Critique série
Publié le 21/12/2017 à 17h20 par Grégory
American Horror Story - Saison 6
8 /10

Se présentant sous la forme d'un docu-fiction, intitulé "My Roanoke Nightmare", qui utilise habilement le found footage, cette nouvelle saison relate l'histoire d'un couple, Shelby et Matt Miller, qui, à la suite d'une brutale agression, décide de quitter Los Angeles pour emménager en Caroline du Nord. Ils y achètent une ancienne ferme construite en 1790, ignorant qu'elle est hantée par des esprits malins.

Depuis 2011, la série horrifique "American Horror Story" de Brad Falchuk et Ryan Murphy a connu des hauts et des bas en ce qui concerne les critiques et les audiences. Ainsi, après La Maison Hantée de la saison 1 (pour ma part, la plus réussie), l'asile psychiatrique de la saison 2, les sorcières de la saison 3, le cirque de la saison 4 (la plus décevante à ce jour), l'hôtel de la saison 5 (presque aussi décevant que la saison 4), les créateurs nous proposent un sujet très répandu à la télévision américaine, celui des "Creepy TV Shows", les émissions télé sur le paranormal qui cartonnent aux États Unis mais qui ont dû mal à se développer en France.

Pour cette nouvelle saison, un retour aux sources a été effectué afin de séduire à nouveau les fans après les critiques globalement mitigées des saisons 4 et 5. Difficile à dire après si l'objectif a été atteint auprès du grand public car au final les avis sont partagés. Néanmoins, après le visionnement de cette nouvelle saison (raccourcie à 10 épisodes au lieu des 13 habituels), mon ressenti est plutôt positif malgré tout de même quelques points négatifs.

Dans cette saison prénommée "Roanoke", l'intrigue se base sur une légende qui raconte la disparition mystérieuse d'une colonie du 16ème siècle venant d'Angleterre. A la manière d'un docu-fiction, nous allons suivre les mésaventures d'un couple qui vient tout juste d’emménager dans une maison en Caroline du Nord. Cette dernière s’avérera malheureusement hantée, le cauchemar ne fait alors que commencer...

Je rassure tout d'abord les fans, après avoir délaissé l'horreur à l'état pur dans la saison précédente, les scénaristes nous ont concocté dans ces épisodes un bon nombre de scènes horrifiques et de jump scares judicieusement utilisés qui raviront les fans de la première heure, ceux qui avaient été séduits par l'ambiance sombre et mystérieuse de la saison 1. On sursaute, on est dégoûté, on est effrayé, bref, on est séduit !... Grâce aussi à ce côté "télé-réalité", l'atmosphère est beaucoup plus intense, le suspense plus prenant et on s'attache plus rapidement aux différents personnages.

Le casting fait partie aussi des bons points même si certains personnages auraient mérité d'être plus présents à l'écran comme Lady Gaga et Taissa Farmiga. Pour le reste du cast, on notera l'excellence des interprétations de Kathy Bates ("La Fabuleuse Gilly Hopkins"...), Sarah Paulson ("12 Years a Slave"...), Cuba Gooding Jr. ("Le Majordome"...) et Angela Bassett ("La Chute de Londres"...). Ensuite, nous avons également Lily Rabe ("Le Prodige"...), Andre Holland ("Moonlight"...), Denis O'Hare ("Pyramide"...), Wes Bentley ("Peter et Elliott le dragon"...) et Evan Peters ("X-Men : Apocalypse"...).

Ce que l'on peut reprocher à cette nouvelle saison c'est tout d'abord le manque d'originalité car même si le concept de "la série dans la série" est intéressant, il reste tout de même usé jusqu'à la corde et l'aspect "Maison hantée" est aussi un peu trop déjà vu même si les scénaristes ont fait le maximum pour sortir des sentiers battus. De plus, même si la saison a été réduite à 10 épisodes, certains épisodes ne sont que des bouches trous, n'apportent pas grand chose à l'intrigue et finissent par ralentir le rythme général de l'histoire. Enfin, la réalisation et le montage sont parfois maladroits en partie dû à ce côté "télé-réalité", pour quelques uns d'entre vous (comme moi), cela pourrait agacer au bout d'un certain temps...

En résumé, cette sixième saison d'"American Horror Story" rehausse un peu le niveau qui était tombé de plus en plus bas depuis les deux dernières saisons. Voulant un retour aux sources tout en essayant un nouveau sujet très répandu aux États-Unis (les émissions sur le Paranormal), les scénaristes nous proposent en outre un florilège de scènes d'horreur bien flippantes qui comblera les attentes des fans ainsi que les amateurs du genre.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire