Critique film
Publié le 09/02/2018 à 11h04 par Grégory
Golem, Le Tueur de Londres
8 /10

Londres, 1880. Une série de meurtres secouent le quartier malfamé de Limehouse. Selon la rumeur, ces crimes ne peuvent avoir été perpétrés que par le Golem, une créature des légendes hébraïques d'Europe centrale. Scotland Yard envoie Kildare, l'un de ses meilleurs détectives, pour tenter de résoudre l'affaire.

Injustement absent dans les salles obscures pour une sortie directe en vidéo, "Golem, Le Tueur de Londres" est la nouvelle réalisation du cinéaste espagnol Juan Carlos Medina cinq ans après son très surprenant "Insensibles". Adapté d'un roman de Peter Ackroyd, le film a été écrit par Jane Goldman, connue pour avoir écrit les scénarios de "Kick-Ass", "X-Men : Le Commencement", "La Dame en noir" et bien d'autres. Au premier abord, le métrage s'apparente beaucoup à "From Hell" des frères Hughes pour son ambiance poisseuse et sombre du Londres des années 1880 avec un mystérieux tueur qui tourne autour de nos protagonistes. Mais, au fur et à mesure que l'histoire se dévoile à nous, "Golem, Le Tueur de Londres" finit par nous offrir une intrigue bien plus complexe qu'il n'y parait avec des personnages atypiques à la personnalité mystérieuse qui cache pour certains de sombres secrets. Nous aurons aussi droit à un final des plus surprenants même si pour certains d'entre vous, le dénouement final restera prévisible... Ainsi, ne nous attendons pas à un film gore sans originalité ni ambition mais plutôt à un thriller subtilement élaboré, bien écrit et efficace.

Élaboré avec un petit budget et malgré des conditions de tournage assez difficiles afin de limiter les dépenses, le long métrage offre une mise en scène et une photographie des plus soignés. De plus, les décors, les costumes, les coiffures et les accessoires respectent scrupuleusement la période où est censé se déroulé l'histoire. Bref, un très beau travail de restitution pour servir une histoire ô combien captivante servie par une brochette d'acteurs aussi talentueux les uns que les autres.

En effet, pour le casting, on retiendra en premier lieu les excellentes interprétations de Bill Nighy ("I, Frankenstein"...) mais aussi d'Olivia Cooke ("Ouija"...) qui nous livre une des prestations les plus remarquables du film. Nous avons ensuite Douglas Booth ("Jupiter : Le destin de l'Univers"), Daniel Mays ("Docteur Frankenstein"...) et Sam Reid ("The Riot Club"...).

Bref, "Golem, Le Tueur de Londres" est une réelle bonne surprise qui parvient à nous entraîner dans une histoire captivante et originale au beau milieu d'un Londres des années 1880 soigneusement reproduit sur l'écran.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire