Critique film
Publié le 08/10/2019 à 11h45 par Floriane
Détective Pikachu
7 /10

Après la disparition mystérieuse de Harry Goodman, un détective privé, son fils Tim va tenter de découvrir ce qui s'est passé. Le détective Pikachu, ancien partenaire de Harry, participe alors à l'enquête : un super-détective adorable à la sagacité hilarante, qui en laisse plus d'un perplexe, dont lui-même. Constatant qu'ils sont particulièrement bien assortis, Tim et Pikachu unissent leurs forces dans une aventure palpitante pour résoudre cet insondable mystère. À la recherche d'indices dans les rues peuplées de néons de la ville de Ryme - métropole moderne et tentaculaire où humains et Pokémon vivent côte à côte -, ils rencontrent plusieurs personnages Pokémon et découvrent alors un complot choquant qui pourrait bien détruire cette coexistence pacifique et menacer l'ensemble de leur univers.

Quand Warner a annoncé le développement d’un projet adapté du jeu vidéo "Détective Pikachu", de nombreuses personnes ont trouvé l’idée ridicule et s’attendait à un bon nanard comme Hollywood sait en produire. Quelques années plus tard, "Pokémon : Détective Pikachu" sort sur nos écrans sous la houlette de Rob Letterman. Et surprise, loin de la catastrophe annoncée, le film se révèle être un divertissement soigné, en plus d’être un vrai hommage à l’univers culte des Pokémon. A l’occasion de sa sortie vidéo, on vous donne trois bonnes raisons de découvrir cette aventure électrique.

1. Son univers
Adapté l’univers mythique des Pokémon sur grand écran n’était pas une tâche facile. Heureusement, Rob Letterman à eu la brillante d’idée de créer un univers propre à partir de celui des Pokémon. Et cet univers se nomme Rime City. Une ville où Pokémon et humains vivent en harmonie. Avec ses immeubles à perte de vue, ses néons omniprésents et ses ruelles sombres, Letterman mélange avec brio film noir et comédie familiale. C’est comme si "Blade Runner" rencontrait "Qui veut la peau de Roger Rabbit ?". Et la combinaison fonctionne à merveille.

2. Sa nostalgie
Crée en 1996, le monde des Pokémon est pour beaucoup une madeleine de Proust. Entre les cartes à jouer, la série TV et autres produits dérivés, Pokémon faisait, et fait encore, parti de la vie de certaines personnes. Une nostalgie que l’on ressent en découvrant "Détective Pikachu" et dont le film sait jouer. Chaque Pokémon est rattaché à un souvenir. Le film s’applique alors à soigner leurs apparitions en les montrant comme les créatures légendaires qu’ils sont.

3. Pikachu
Mais on va pas se mentir, l’attrait principal du film est l’adorable Pikachu. Star des Pokémon depuis ses débuts, Pikachu est ici un mélange de l’adorable créature que l’on connait tous et d'un personnage comique "plus adulte". Car la particularité de cette version de la petite créature jaune est qu’il parle ! Et pas avec n’importe quelle voix, puisque c’est Ryan Reynolds qui le double en version originale. L’acteur américain amène avec lui une patte à la Deadpool (en plus soft) et fait de Pikachu un être drôle, accro au café, parfois cynique, mais qui reste super mignon grâce à l’animation sans fautes du personnage. On vous met au défi de ne pas vouloir une réplique en peluche de ce Pikachu nouvelle version !

Bref, "Pokémon : Détective Pikachu" est une petite pépite au design soignée et qui devrait plaire à tous les fans Pokémon par l’hommage réussi qu’il rend à l’univers crée par Satoshi Tajiri.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire