Critique série
Publié le 04/11/2016 à 11h44 par Ciné Vor
Alfred Hitchcock Présente les Inédits - Saison 3 Volume 1
8 /10

Secrets inavouables, passions destructrices, crimes (presque) parfaits, situations inquiétantes, résolutions surprenantes, faux coupables et véritables folies : le Maître du suspense poursuit avec son inimitable humour noir l'exploration des recoins les plus angoissants de l'âme humaine...

Elephant Films nous fait le plaisir d’éditer la première partie de la saison 3 de la série culte du petit écran "Alfred Hitchcock présente les inédits". Une première partie qui réunit 15 épisodes très bien écrits, des intrigues efficaces, un suspense à couper le souffle et le tout, tiré au cordeau.

Les épisodes sont proposés en version originale sous-titrée, noir et blanc, flirtant avec efficacité pour certains d’entre eux avec le surnaturel. Cette troisième saison malgré une qualité indéniable de la mise en scène et de dialogues aboutis, semble pourtant sonner le glas de la fin d’une aventure.
Le succès de la série s’étant forgé sur le genre policier à travers des histoires palpitantes, elle semble cette fois-ci, un peu dénaturée, rejoignant un coté plus fantastique, qui pour autant, ne dénigre aucunement l’intérêt du spectateur.
Au casting, nous retrouvons toute une multitude de guests parmi lesquelles : Peter Fonda ("Easy Rider"), John Cassavetes ("Gloria"), Roddy McDowall ("La planète des singes"), Bruce Dern ("Les 8 salopards"), James Caan ("Misery"), Peter Lawford ("Tempete à Washington") et Angie Dickinson ("Pulsions").

Une nouvelle fois, on se régale d’une quinzaine d’épisodes croustillants, stressant, mais des plus divertissants. Et Hitchcock demeure un géant !

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire