Test jeu vidéo
Publié le 18/11/2020 à 12h55 par Pikminouchon
Tropico 6 sur Switch
8 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO

STRAT?GIE

"El Presidente" connaît les bonnes choses et il ne va pas se priver de se faire toujours plus d'argent... sur Switch cette fois ! La simulation de Fidel Castro, auréolée d'un beau succès public et critique, revient tardivement sur l'hybride de Nintendo dans une version fidèle et bien copieuse ! Il va encore falloir passer de bonnes heures sur le tutorial-fleuve pour pouvoir profiter pleinement de toutes les possibilités offertes par ce God-game. Car en matière de jeu de gestion complet, "Tropico 6" se pose un peu là !

Les possibilités sont énormes et, si vous le souhaitez, vous pourrez paramétrer des tonnes de petits détails rendant cette simulation urbaine très pointue.

Alors bien sûr, il s'agit encore et toujours de se glisser dans la peau (basanée) d'un dictateur de pacotille, d'exploiter la populace, de faire ses petites affaires en douce avec des grandes puissances plus ou moins fréquentables... et amasser un max de pognon au passage ! El Presidente ne reculera devant aucun sacrifice, aucune bassesse pour parvenir à ses fins, gouverner le monde et s'asseoir sur son joli pécule !

Avant cela, il faut maîtriser les bases : aménager son archipel (la grosse nouveauté de ce 6ème opus) en construisant toujours plus et en faisant gonfler les recettes du pays. Le jeu débute au début du siècle dernier, pendant l'ère coloniale... Tropico n'est qu'une colonie exotique comme une autre et il faut flatter la couronne pour rester en poste. Vous apprendrez vite à satisfaire les exigences de la mère patrie jusqu'au moment où vous pourrez lever une armée révolutionnaire et prendre le pouvoir en même temps que votre indépendance ! Par la suite, il faudra passer à travers les mailles de deux conflits mondiaux généralisés sans perdre trop de plume et renouveler l'exploit lors de la guerre froide... Quelle route choisir ? Qui trahir, avec qui s'allier ? "Tropico 6" permet assurément de réécrire l'Histoire, la petite touche d'humour en plus !
Car cette simulation, aussi complète soit-elle, ne manque pas de charme et d'auto-dérision, le tout étant baigné par des rythmes cubains très "caliente" . Plaisir et dépaysement garantis.

Comme sur PS4 l'an dernier, le menu radiant est toujours d'actualité sur Switch : la touche ZL est constamment mise à contribution. A partir de là, vous pouvez tout faire : construire routes, ponts, tunnels, habitations, mais aussi usines et exploitations minières... Cela se fait très simplement et la prise en main est rapide. Mieux, les routes se mettent en place facilement et la souris ne manque pas sur console. Un exploit d'ergonomie ! Alors bien sûr, on ne sait pas toujours pourquoi le budget de Tropico chute brutalement ou pourquoi le game over sanctionne sans crier gare notre gestion maniaque et il sera nécessaire, à un moment ou un autre, de se plonger à corps perdu dans les nombreux menus et sous menus... Néanmoins, la richesse de Tropico reste très agréable et surprenante à découvrir, sans compter que les décrets et autres amendements possibles à la Constitution ne manqueront pas de faire sourire ! Le 1er Ministre pourra régulièrement vous guider lors de vos premiers pas et il convient de lui prêter une oreille attentive. Il ne sera pas le seul interlocuteur mais c'est surtout le peuple qu'il faut satisfaire...quitte à reporter ou à truquer les élections ! La classe !

Sur Switch, le jeu pique les yeux dès les premiers instants, pourtant on s'y fera très vite. On ira même jusqu'à apprécier les tas de petits détails graphiques que l'on obtient en zoomant sur la carte (oh ! Un flamant rose!)... De même, on ne peut pas dire que la fluidité soit au rendez-vous. Mais l'avantage, c'est que même en fin de partie, quand votre archipel grouille de vie et de trafic routier, l'animation n'est pas plus hachée qu'au tout départ et on apprécie finalement les sacrifices techniques qu'ont consentis les développeurs pour faire tourner un tel soft sur la console de Nintendo.

Inutile de dire, enfin, que la Switch est la console parfaite pour ce genre de jeu : on y joue, on gère et on aménage son paradis fiscal...euh, tropical, et on l'emporte partout avec soi ! C'est surtout un vrai plaisir de constater que la totalité du jeu original a pu rentrer dans une si petite cartouche, même l'égo démesuré de "El Presidente" ! Tel un bon rhum arrangé, "Tropico 6" est donc un jeu de gestion franchement savoureux qui, de surcroît, vous apprendra pleins de choses, si d'aventure vous vous destinez à une flamboyante carrière de dictateur. Pas très moral, mais marrant !
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ LE JEU D'ORIGINE DANS LA POCHE

+ PRISE EN MAIN EFFICACE SUR SWITCH

+ BON COMPROMIS ENTRE GRAPHISME ET ANIMATION

+ LES MUSIQUES, CARAMBA !

+ L'HUMOUR, DÉVASTATEUR COMME UN OURAGAN TROPICAL !
- L'INCONTOURNABLE TUTORIEL À SE FARCIR...

- ON NE SAIT PAS TOUJOURS OÙ ÇA COINCE.

- IL FAUT AIMER LA GESTION, LES MENUS ET LES GRAPHIQUES...
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  RECOMMANDATIONS :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire