Test jeu vidéo
Publié le 08/01/2020 à 10h52 par Pikminouchon
Gear Club Unlimited 2 - Porsche Edition 
7 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO

COURSE

Voici une mise à jour du deuxième épisode de "Gear Club", sorti l'an dernier et développé par les spécialistes de la simulation automobile, Eden Games. Pour cette version 2020, le cœur du jeu précédent a été repris, les DLC ont été intégrés et, surtout, de nombreux véhicules de la firme de Stuttgart font ici leur entrée. Pas de doute, la marque "Porsche" à elle seule va titiller la fibre des conducteurs en herbe et s'impose comme un sacré argument de vente pour ce titre !

Le premier contact avec le jeu reste cependant austère : des écrans fixes, pas mal de loadings, une musique random peut engageante, aucun doublage sur des personnages quelconques censés vous raconter l'évolution de votre carrière improvisée... Franchement, Eden Games aurait pu se fouler davantage : les joueurs Switch, pour cette 3ème édition finalement, ont le droit de se montrer exigeants.
Les premières courses, en ligne droite, sont du même acabit : le rythme est mollasson, les concurrents suivent tous la même trajectoire et il ne sera pas bien difficile de "lire" le comportement des adversaires et de les dépasser sans trop forcer. En fait, il faut attendre d'avancer largement dans le jeu pour se frotter à une IA plus combative ! Du coup, la conduite devient fatalement plus technique et donc, plus agréable. Mais dans l'ensemble, la conduite dans Gear Club 2 lorgne plutôt vers un héritage de type "arcade", la folie en moins.
En mode carrière, vous naviguerez dans un pseudo monde ouvert et enchaînerez les courses, les victoires et les pépètes ! Classiquement, vous allez rapidement engranger un joli pécule et débloquer plus d'une cinquantaine de bolides, très joliment modélisés. C'est une des grandes force de la série Gear Club, cette attention aux détails et aux carrosseries rutilantes : au total, Eden Games a rajouté suffisamment de voitures, les DLC aidant à gonfler l'écurie, pour vous occuper des heures. Les tracés sont nombreux (plus de 250, avec pas mal de variations) et les paysages parcourus divers (ville, désert, côte, montagne...). On regrettera cependant un manque criant de vie sur les routes : pas de public hurlant à votre passage, pas d'animaux ou d'oiseaux, aucun avion dans le ciel... C'est bien dommage car le jeu, visuellement, est intéressant et la Switch en a sous le coude : les développeurs d'Eden ont-ils manqué de temps, d'argent ou de talent ? Le résultat est que leur titre est un peu fade au final...

Le jeu alterne, en mode carrière, les courses simples, les contre-la-montre et autres événements. Les défis sont sympathiques, la conduite aussi avec des véhicules qui semblent lourds et collent bien au bitume. En revanche, pour certains modèles, l'adhérence reste étrange et l'impression de vitesse s'en ressent. A moins que cela ne vienne de l'animation, parfois chaotique : le frame-rate chute parfois d'un seul coup, ce qui est embêtant lors d'un dépassement ! Peut-être qu'une petite mise à jour pourra y remédier : croisons les doigts !
Jouable à plusieurs également, "Gear Club 2" propose de s'y adonner en écran splitté ou en ligne : de quoi varier les plaisirs quand vous aurez fait le tour du mode carrière.

Au final, cette nouvelle itération de "Gear Club 2" souffle le chaud et le froid : la licence officielle Porsche attirera les nouveaux venus et le jeu est très complet sur le papier. Toutefois, sur le plan technique, le constat est très mitigé : frame rate irrégulier, habillage ringard (les personnages humains semblent tout droit sortis de l'antique Virtua Racing !), partie sonore en retrait... Reste son principal atout : Gear Club Unlimited est quasiment le seul représentant dans la catégorie course automobile sur l'hybride de Nintendo et les amateurs s'en contenteront sans doute.
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ LES BOLIDES, PLUT?T JOLIS ET NOMBREUX

+ VARI?T? DES PISTES

+ ASSEZ LONG ? BOUCLER EN SOLO

+ LA LICENCE PORSCHE?!
- TECHNIQUEMENT MAL OPTIMIS?

- AMBIANCE ? REVOIR

- TROP SAGE ET TROP ASEPTIS? PAR RAPPORT ? LA CONCURRENCE
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  RECOMMANDATIONS :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire