Test jeu vidéo
Publié le 17/05/2017 à 14h21 par Grégory
Birthdays The Beginning
7 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO

SIMULATION

Sorti de nulle part, "Birthdays the Beginning" est un ovni vidéo-ludique comme on en voit trop peu de nos jours... Développé par le géniteur de la série "Harvest Moon", Yasuhiro Wada, ce jeu est un God-Game, comprenez par là qu'il vous met dans la peau d'un dieu, ou plutôt d'un créateur...
L'histoire qui est introduite au tout début n'a aucun intérêt pour la suite : présenté comme l'élu, vous allez diriger un petit avatar du nom de Navi qui aura pour seul but d'insuffler la vie à un cube aride perdu dans l'espace ! Dirigez l'écosystème comme vous l'entendez et faites en sorte que la vie y prolifère sous toutes ses formes, voilà le but de ce sandbox original.

Car vous ne rêvez pas : avec "Birthdays the Beginning", vous allez passer les prochaines heures à appréhender l'apparition de la vie, mais aussi son développement, ses ramifications et... sa disparition ! Vous en ressortirez également moins bête : dans ce jeu, le joueur curieux et ouvert d'esprit apprendra pleins de choses bien utiles pour briller dans les repas mondains...

Une mise en garde cependant : ne vous fiez pas à la jaquette super kawai de la boîte, ni à l'adorable notice (c'est rare !) colorée du jeu... Birthdays est un titre complexe, blindé de statistiques en tout genre et de noms scientifiques. Heureusement, il est aussi intégralement traduit dans notre belle langue, ce qui lui assure une audience plus large. Un grand bravo à l'éditeur pour cet effort.

Le joueur courageux va donc avoir beaucoup de travail et, d'ailleurs, par quoi commencer ? Aidé de Navi, le démiurge que vous incarnez va rapidement comprendre que si l'apparition de la vie nécessite des conditions particulières, son maintien par la suite n'est pas le fruit du hasard. Il va vous falloir jongler avec le ratio mer/ terre afin de réguler les températures marine et terrestre. De même, l'altitude du relief modifiera la température de l'air et la profondeur des abysses, celle de l'eau.
Une petite graine de vie quand les conditions idéales sont réunies et, hop, le phytoplancton , premier maillon de la chaîne alimentaire, apparaît. Sur les conseils de Navi, le zooplancton puis les premiers organismes pluricellulaires feront rapidement leur apparition. Mais, rapidement, c'est la catastrophe et les stromatolithes disparaissent les uns après les autres... Emporté par l'enthousiasme, vous avez trop terraformé, les températures ont fait le yoyo, et le bouillon de culture a tourné au vinaigre !

L'échec est fréquent au départ et, si les modes Macro et Micro vous permettent d'affiner votre intervention divine avec plus d’acuité, vous allez vite comprendre que vous avez plutôt intérêt à y aller par petites touches !
Une fois le bon rythme de croisière atteint, et après maintes expérimentations, la vie marine commencera à déferler sur la terre ferme : les premières plantes, les premiers reptiles... Fin du chapitre 1 ! D'autres chapitres seront à découvrir par la suite, faisant intervenir les dinosaures, les mammifères et pour finir, les hominidés.
A chaque nouvelle espèce, compilez le nouveau venu dans votre encyclopédie et célébrez sa naissance (d'où le titre) : si vous voulez tout compléter, cela vous prendra des heures. D'autant que si une espèce s'éteint, une autre peut très bien apparaître sans crier gare : le mystère de la vie...

En intervenant directement au milieu des espèces, le joueur pourra même favoriser l'éclosion d'une vie toujours plus sophistiquée et adaptée à son nouveau biotope : régulièrement, vous obtiendrez des graines d'évolution pour accélérer la man½uvre sur la créature de votre choix. De même, en modifiant son environnement immédiat, une espèce peut se développer... ou pas.

Notez bien que le terraforming utilise des point de PV : suivant ce que vous vous décidez de faire, le modelage du terrain consumera vos points. Cependant, découvrez une nouvelle espèce ou remplissez une mission imposée par Navi et votre quota augmentera substantiellement. Si votre compte tombe à zéro, éloignez vous du cube en gestation en mode Macro, et laissez le temps filer pour recharger votre jauge d'action. Un petit aspect stratégique bienvenu : le temps de recharger vos points, les espèces peuvent s'éteindre à défaut d'intervention divine. Par petites touches, on vous dit !

Sans aucun doute, "Birthdays the Beginning" est donc un concentré "De l'origine des espèces" de Darwin ! Hyper intéressant et foisonnant, à l'instar du sujet qu'il aborde, le jeu d'Arc System Works peut vous happer si vous accrochez au concept, à sa jouabilité complexe et surtout, si vous parvenez à surmonter sa grande complexité. Les cours de biologie n'ont jamais été aussi plaisants grâce à ce titre, malgré tout bien difficile à conseiller au joueur lambda... Ainsi va la vie !
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ TRÈS COMPLET ET INSTRUCTIF

+ IL ÉTAIT UNE FOIS LA VIE !

+ MIGNON À CROQUER

+ NI ADAM, NI EVE !
- JOUABILITÉ COMPLEXE

- DIFFICULTÉ DÉROUTANTE

- ON NE MAÎTRISE PAS TOUT !

- NI ADAM, NI EVE ?!
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire