Critique film
Publié le 11/04/2019 à 18h11 par Kévin Aubin
Mauvaises Herbes
9 /10

Waël, un ancien enfant des rues, vit en banlieue parisienne de petites arnaques qu’il commet avec Monique, une femme à la retraite qui tient visiblement beaucoup à lui. Sa vie prend un tournant le jour où un ami de cette dernière, Victor, lui offre, sur insistance de Monique, un petit job bénévole dans son centre d’enfants exclus du système scolaire. Waël se retrouve peu à peu responsable d’un groupe de six adolescents expulsés pour absentéisme, insolence ou encore port d’arme.

Kheiron démarre comme animateur dès l'âge de 15 ans, activité qu'il poursuit jusqu'à la direction d'un groupe de professionnels de l'AFPAD aidant des jeunes en difficulté scolaire. En parallèle, il opère la captation d'un spectacle improvisé qui lui permet d'intégrer le Jamel Comedy Club en 2006. Fort de son expérience, il écrit deux spectacles dans lequel il se met également en scène. L'un de ses deux spectacles bat le record de longévité au théâtre de l'Européen où il est présenté. Par la suite, il fait un passage par le petit écran dans la série Bref et sur grand écran dans Les Gamins. En 2015, il scénarise et réalise son premier film, Nous trois ou rien, dans lequel il campe également le premier rôle.

En 2018, il revient au cinéma avec son second long, Mauvaises herbes. Petite comédie qui à première vue à tout d'un divertissement classique, il s'avère au final que le résultat est plus qu'inattendu. C'était sans compter sur le talent de Kheiron qui nous offre bien plus qu'une simple petite comédie classique comme on peut en voir plein chaque année. L'histoire démarre dans le passé sur un ton très dramatique pour ensuite amener l'histoire présente, celle pour laquelle le spectateur s'est déplacé. Le réalisateur joue donc sur deux temporalités et imbrique ces deux histoires de façon à ce qu'elles ne forment plus qu'une. Cette approche peut paraître déroutante au départ mais est une riche idée qui donne sens au film. Ainsi, si la comédie est bien présente avec un humour léger parfaitement dosé, le drame est lui tout aussi présent avec des ressorts dramatiques lourds de sens. L'équilibre étant parfaitement trouvé entre des scènes intimistes qui traitent d'un sujet important : l'éducation, et des flashbacks éprouvants riches en émotions. Le film aborde également des thématiques fortes comme la rédemption ou encore l'accueil d'étrangers en France. Le spectateur va de surprises en surprises et s'étonne de la puissance du récit et de la réflexion qu'il amène. Une belle oeuvre cinématographique qui remporte à coup sûr l'adhésion de tous.

Kheiron signe une réalisation de qualité et s'y investi pleinement. La mise en scène profite aux acteurs qui brillent dans chaque scène, les décors se limitant principalement à un collège de Montreuil est volontaire de la part du réalisateur et permettent aux spectateurs de voyager grâce aux vannes, aux activités et à ce que vivent les personnages dans cet espace clos, la photographie profile une lumière naturelle qui vient renforcer la véracité des thèmes abordés dans le métrage et la bande-son fait plaisir à entendre avec des musiques énergiques.

Kheiron est aussi devant la caméra et campe le rôle principal de son film. Comme dans son premier film, il est l’homme de toutes les situations, investi corps et âme. Il arrive à faire passer le spectateur du rire aux larmes avec une facilité déconcertante et on s’attache très facilement à lui. Pour l’accompagner, deux grands acteurs français que l’on ne présente plus en les personnes de Catherine Deneuve et André Dussolier. Tous deux jouent avec une aisance et un naturel qu’ils n’ont plus rien à prouver et ils prennent toujours plaisir à jouer. Un plaisir bien évidemment partagé par les spectateurs. Le casting bénéficie également de six jeunes acteurs en herbe qui trouvent de très bons rôles leur permettant de composer avec des personnages forts intéressants. L’écriture de leur rôle n’est pas futile, bien au contraire ils sont au c½ur du film.

Pour sa nouvelle réalisation, Kheiron signe une nouvelle fois une très belle comédie qui emmène le spectateur là où il ne s’attend pas à aller. D’ailleurs la comédie laisse souvent place au drame et offre ainsi un divertissement intelligent qui traite de sujets actuels très bien amenés. Le tout servi par un formidable casting.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire