Critique film
Publié le 04/12/2018 à 11h48 par Kévin Aubin
First Man - Le Premier Homme sur la Lune
9,5 /10

Pilote jugé « un peu distrait » par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Durant huit ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques d’un voyage vers l’inconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente d’être un mari aimant auprès d’une femme qui l’avait épousé en espérant une vie normale.

Damien Chazelle, passionné de musique mais conscient qu'il n'a pas le talent pour exercer professionnellement dans cet art, se tourne vers le cinéma et l’étudie à la prestigieuse université d’Harvard. C’est durant sa scolarité qu’il met en scène son premier long-métrage, Guy and Madeline on a Park Bench. Ce premier film sur fond de musique jazz (sa passion) est tourné en noir et blanc et séduit la critique dans tous les festivals où il passe. Il atteint la consécration a seulement 30 ans en 2014 en portant à l'écran son court-métrage Whiplash. Le film est ovationné par les critiques et le public, et reçoit de nombreux prix. Il récidive en 2017 avec sa comédie musicale La La Land, véritable succès.

En 2018, il revient et change de registre pour mettre en scène First Man - le premier homme sur la lune, tiré du livre de James R. Hansen intitulé Le premier homme : à la découverte de Neil Armstrong. Attention oeuvre puissante ! Voici un biopic ultra-immersif qui ne laisse pas indifférent. En évitant de tomber dans les écueils du genre et en délivrant un film anti-spectaculaire, le réalisateur prend le risque de montrer l'homme derrière le mythe de façon très intime pour un moment de cinéma magnifique, émouvant et inoubliable. A hauteur d'homme, l'histoire embarque son spectateur à découvrir qui était vraiment Neil Armstrong, l'homme mystifié par son voyage sur la lune, et c'est une véritable leçon de vie qui est montrée. Loin de l’effervescence de ce qui restera comme un moment historique de notre humanité, le spectateur découvre un homme simple, aimant et impliqué dans son travail dont la vie n'a pas été toujours juste. Ainsi, on s'identifie facilement à cet homme devenu un héros bien malgré lui et il en ressort une histoire humaine et fascinante où la psychologie du personnage prime. Les nombreux moments de sa vie sont filmés avec une certaine admiration sans tomber dans le pathos et sont montrés en toute simplicité. Et ce sont ces moments intimistes souvent lourds de sens qui font toute la force du film. En parallèle, on découvre également l'envers du décor de la NASA avec notamment les différentes missions qui ont mené à la mission Apollo 11 et qui réservent des scènes fortes tant dans l'intimité que dans la recherche scientifique longue, éprouvante, pleine de ratés et de sacrifices. L'ensemble du film étant bien équilibré avec un rythme lent mais nécessaire pour l'apprécier pleinement.

Damien Chazelle prouve une fois encore son amour pour le cinéma et s'investit comme il se doit dans son nouveau film. La mise en scène est soignée, les décors sont parfaitement étudiés pour une immersion totale du spectateur, la photographie a une lumière magnifique où le choix de la pellicule est de mise et la bande-son est sublime. Une réalisation de premier choix où rien n'est laissé au hasard.

Ryan Gosling est quasi mutique dans la peau de Neil Armstrong et s'efface très vite derrière le personnage pour offrir une interprétation excellente. Claire Foy qui campe sa femme est tout aussi excellente et vient contrebalancer le personnage tenu par Gosling en étant plus affirmée. Très naturelle, elle montre avec ce rôle un talent indéniable. Le film bénéficie d'une pléiade de seconds rôles avec des acteurs assez connus du grand public et chacun arrive à tirer son épingle du jeu. Une très belle distribution en somme.

Pour sa nouvelle réalisation, Damien Chazelle change de registre pour offrir une très belle oeuvre de cinéma, réaliste et humaine qui ne laisse pas indifférent. Le film est porté par un duo d'acteurs impliqués qui trouve ici de très beaux rôles. Une immersion dans la vie de Neil Armstrong à vivre au moins une fois.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire