Critique film
Publié le 17/05/2019 à 10h57 par Kévin Aubin
Aquaman
9,5 /10

Les origines d’un héros malgré lui, dont le destin est d’unir deux mondes opposés, la terre et la mer. Cette histoire épique est celle d’un homme ordinaire destiné à devenir le roi des Sept Mers.

James Wan se forme au sein de la prestigieuse Royal Melbourne Institute of Technology où il y réalise plusieurs courts-métrages. Il s'oriente vers la publicité, et officie notamment en tant que graphiste, réalisateur et monteur pour la chaîne jeunesse d'ABC. En 2005, avec sa première réalisation, le film d'horreur Saw, il impose un style sans concession, violent et gore, qui renouvelle le genre et attire un nouveau public. Il poursuit avec la réalisation de films d'épouvante-horreur et thriller et notamment Conjuring, véritable carton au box-office. Véritable tournant dans sa carrière cinématographique, il réalise ensuite le musclé Fast & Furious 7 en 2014.

En 2018, il met en scène son premier film de super-héros avec Aquaman. Quelles ont été nombreuses les tentatives d'adaptations cinématographiques des super-héros DC Comics pour faire face au mastodonte Marvel. Malheureusement, peu d'entre elles ont réussi à convaincre. Alors que vaut cette nouvelle adaptation ? Enfin, il est arrivé, le super-héros qui va relancer la saga des films DC Comics au cinéma. Aquaman est le sauveur que l'on n'attendait plus. Le réalisateur prend à bras le corps cette adaptation et livre un divertissement de tous les instants et qu'importe si l'ensemble déplaît. Il a bien compris ce que voulait dire faire plaisir aux fans et ils ne peuvent qu'être rassurés si ce n'est jouir du film délivré. Sur le principe d'une origin story on ne peut plus classique, l'histoire déroule une aventure de près de 2h20 où le maître-mot est spectacle. Le réalisateur ne lésine pas sur les moyens : les effets spéciaux envoient du très lourds, l'action coule à flot, les rebondissements ne manquent pas, le rythme est mené tambour battant… Bref, l'orgie numérique offre un divertissement jouissif où l'ennui n'est pas permis. Attention à vos rétines, le kitsch étant de mise, et vos oreilles en prendront elles aussi pour leurs tympans. Le côté décomplexé du métrage est assumé jusqu'au boutisme avec une dose d'humour bienvenue. Un film qui fourmille d'idées à la seconde où le spectateur ne sait plus où donner de la tête. Etourdissant !

James Wan use de son talent de réalisateur et signe une réalisation à la hauteur d'un tel film. La mise en scène est grandiose, les décors numériques sont légions et rappellent que les américains sont toujours dans la place, la photographie est très colorée pour un spectacle visuelle époustouflant et la bande-son est des plus éclectiques.

Jason Momoa a été choisi pour camper Aquaman et le moins que l'on puisse dire est que l'acteur était prédestiné pour le rôle. Avec sa carrure et sa "coolitude" qu'on lui connaît, il s'amuse de son personnage et offre aux spectateurs une performance digne du super-héros qu'il interprète. Il est l'homme de toutes les situations pour notre plus grand plaisir. Amber Heard est son homologue féminine dans le peau de Mera. L'actrice que l'on prend plaisir à retrouver au cinéma et est elle aussi parfaitement à l'aise dans son rôle. Le casting est composé également de bon nombre de seconds rôles avec des acteurs plutôt bien connus du public comme Willem Dafoe, Nicole Kidman ou encore Patrick Wilson. Tous campent leur personnage comme il se doit et font mouche à chacune de leurs apparitions. Une équipe de choc pour un film qui l'est tout autant.

Pour sa nouvelle réalisation, James Wan frappe fort et relance la machine à films de super-héros DC Comics en délivrant un divertissement spectaculaire. Tous les superlatifs peuvent être employés pour caractériser ce film jouissif et ô combien époustouflant au cinéma. Le tout servi par un casting au top de sa forme avec un Jason Momoa parfait en Aquaman. Espérons que les films DC Comics à venir seront dans la même veine.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire