Critique film
Publié le 30/10/2018 à 12h06 par Grégory
Les Naufrageurs des Mers du Sud
7,5 /10

Au milieu du XIXème siècle, seuls les grands voiliers ont la possibilité, avant l'arrivée du chemin de fer, d'assurer la liaison entre le Nord-Est des Etats-Unis et la vallée du Mississipi. Mais il faut tenir compte des récifs de Floride, où échouent les navires. Pilleurs d'épaves et sauveteurs s'affrontent...

Bien avant ses deux plus gros succès au box office avec "Sous le plus grand chapiteau du monde " en 1952 et "Les dix commandements" en 1956, le réalisateur Cecil B. DeMille a réalisé "Les Naufrageurs des Mers du Sud", un long métrage d'aventures épique avec au casting un John Wayne au sommet de sa forme et de son charisme.

Même si le scénario ne brille pas par son originalité, l'histoire a le mérite de nous offrir un film d'aventures plein de rebondissements avec des décors grandioses, des combats héroïques, une touche d'exotisme sans oublier une grosse bébête qui ravira les amateurs de films de monstres. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour faire de "Les Naufrageurs des Mers du Sud" un divertissement familial réussi et passionnant. De plus, grâce à un budget conséquent, la mise en forme est de très bonne qualité. D'ailleurs, le film fut désigné pour deux nominations à l'Oscar (photographie et décors) et se vit récompenser par celui des effets spéciaux.

Pour le casting, nous retrouvons tout d'abord Ray Milland ("Le putsch des mercenaires"...) mais aussi le grand John Wayne ("Les quatre fils de Katie Elder"...), Paulette Goddard ("La vengeance des Borgia"...), Raymond Massey ("La conquête de l'Ouest"...), Robert Preston ("Ciel rouge"...) et Lynne Overman ("Les tuniques écarlates"...).

En résumé, "Les Naufrageurs des Mers du Sud" est un long métrage d'aventures épique et réussi qui comblera les attentes des fans du genre.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire