Critique film
Publié le 20/08/2018 à 15h40 par Kévin Aubin
Mamma Mia ! Here We Go Again
8 /10

Sur l’île paradisiaque de Kalokairi, Sophie, qui rencontre divers soucis dans l’ouverture de son hôtel, va trouver du réconfort auprès des amies de sa mère Donna qui vont lui conseiller de prendre exemple sur le parcours de cette dernière.

Ol Parker est un scénariste qui a scénarisé quelques films comme Indian Palace et sa suite. Il s'essaye à la réalisation en 2005 avec Imagine me and you.

En 2018, il revient au cinéma avec Mamma Mia! Here We Go Again, suite de la comédie musicale Mamma Mia! sortie dix ans plus tôt. On prend les mêmes et on recommence, enfin pas tout à fait. Cette fois-ci cette suite nous invite à découvrir la jeunesse de Donna tout déroulant l'histoire présente de sa fille Sophie. L'aspect kitsch est toujours là pour une histoire écrite sur un post-it prétexte à des scènes de comédies musicales estampillées ABBA. Et c'est bien pour ça que l'on va voir ce film pour savourer les chansons cultes et les danses endiablées du groupe ABBA comme pour le premier opus. Même si l'utilité de ce second opus est discutable, on ne peut que se réjouir de voir une comédie musicale à l'écran aussi enjouée où chaque scène fait sensation. Un rythme effréné par des chorégraphies musicales bien orchestrées qui donnent envie de se lever du fauteuil et bouger. Les personnages sont haut en couleurs et donnent de leur voix pour notre plus grand plaisir. Un vent de fraîcheur des plus rafraîchissant se dégage de ce film certes loin d'être parfait mais divertissant. Quand on est fan du groupe ABBA, ce film est un petit plaisir coupable, un feel good movie réjouissant !

Ol Parker a su maintenir une suite à la réalisation bien menée. La mise en scène fait voyager le spectateur dans une comédie musicale décapante, les décors sont sublimes et invitent à l'évasion, la photographie brille de mille feux et en met plein la vue et la bande-son est l'atout principal du métrage avec des musiques intemporelles. Une réalisation de haute volée où l'ennui n'est pas permis.

Qui dit retour en arrière, dit nouveaux venus au casting. Et c'est une nouvelle venue qui mène le film en la personne de Lily James. Jeune, fraîche et pétillante, elle irradie de sa joie de vivre chaque plan et signe une belle performance. On retrouve bien évidemment Amanda Seyfried dans la peau de Sophie, fille de Donna, qui s'amuse une fois encore dans ce rôle. N'oublions pas les vieux de la vieille qui reprennent tous leur rôle respectif où l'on prend plaisir à les retrouver même si leur présence à l'écran est moindre. Mention spéciale à Cher que l'on retrouve au cinéma après plusieurs années d'absence dans un rôle certes mineur mais détonnant. Un casting où l'énergie communicative des acteurs fait mouche.

Pour sa nouvelle réalisation, Ol Parker signe une suite dans la continuité du premier Mamma Mia! que les fans apprécieront sûrement. Un feel good movie mené tambour battant par des rythmes endiablés où les acteurs prennent leur pied et nous avec… Dancing Queen !

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire