Critique film
Publié le 06/03/2019 à 16h19 par Floriane
Captain Marvel
8,5 /10

Captain Marvel raconte l’histoire de Carol Danvers qui va devenir l’une des super-héroïnes les plus puissantes de l’univers lorsque la Terre se révèle l’enjeu d’une guerre galactique entre deux races extraterrestres.

Après des années d’attente, Marvel Studios sort enfin son premier film centré sur une super-héroïne : "Captain Marvel". Annoncée dès 2014, l’arrivée de Carol Danvers au sein du MCU fut accompagnée par une campagne promo plutôt difficile… Mais peu importe, elle est enfin là ! Présenté comme un film épique, féministe et original "Captain Marvel" est-il à la hauteur ?

Avec "Captain Marvel", le duo de réalisateurs, Anna Boden et Ryan Fleck, a la lourde tâche d’introduire un personnage peu connu du grand public comparé à Spider-man ou Captain America. En choisissant de construire son scénario de manière non linéaire, le film évite l’origin story basique et ajoute du mystère à l’univers, ainsi qu’au personnage de Carol Danvers. Personnage qui est introduit de la plus belle des manières. En effet, le film a su parfaitement capter, l’essence de cette ancienne pilote de l’US Air Force qui deviendra l’une des héroïnes les plus puissantes de Marvel Comics, tout en n’oubliant jamais son humanité. Contrairement à la demie-déesse Wonder Woman, Captain Marvel puise sa force dans ses émotions. Et c’est sur ce point-là qu’insiste, à raison, le récit et que le film arrive à nous toucher, en plus de glisser un message sur la stigmatisation des émotions des femmes.

Et ce portrait de Carol Danvers n’aurait sûrement pas été si touchant sans son interprète : Brie Larson. L’actrice oscarisée pour "Room" donne de sa persona à Carol. Et c’est ce mélange qui donne sa sincérité à l’héroïne. On sent l’actrice investit autant émotionnellement qu’idéologiquement et le résultat s’en ressent à l’écran.

A ses côtés Samuel L. Jackson réinvente son personnage de Nick Fury avec plus de candeur et d'humour. Le duo Fury/Danvers marche à merveille. L'aspect buddy movie n'est pas appuyé et leur relation ne repose pas sur la notion ennuyeuse mentor/élève comme on pouvait le redouter. On retrouve cette figure paternelle dans le lien unissant Vers (prénom Kree de Carol) avec Yon-Rogg (Jude Law), avant que le film ne renverse ce cliché afin de permettre à Carol de s'émanciper pleinement.

Car oui, que ça n'en déplaise à certains, "Captain Marvel" est un film féministe. Mais cet aspect du film n'est jamais brandi comme un étendard. Il l'est par la naturemême de Carol, ainsi que le traitement des personnages féminins dans sa globalité. Mention spéciale à Monica Rambeau (Akira Akbar), super-héroïne en devenir, et son regard remplit d'admiration pour Carol Danvers.

Le reste du récit présente habilement les civilisations Skrulls et Kree, ainsi que le conflit les opposant. Le long métrage surprend dans sa gestion du vilain et son sous-texte sur les réfugiés faisant écho à notre société actuelle. Quant à l'humour habituel du MCU, il marche ici parfaitement, notamment avec Goose, le chat et le duo Fury/Danvers.

Avec tous ces bons points, il est dommage de voir Marvel retomber dans ses défauts habituels avec une mise en scène transparente (on sauvera quelques plans de la Captain en action) et une musique clairement pas à la hauteur du statut iconique de son personnage. Il serait temps que Marvel arrête de se reposer sur l'aura de ses personnages et engage des réalisateurs.ices avec de vraies visions.

Malgré ça, "Captain Marvel" reste une réussite du MCU. En plus du côté super-héroïque, le film nous offre un portrait de femme émouvant porté par une Brie Larson parfaite dans le rôle de la première super-héroïne Marvel portée en solo à l'écran.

"Captain Marvel" de Anna Boden et Ryan Fleck dès aujourd'hui dans les salles. Prochain rendez-vous avec le MCU : "Avengers - Endgame" au cinéma le 24 avril prochain.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire