Critique film
Publié le 03/04/2018 à 14h10 par Kévin Aubin
Justice League
6,5 /10

Après avoir retrouvé foi en l'humanité, Bruce Wayne, inspiré par l'altruisme de Superman, sollicite l'aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman ne tardent pas à recruter une équipe de méta-humains pour faire face à cette menace inédite. Pourtant, malgré la force que représente cette ligue de héros sans précédent – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et Flash –, il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d'une attaque apocalyptique…

Zack Snyder se lance dans la publicité et se fait rapidement remarquer pour son style et son sens de la narration. Travaillant à la fois comme directeur de la photographie et réalisateur, il signe des spots pour les plus grandes marques. En 2003, il s'essaye au cinéma avec L'Armée des morts, remake du Zombie de George A. Romero. Trois ans plus tard, il réalise 300, véritable succès mondial. Par la suite, il enchaîne les projets cinématographiques avec de nombreuses réalisations. En 2013, la Warner le choisit pour réaliser le reboot de Superman, Man of Steel. Fort de ce succès, il réalise la suite du blockbuster avec Batman v Superman: L'aube de la justice.

En 2017, il revient avec Justice League, troisième long métrage tiré de l'univers DC Comics. Avec cette nouvelle réalisation du DC Extended Universe (DCEU) faisant écho au Marvel Cinematic Universe (MCU), Warner souhaite frapper fort et faire son Avengers. Après plusieurs rebondissements, le film débarque enfin sur nos écrans. Alors qu'en est-il de cette réunion de super-héros annoncée en grande pompe et très attendue ? Le résultat est en demi-teinte. Si l'ensemble du film se suit sans déplaisir, il ne reste qu'un divertissement balisé qui manque d'originalité, et surtout de prise de risques. Si Marvel excelle à proposer des films divertissants qui tentent de se renouveler, Warner peine à trouver le bon crédo pour faire la différence. A trop vouloir copier ses adversaires chez Marvel, il en résulte une ½uvre tuée dans l'½uf. Dans le sens où les nombreux reshoots apportés au film ne sont pas toujours maîtrisés. Apporter humour et légèreté à un univers sobre et sérieux est un exercice périlleux et qui malheureusement se voit à l'écran. Les gags ne font pas toujours mouches, les rebondissements s'enchaînent avec plus ou moins d'intérêt pour le spectateur, le rythme bien que soutenu est entrecoupé de scènes pas toujours très fines dans leur élaboration notamment sur leur scénarisation... Bref, un ensemble qui peine à convaincre tout du long et qui est dommageable quand on sait ce que le métrage aurait pu donner au final. Il faut dire que Zack Snyder a du abandonner la réalisation du film suite au suicide de sa fille et que Joss Whedon (Avengers) est venu le remplacer. Là encore ce remplacement a impacté Justice League même si cela reste à vérifier. Non pas que tout est à jeter loin de là mais hormis assister à un divertissement tout ce qu'il y a de plus classique, il ne faut pas s'attendre à autre chose.

En officiant en tant que réalisateur, Zack Snyder ne déroge pas à son style et l'impose quasiment sur l'ensemble du film. La mise en scène sombre et se concentrant sur les personnages est de mise pour ce genre de film, les décors sont de qualité malgré quelques incrustations numériques pas toujours très réussies, la photographie très noire et sombre convient parfaitement et la bande-son reste classique. Bien évidemment, on sent que Joss Whedon est passée à la réalisation et casse le travail accompli par Snyder. Une réalisation qui comme le film est en demi-teinte.

Le casting est l'élément essentiel du film si ce n'est le plus important avec sa galerie de personnages. Ben Affleck reprend son rôle de Batman, ici leader de la Justice League. On ne sent pas une réelle implication de l'acteur qui s'il rempli le rôle est loin d'être pleinement investi. Gal Gadot reprend son rôle de Wonder Woman après une aventure solo excellente. Parfaite dans ce rôle, elle est faite pour le jouer. Henry Cavill reprend son rôle de Superman même s'il est ici peu présent. Son retour est loin d'être à la hauteur du personnage qu'il endosse et les scènes où il apparaît sont loin d'être les plus percutantes. En ce qui concerne les nouveaux venus de la bande : Jason Momoa en Aquaman est parfait et bénéficie de bonnes scènes, Ezra Miller en Flash est lui aussi très bon et apporte la touche d'humour qui fait mouche, et Ray Fisher en Cyborg, qui tient ici son premier grand rôle au cinéma, fait le job mais aurait mérité qu'il soit plus mis en avant.

Pour sa nouvelle réalisation, avec l'appui de Joss Whedon, Zack Snyder ne signe pas le film de super-héros espéré. Dans le genre, c'est classique et ça manque d'originalité. Un divertissement qui se regarde sans déplaisir mais qui ne fera pas date dans l'univers DC. En espérant que les films qui suivront dans le DCEU sauront convaincre davantage.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire