Critique film
Publié le 17/07/2017 à 10h43 par Kévin Aubin
Kong : Skull Island
8 /10

Un groupe d'explorateurs plus différents les uns que les autres s'aventurent au c½ur d'une île inconnue du Pacifique, aussi belle que dangereuse. Ils ne savent pas encore qu'ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong…

Revisiter l'histoire du plus célèbre singe au cinéma avait de quoi faire peur. Alors pour éviter de marcher sur les plates bandes de ses prédécesseurs, et pour son premier long-métrage, le réalisateur signe un film pop corn pour le plus grand plaisir des spectateurs.

L'histoire est portée dans les années 80, et le moins que l'on puisse dire est que l'immersion eighties est bien pensée.

Le spectateur se retrouve embarqué dans une aventure faisant écho à "Apocalypse Now" avec une ambiance rétro, une mise en scène stylisée de l'époque, une photographie aux couleurs vives, une bande-son détonante, et des personnages très caricaturés. Une réalisation kitsch à souhait assumée tout du long. C'est peut-être un peu déroutant au début mais au final l'ensemble fonctionne plutôt bien.

Le divertissement est total et ne cherche rien d'autre qu'à offrir un spectacle visuel aux rebondissements riche en action. Et tant pis si certains crieront au scandale. Car il faut bien l'admettre, le mythe de King Kong est légèrement bafoué.

On notera notamment les défaits suivants : un rythme un peu trop saccadé, des scènes qui arrivent comme un cheveux sur la soupe dont certaines ne servent qu'à meubler, des personnages assimilés à de la simple figuration, des dialogues bas de plafond... Bref, des défauts classiques pour ce genre de film qui si on y fait abstraction n'entachent pas plus que cela le plaisir au visionnage.

Concernant le casting, plusieurs acteurs connus du grand public sont présents et campent leur rôle simplement.

Le duo d'acteurs principal n'est pas exceptionnel mais ça passe, Samuel L. Jackson en fait des tonnes comme d'habitude, et John C. Reilly est surprenant et certainement le meilleur personnage de l'histoire.

N'oublions pas Kong, LE personnage du film qui numériquement est bien réalisé et s'inscrit parfaitement dans l'histoire revisitée.

Vous l'aurez donc compris, le film s'assume totalement en tant que divertissement décérébré. Les spectateurs avides de ce genre de films ne seront pas déçus.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire