Critique film
Publié le 30/03/2018 à 12h19 par Ciné Vor
Les Garçons de Fengkuei
7,5 /10

Ah-ching, Ah-jung et Kuo-tzu habitent Fengkuei, un paisible village de pêcheurs des îles Penghu. Les trois amis troquent leur ennui en multipliant bagarres et petits larcins. Suite à un règlement de comptes qui a mal tourné, ils partent à Kaohsiung pour commencer une nouvelle vie plus trépidante. Leur rencontre avec la grande ville et ses habitants sera bientôt un test pour leur amitié…

Voici le film qui révéla le cinéaste au monde, ou tout du moins, voici son premier grand succès. Il s’agit d’un récit inspiré de sa propre jeunesse, qu’il dépeint comme étant son ½uvre la plus personnelle, il obtint avec elle son premier prix : la récompense "Montgolfière d’Or" au Festival des 3 Continents à Nantes (France) en 1984.

"Les Garçons de Fengkuei" est un film, qui retranscrit une période de la jeunesse du cinéaste à travers son passé de petit voyou et devient par la même occasion, l’½uvre fondatrice d’une saga de films, tous, tirés de ses propres expériences personnelles. Suivront ainsi : "Un été chez grand-père" également récompensé du titre "Montgolfière d’Or" en 1985, puis "Un temps pour vivre", Un temps pour mourir" et "Poussières dans le vent".

C’est un film joyeux et insouciant, affiné d’une touche d’humour, de tendresse et d’une mélancolie poignante. Il se compose de cadrages larges, d’une mise en scène à l’authenticité singulière et d’une maîtrise incroyable de développement d’intérêts chez le spectateur. En effet, le récit est superbe et passionne, et ce, malgré son rythme insipide.

Le cinéaste nous conte avec douceur son baptême de la maturité, le tout avec une nostalgie cocasse et mélancolique.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  RECOMMANDATIONS :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire