Test jeu vidéo
Publié le 17/04/2019 à 12h14 par Pikminouchon
Nelke & the Legendary Alchemists : Ateliers of the New World
6,5 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO
Gust Co. Ltd

AVENTURE - RPG

Un nouvel épisode d'Atelier tous les ans, c'est le cycle métronomique que s'est visiblement imposé Gust, l'éditeur japonais fan de petites nymphettes en jupettes...
Voici donc Nelke and the Legendary Alchemists, la version 2019 d'Atelier spécialement concoctée pour célébrer vaillamment les 20 ans de cette série aux nombreux fans. Au programme de cet opus : la réunion de tous les grands noms de la série !

Incarnez Nelke, une jeune aristocrate envoyée par son père tout puissant au service d'une petite bourgade, Westwald. Affublée de sa dévouée assistante, votre tâche va consister à transformer le paisible hameau en une ville florissante, dont le commerce sera principalement basé sur...l'Alchimie, pardi !

C'est donc un concept assez novateur de gestion-RPG qui fait office de fil conducteur de cet épisode.
Il va falloir se plonger dans de nombreux sous-écrans pour gérer au mieux l'économie locale ! Appuyez-vous sur les compétences alchimiques de vos recrues pour créer des objets toujours plus attractifs et les vendre au prix fort dans vos échoppes. L'argent récolté permettra d'agrandir votre ville mais aussi d'attirer toujours plus d'alchimistes ou de professionnels...

Dès le départ, Nelke devra s'entourer des meilleurs éléments car il va falloir explorer méthodiquement les alentours et récolter un maximum de matériaux. L'exploration se fait par le biais d'une sorte de mini-jeu où votre escouade de 5 personnages (à vous de mixer au mieux les combattants, seuls jouables, et les supports...) devra parvenir dans le temps imparti jusqu'au but fixé (un coffre ou un boss). Tout l'enjeu réside dans la gestion de cette balade : vous pouvez marcher plus vite, en zappant du coup la plupart du loot, afin de parvenir en fin de zone et passer de ce fait à la prochaine (qu'il faut débloquer moyennant finance...).
Bien entendu, entre 2 loots, l'exploration est émaillée de petits combats aléatoires, avec la jauge d'ATB qui va bien : les plus rapides attaquent en premier. La magie est au rendez-vous et la possibilité d'utiliser les objets alchimiques confectionnés en atelier, aussi. Les combats sont assez faciles au départ mais se compliquent rapidement : la parade consiste à acheter des améliorations qui renforceront vos capacités. Il s'agit donc d'investir au bon moment, particulièrement lors des 6ème et 7ème "promenades" de chaque zone, respectivement remplies de monstres (pour booster votre EXP) et de loots (pour les matériaux alchimiques).

La suite sera toujours répétitive : assignez vos ordres aux alchimistes, mettez les meilleurs produits en tête de gondole dans les échoppes, cultivez les champs pour obtenir des matières premières... L'ensemble rapportera son petit pécule à réinvestir dans de nouvelles constructions. Le nerf de la guerre est au c½ur du jeu ! Si votre ville prospère, les talentueux alchimistes des épisodes précédents d'Atelier débouleront pour vous prêter main forte : Suelle, Firis, Viorate, Judie, Rorona, Totori... Les héroïnes sont tellement nombreuses que vous en débloquerez jusqu'à la fin de l'aventure.

Celle-ci est d'ailleurs longue mais peut s'arrêter à chaque instant si vous ne prenez pas garde à remplir consciencieusement les missions principales, emporté par le flots des quêtes annexes ! Le Game Over est sans appel, mais la partie se relancera depuis le début avec quelques avantages précédemment débloqués. Ouf ! De toute façon, vu la richesse du jeu et la complexité des menus, il va falloir s'armer de patience et mettre les mains dans le cambouis rapidement. Surtout, entre chaque exploration, ajuster la production alchimique demandera du temps et de la minutie : il faut adapter l'offre à la demande, tout en prévoyant d'accroître sa petite agglomération. Un équilibre très difficile à observer, à la longue !

Techniquement, le dernier né de Gust fait dans le classique : petit jeu de niche au budget serré et à la production en chaîne (la série compte 20 jeux canons, sans compter les sous-séries!), Nelke ne vous éblouira pas par sa technique. Graphismes en 3D sommaire, textures simplistes, animations rigides et sommaires... Seules les modélisations des nombreux personnages sauvent la mise. Pour le reste, le jeu a 2 générations de retard. C'est bien simple : de loin, Nelke a tout l'attrait d'un jeu sur smartphone... et ce n'est pas un compliment.
La musique également fait dans le sobre : les thèmes sont fades et répétitifs, même si chaque alchimiste a sa petite musique dédiée.
En somme, l'intérêt du jeu n'est pas dans sa réalisation technique ! C'est d'autant plus dommage que ce soft était censé fêter les 20 ans de la série et que le prochain titre proposera une belle rehausse technique, notamment dans la représentation et l'animation des jolies Alchimistes...

Bâtir sa petite ville et la faire prospérer, voilà le menu alléchant de ce nouvel épisode d'Atelier ! Si "Nelke" ne brille pas par son plumage, son contenu reste très riche, bourré de fan service et sa mécanique, bien que répétitive et stressante, reste un modèle d'addiction ! On regrettera tout de même un côté RPG largement en retrait par rapport au côté "gestion" ainsi que des menus nombreux et pas toujours ergonomiques. Ce titre reste tout de même recommandable pour s'initier à l'univers d'Atelier, d'autant que le nouvel opus vient juste de sortir au Japon... Rendez-vous donc dans quelques mois pour la suite, comme d'hab' !
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ ELLES SONT VENUES, ELLES SONT TOUTES LÀ !

+ UNE MÉCANIQUE ÉPROUVÉE

+ EXPLORATION SYMPATHIQUE ET TRÈS ARCADE

+ UNE SIMULATION-RPG ADDICTIVE...
- … MAIS RÉPÉTITIVE !

- TRÈS DATÉ, TECHNIQUEMENT

- LES MUSIQUES : BOF ! BOF !

- LES MENUS PAS TOUJOURS ERGONOMIQUES

- CONCEPT RPG EN RETRAIT

- PETIT BUDGET, PETIT JEU
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire