Critique film
Publié le 06/04/2018 à 11h07 par Floriane
L'Eté de Kikujiro
7 /10

Masao s'ennuie. Les vacances scolaires sont là. Ses amis sont partis. Il habite Tokyo avec sa grand-mère dont le travail occupe les journées. Grâce à une amie de la vieille femme, Masao rencontre Kikujiro, un yakusa vieillissant, qui décide de l’accompagner à la recherche de sa mère qu'il ne connait pas. C’est le début d’un été pas comme les autres pour Masao…

Après le violent "Hana-Bi", Takeshi Kitano change de registre avec "L'Eté de Kikujiro". Bien que la dureté de la vie soit toujours présente, le cinéaste surprend avec ce récit émouvant mettant en scène un enfant à la recherche de sa mère.

Sous la forme d'un road-movie le réalisateur nous livre un double film initiatique avec l'initiation de Masao (Yusuke Sekiguchi) qui ressortira grandi par ce voyage improbable, ainsi que celle de Kikujiro. Incarné par Kitano lui-même, ce personnage abimé par la vie retrouvera le temps de ce road trip l'émerveillement et l'innocence liées à l'enfance.

Entre réalité et imaginaire "L'Eté de Kikujiro" est une œuvre sensible, mais qui évite le pathos pour mieux nous embarquer dans des séquences oniriques d'une beauté folle. Réalisateur aimant mélanger les genres, Kitano ajoute à son histoire une légèreté caractérisée par un humour proche de la bouffonnerie. Que ce soit avec le personnage de Kikujiro (Kitano lui-même) à la gestuelle clownesque et aux réactions imprévisibles, ou certaines rencontres sur la route (la jongleuse, l'homme à l'arrêt de bus), le film est rempli de scènes burlesques.

En plus de sa légèreté, le film surprend par son optimiste assez marqué. En choisissant un enfant en protagoniste principal de son histoire, le réalisateur se place du côté de l'enfance, et donc de la vie. Il en ressort un film où la violence graphique habituelle des yakuzas est (un peu) oublié en faveur de cette vision (un peu) plus lumineuse de l'existence.

Rythmé par une construction en chapitre à la manière d'un album photo et la douce musique de Joe Hisaishi (compositeur attitré du réalisateur), "L'Eté de Kikujiro" est un road-movie parsemé de tendresse et, sans conteste, l'un des grands films de Takeshi Kitano.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire