Critique série
Publié le 29/12/2016 à 15h20 par Julien
Holmes & Yoyo
6,5 /10

Puisque ses partenaires atterrissent tous très vite à l'hôpital, voire au cimetière, l'inspecteur Holmes se voit attribuer un coéquipier d'un nouveau genre : un androïde indestructible, surnommé Yoyo. Malgré ses capacités étonnantes, comme son appareil photo à déclenchement automatique par le nez, ce robot innovant n'est pas infaillible et subit régulièrement des dysfonctionnement...

"Holmes et Yoyo" est une série américaine de 13 épisodes créée par John Astin, Reza Badiyi, Jack Arnold, Leonard Stern, Lee Hewitt et Jack Sher.

En France, la série s'est fait une place dans deux des émissions jeunesses phares des années 80 qui sont Croque Vacances et le Club Dorothée. Le succès fût éphémère et la série reste malheureusement peu connue en France.

Et c'est vraiment dommage car même si cette dernière ne brille pas par son originalité, la série reste intéressante grâce aux jeux des acteurs et aux situations comiques qui nous inspirent.
En effet, le robot est essentiellement utilisé à des fins comiques ouvrant le champ des possibles sur des situations burlesques et des dialogues savoureux entre les protagonistes.

Bien qu'un peu bancale dans sa conception, cette unique saison de "Holmes et Yoyo" reste assez divertissante et nous réservent de bons moments de franche rigolade.

L'humour cocasse de la série plaira aux petits comme aux grands sans pour autant tourner dans le ridicule.
La série hésite également dans son contenu afin de s'imprégner d'un genre à part. Mélangeant fantastique, humour et policier, les scénarios partent un peu dans tous les sens sans jamais se fixer de limites.

Malgré ces quelques petits défauts, la série reste divertissante et nous promet de passer un bon moment.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire