Test jeu vidéo
Publié le 08/08/2018 à 11h38 par Pikminouchon
Sonic Mania Plus
8 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO

PLATE-FORME

La vie de Sonic le hérisson n'est pas un long fleuve tranquille ! Il est de notoriété publique que la mascotte de SEGA a connu autant de hauts, que de bas, depuis sa première apparition sur Megadrive. L'an dernier, la sortie de Sonic Mania, un épisode entièrement pensé en 2D mais avec le "gamedesign" et les outils d'aujourd'hui, a remis les pendules à l'heure. Salué par un succès public et critique, il revient dans une version "Plus" (et une sortie physique fort jolie...), tenant plus de l'édition GOTY que de la simili-suite.

Épaulé par la Sonic Team originale et quelques autres studios indépendants, le projet Sonic Mania est l'oeuvre de l'australien Christian Whitehead, visiblement amoureux-respectueux du travail original de Takashi Iizuka. Le fan de Sonic retrouvera dans ce jeu l'essence de ce gameplay si véloce et si particulier qui faisait la nique à Mario dans les années 90...

D'entrée, on arpente à toute berzingue Green Hill zone et son décor en damier, les petits animaux sauvés bondissent dans tous les sens, la musique mythique (et remixée) de Masato Nakamura titille notre fibre nostalgique... L'illusion est parfaite !
Les mondes s'enchaînent dans un découpage classique et les deux actes parcourus se concluront inévitablement par un boss retors (et parfois lourdingue, un des rares défauts du jeu...).
Rassemblez 100 anneaux et gagnez une vie, participez à la collecte des Chaos Emeralds dans des stages bonus en pseudo-3D (miam !), comme à l'époque : vous réaliserez rapidement que les réflexes d'antan sont toujours là, les passages secrets aussi ! Les niveaux se laissent découvrir avec plaisir, voire délectation, d'autant que le fan service "made in SEGA" est au rendez-vous : petits clins d’½il appuyés à Street of Rage ou à Daytona USA, en plus de l'évident hommage aux nombreux épisodes 2D de Sonic... L'aventure mixe les niveaux d'inspiration classique avec des décors et ambiances tout nouveaux tout beaux, le tout servi par une bande son magistrale qui fera date dans l'histoire musicale de Sonic : carrément !

A l'occasion de cette version "Plus", 2 ajouts majeurs sont à relever : d'abord, l'apparition de nouveaux personnages jouables (Mighty le tatou et Ray l'écureuil volant). Ces lascars offrent une nouvelle approche dans le gameplay : le premier peut se propulser au sol après un saut, l'autre plane dans les airs. Du coup, certains niveaux ont été retouchés afin de servir au mieux ces nouvelles compétences... La roue n'est pas réinventée, mais ces personnages s'intègrent bien au roster de base et l'ensemble reste sympa à redécouvrir.
Deuxième ajout de cette version boostée : le mode Bis. Cette fois, il vous faudra opter pour deux personnages à jouer tout au long de l'aventure. Vous pourrez switcher à l'envie mais si les deux meurent, le game over est sans appel. Les continues peuvent être obtenus lors de phases bonus de style "flipper", avec le style pixel de l'époque. Amusant et exigeant, ce nouveau mode est une réussite, à la fois motivant et excitant. Notez également que de petits ajustements (nouvelles transitions, passages alternatifs...) surprendront les joueurs qui connaissaient déjà par c½ur l'aventure initiale.

Enfin, cette version "Plus" ajuste, modifie, retouche tout un tas d'éléments graphiques ou sonores par rapport à la version de l'été dernier. Un nouveau stage a été également intégré et ravira les nostalgiques de Sonic 3, l'épisode le plus populaire de la série (jusqu'à présent!).

Bref, ce "Sonic Mania Plus" est une ode à l'âge d'or de la Megadrive et une véritable lettre d'amour au hérisson bleu de SEGA. Peut-être pas indispensable pour ceux qui ont déjà essoré la version de 2017, il demeure un achat fort recommandable pour tous les autres joueurs, en particulier ceux qui étaient biberonnés aux plateformers des années 90.
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ LE RETOUR DU MEILLEUR SONIC 2D

+ LA RICHESSE ET LA QUALITÉ DES NIVEAUX

+ LE MODE BIS EST UNE RÉUSSITE

+ LA BANDE SON DÉFONCE TOUT !

+ LES DEUX NOUVEAUX PERSOS, PAS "SHITTY" POUR UNE FOIS !
- ON AURAIT AIMÉ PLUS DE NOUVEAUX STAGES

- CERTAINS BOSS À LA MÉCANIQUE PÉNIBLE...
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire