Test jeu vidéo
Publié le 30/04/2019 à 14h34 par Pikminouchon
The Princess Guide
5 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO

RPG

Pour cette nouvelle itération vidéo-ludique, Nippon Ichi Software a cru bon de reprendre en grande partie une de ses productions précédentes : Penny-Punching Princess. Il ne s’agit pas du tout d'une suite, mais "The Princess Guide" reprend énormément de choses de ce dernier, tant dans le concept du Beat'em all, que dans l'interface... Seule la direction artistique est très différente et bien supérieure. Cela suffira-t-il à ce jeu pour se faire une petite place au soleil ?

Dans les faits, vous êtes un régent, un commandant, qui doit inculquer les bases de la baston à l'une des 4 princesses proposées. Vous vous en doutez, si elles partagent toutes un sens aiguë de la mignonnerie, il en va autrement de leur caractère, bien trempé ! Pour épauler votre avatar et sa petite protégée, vous aurez la possibilité de recruter des généraux afin de les positionner sur une map destinée à parer à toutes les éventualités. Il faudra ainsi jongler avec ces différents pions sur la carte du monde et anticiper les déplacements des troupes adverses... Les missions principales sont dévolues aux héroïnes alors que les nombreuses quêtes annexes reviennent aux sous-fifres. Dans tous les cas, il va falloir gérer sa petite armée entre deux escarmouches.
Pour le reste, les combats se font en temps réel, avec matraquage de boutons de rigueur dans des petits donjons peu inspirés, gavés de pièges et de monstres en tout genre. Au début, c'est plaisant à jouer, même si bordélique. Mais rapidement, la lassitude s'installe et le côté gestion-amélioration se fait dévorer par un enchaînement de combats sans réelle saveur.

Car il est fort dommage que le côté Hack'n Slash ne se soit pas plus inspiré des ténors du genre, Diablo 3 en tête : il est possible d'affiner sa stratégie en s'entourant de 6 soldats ou monstres amis qui, tels des Pikmins, s’attelleront à la basse besogne à votre place. Mais le tout reste tellement brouillon et ras-du-front que le joueur avancera en mode automatique, sans aucune réflexion. Certes, quelques boss viennent casser le rythme, mais comme la difficulté est mal dosée, il ne sera pas rare d'en prendre plein les dents sans trop savoir pourquoi.

Que reste-t-il alors à "The Princess Guide" pour se détacher de la concurrence ? Pas grand chose, hélas, question gameplay ! L'action est certes intense mais très répétitive (surtout si vous avez déjà parcouru le sus-cité Penny-Punching Princess dont il reprend même certains assets!). Les phases stratégiques, où vous affectez certaines troupes à certaines missions sur la carte, ont le mérite d'exister mais survolent la question avec finalement trop peu interactions.
Seule la direction artistique bien classe et kawaï sauve la mise : les personnages sont supers jolis et inspirés (avec un petit côté Chibi de temps en temps...) et l'interface rappelle furieusement Persona 5, avec son agencement furieux de figures géométriques flashys. Mention spéciale aussi aux indications in-game, affichées à même le sol. Une vraie réussite !

Bref. A vouloir reprendre les bases d'un jeu déjà sorti, pourquoi ne pas avoir refondu le gameplay pour le rendre moins intense et finalement plus technique ? Pourquoi ne pas avoir ajusté la difficulté pour la rendre moins aléatoire ? Pourquoi ne pas avoir confié ce projet, fort agréable à regarder au demeurant, à une équipe plus confirmée et audacieuse... Un regrettable coup d'épée dans l'eau car "The Princess Guide" aurait pu être bien plus sympathique.
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ DIRECTION ARTISTIQUE ET HABILLAGE AU TOP?!

+ ACTION FR?N?TIQUE...
- ...MAIS EXTR?MEMENT BROUILLONNE ET R?P?TITIVE?!

- LE C?T? STRAT?GIQUE LARGEMENT SOUS-EXPLOIT?

- LES DONJONS SE SUIVENT ET SE RESSEMBLENT TOUS

- DIFFICULT? EN DENT DE SCIE
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire