Critique film
Publié le 30/05/2018 à 14h11 par Kévin Aubin
Les Dents, Pipi et au Lit
7,5 /10

Antoine est un célibataire endurci, fêtard et séducteur. Il vit dans un magnifique appartement Parisien avec Thomas, son colocataire, où les soirées arrosées battent leur plein toutes les semaines. Lorsque Thomas part vivre à Los Angeles, il trouve à Antoine un nouveau colocataire pour le remplacer... « Jeanne, 1m70, yeux bleus ». Si la description fait saliver Antoine, il ne sait pas encore que la charmante Jeanne n’emménage pas seule… Mais accompagnée de ses deux enfants : Théo, 8 ans, et Lou, 5 ans ! Antoine, qui est loin d’être un papa poule, va goûter bien malgré lui aux joies de la vie de famille…

Emmanuel Gillibert est issu de la publicité et fonde en 2008 son agence EGGS au sein du Groupe MY MEDIA. Agence dans laquelle il conçoit et réalise de nombreuses publicités pour différentes marques telles que : Nestlé, Assu 2000, Le Lynx... Passionné depuis toujours par le cinéma, il trouve un rôle dans 8 fois debout de Xabi Molia. En parallèle de cette expérience, il écrit le scénario de ce qui sera son premier long-métrage.

En 2018, il porte ce scénario à l'écran avec Les dents, pipi et au lit. Comédie française par excellence, si l'histoire du film est prévisible et ne sort pas des sentiers battus, elle a le mérite d'offrir un divertissement distrayant sans prise de tête. Le réalisateur s'inspire de son propre vécu, ce qui permet au spectateur de vivre des situations auxquelles il s'identifie très facilement. Ainsi, les situations drôles et savoureuses s'enchaînent à un rythme effréné et montrent très bien les nombreux rebondissements de la vie courante. On ne s'ennuie pas une seule seconde tant les idées fusent. Il y a une réelle volonté de la part du réalisateur de s'amuser du quotidien pour l'amener sur le terrain de l'humour avec efficacité. Beaucoup de passages hilarants sont présents tout le long du film. Un humour parfois osé souvent en dessous de la ceinture qui conviendra aux adultes moins aux enfants. Malgré cela, le film est avant tout une comédie familial bon enfant avec un sous-texte sur l'amour qui offre des scènes reflétant les petites galères des parents au quotidien. Il y a une énergie communicative qui se dégage du film où la bonne humeur est de mise. Si certaines facilités sont à dénoter comme pour les films du même genre, cette comédie n'en demeure pas moins une bonne surprise.

Emmanuel Gillibert est à l'aise derrière la caméra et signe une réalisation efficace qui va droit à l'essentiel. La mise en scène est bien rythmée, les décors sont de bonne facture, la photographie très naturelle est convenable et la bande-son envoie des bons sons.

Le film repose pour beaucoup sur ses acteurs. Arnaud Ducret est l'homme de toutes les situations et fait son show. En quadra célibataire et dragueur il excelle et porte le film avec une énergie comique débordante. Pour l'accompagner, Louise Bourgoin est moins extravertie mais tout aussi convaincante. En mère aimante et psychorigide elle est parfaite surtout quand son personnage déborde. se lâche. Mention spéciale aux deux enfants, spontanés avec de fortes personnalités qui sont très attachants.

Pour sa première réalisation, Emmanuel Gillibert signe une comédie sympathique qui si elle n'évite pas les facilités permet de passer un bon moment. Les ressorts comiques sont très drôles et on ressort du film avec la banane. Le casting est bien trouvé, Arnaud Ducret en tête.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire