Test jeu vidéo
Publié le 09/12/2019 à 12h51 par Pikminouchon
Atelier Ryza : Ever Darkness & the Secret Hideout
8 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO
Gust Co. Ltd

RPG

Jamais deux sans trois ! En 2019, les fans de la série Atelier ont été copieusement servis... Quelques mois à peine après l'excellent "Atelier Lulua", Gust et Koei Tecmo remettent le couvert avec une aventure inédite, censée révolutionner sa série fétiche ! Exit les alchimistes des précédents épisodes : nouveaux héros, nouveaux lieux à explorer... mais toujours les mêmes éléments de gameplay. Car c'est dans les meilleurs chaudrons qu'on fait les meilleures soupes, non ?

Vous allez incarner la jeune et impétueuse Ryza, petite fermière indolente et rêveuse, lassée de sa vie monotone sur sa petite île... Entourée de ses amis, Tao et Lent, elle décide de sortir de son rassurant confort et de rejoindre le continent, assoiffée d'aventures exotiques ! Peu soutenue par ses parents, elle fera rapidement une rencontre décisive : deux mystérieux alchimistes vont la convaincre qu'elle détient un don pour cet art occulte ce qui l'entraînera aux confins d'un monde plein de surprise... et de monstres !

Les habitués ne seront pas dépaysés : "Atelier Ryza" réunit ce que la série fait de mieux, à savoir des personnages attachants (bien qu'assez clichés tout de même...), un univers coloré, et surtout un système de combat et d'alchimie très profond.
Le scénario ne vous laissera que peu de répit et de liberté, tout est guidé, voire scripté. L'avantage est que vous ne serez jamais perdu, il suffira de jeter un œil sur le résumé de l'histoire, mis à jour en temps réel. De même, sur votre carte, apparaît toujours le prochain objectif à suivre...

Le jeu se déroule globalement comme n'importe quel opus de la série : collecte des matériaux et exploration, synthèse de nouveaux objets et découverte de nouvelles recettes, combats à enchaîner pour gagner en puissance.
La grosse nouveauté, ici, réside dans l'habillage parfaitement élaboré du titre : cet épisode est sans aucun doute le plus beau de la série ! La direction artistique est sublime, que ce soit votre île natale ou le continent, les détails sont partout, les décors souvent très fouillés. Comble du bonheur, aucun ralentissement n'est à déplorer : "Atelier Ryza" est un jeu techniquement très solide ! Mention spéciale pour la modélisation des personnages et les éclairages (en dépit d'ombres portées parfois un peu bizarres) : le récit se déroule en plein été, et les effets de réverbération ne manquent pas... Seule le partie sonore est en retrait : exit les sonorités celtiques très appréciées du précédent épisode, les thèmes sont légers mais pas inoubliables, idem pour le redondant thème des combats. Dommage...

Comme toujours, le système d'alchimie se démarque des épisodes précédents : il consiste ici à ajouter des matériaux en nombre suffisant mais en faisant toujours attention à la "couleur" demandée : rouge, vert, bleu et jaune... Un système de nœud à débloquer permettra de révéler des recettes secrètes et de synthétiser des objets de plus en plus sophistiqués, à condition d'avoir le niveau alchimique nécessaire. Pour cela, pas de secret : il faut créer et encore créer !

Si Ryza est la seule à avoir des compétences alchimiques, elle n'est pas la seule à devoir augmenter ses aptitudes au combat : entourée de 2 autres équipiers (on pourra en débloquer de nouveaux au fil du récit...), il va falloir enchaîner de nombreuses rixes afin de faire grimper son niveau général. Comme toujours avec Atelier, le jeu n'est pas bien difficile jusqu'au moment où un boss demandera de grinder comme un fou afin de le vaincre sans encombre...
Le combat démarre au contact d'un ennemi sur la map : s'enclenche alors un système classique où chaque personnage, ami ou ennemi, agira à son tour, selon son propre rythme.
L'originalité consiste à accumuler les points d'action (un par attaque effectuée) et d'accroître, ou non, sa jauge tactique : tous les 10 points, chaque combattant infligera davantage de coups, rossant sans discontinuer l'ennemi au niveau maximal. Bien entendu, en cas d'urgence, vous pouvez "briser" cette chaîne en décidant d'effectuer un skill bien placé, au détriment de votre jauge de tactique... Complexe et très riche, ce concept ne se laisse pas facilement apprivoiser au début d'autant qu'il regorge de belles subtilités : il va falloir s'armer de patience et plonger dans les menus pour tout maîtriser.

En plus de ses systèmes d'alchimie et de combat, "Atelier Ryza" propose une ultime nouveauté, fort sympathique : aménager et décorer son propre atelier ! En effet, une fois que votre petite troupe aura définitivement déménagé sur le continent, elle va investir d'anciennes ruines abandonnées. Grâce à vos talents d'alchimiste, vous ne tarderez pas à consacrer une partie de vos ressources dans la création de meubles et d'accessoires pour embellir votre home sweet home... Si la série Atelier a toujours su capter l'attention des otakus, inutile de dire que cette feature s'adresse clairement à son public féminin, très réceptif au japon.

En résumé, cet épisode Ryza est sans aucun doute un des plus réussis de la série ! Extrêmement beau et léché, il reprend des concepts qu'il a lui-même introduit mais les révolutionne complètement en dépit d'un gameplay immuable. Certes, on se traîne encore quelques casseroles : les murs invisibles, l'inutilité du saut, la map pas très lisible, la collecte un peu laborieuse (il faut zapper sur le bon outil!)... On regrettera également l'absence de traduction française pour un jeu parfois à cheval sur les petits détails empêchant d'avancer (il arrive qu'on tourne en rond, faute de pouvoir savoir comment faire...)

Il n'en reste pas moins que ce titre est très prenant malgré sa grande technicité et l'opacité de ses mécanismes les plus subtils (alchimie et combat) pour les nouveaux venus. En somme, un excellent J-RPG de plus sur Switch et un nouveau filon à creuser pour Gust !
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ ARTISTIQUEMENT SUPERBE?!

+ TECHNIQUEMENT SOLIDE

+ LE SYST?ME DE COMBAT, BIEN DYNAMIQUE

+ L'ALCHIMIE ET SES ARCANES
- PAS ?VIDENT DE TOUT MA?TRISER AU D?BUT

- LA PARTIE SONORE EN RETRAIT

- TOUJOURS TR?S CHRONOPHAGE POUR LES COMPL?TISTES?!

- ANGLOPHOBES S'ABSTENIR
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  RECOMMANDATIONS :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire