Critique film
Publié le 30/11/2018 à 16h04 par Kévin Aubin
Mon Ket
6 /10

Dany Versavel a un souci avec son fils : à 15 ans, Sullivan ne veut plus d’un père qui fait le king derrière les barreaux. Pour Dany, son "ket", c’est sa vie, hors de question de le laisser filer. Il décide donc de s’évader de prison prématurément ! Entre cavales, magouilles et petits bonheurs, il a tant de choses à lui enseigner. Un apprentissage à son image. Au pied de biche, sans pudeur ni retenue. Mais là où l’on pouvait craindre le pire, se cache peut être le meilleur…

François Damiens se passionne très tôt par tout ce qui a trait à l'humour et au divertissement. A la suite de ses études en école de commerce, il met en scène des caméras cachées pour une émission d'une chaîne de la télévision belge. C'est ainsi qu'il crée François l'Embrouille et le succès est tel qu'il exporte ses canulars en France. C'est d'ailleurs grâce à un de ces canulars qu'il arrive à décrocher son premier rôle au cinéma. Par la suite, il enchaîne les seconds rôles dans des comédies avant de trouver des rôles plus importants. Habitué des comédies, il s'essaye également à d'autres genres de films dans lesquels il trouve des rôles à contre-emploi à sa mesure.

En 2018, il livre son premier long métrage en tant que réalisateur, Mon Ket, un film à sketchs entièrement tourné en caméras cachées où il apparaît méconnaissable. Porter un concept télévisuel des plus efficaces au cinéma est pour le moins risqué pour ne pas dire casse gueule. Et c'est malheureusement ce qui se passe avec cette association de caméras cachées et de fiction. L'idée est pourtant bonne et le début du film en témoigne où le ton est donné dès les premiers instants. La farce sera totale avec un enchaînement de situations cocasses et loufoques allant de surprises en surprises. Le tout avec un humour estampillé "Damiens" à savoir atypique et déstabilisant dont lui seul a le secret. Il est vrai qu'en étant réceptif à son humour on prend plaisir dans certains passages à s'esclaffer. Surtout que certains dialogues y sont finement écrits pour notre plus grand plaisir. Avec tout ça on se dit que le divertissement sera de mise avec des rires garantis mais là où le bas blesse est l'ensemble du film qui n'arrive pas à trouver le juste équilibre pour convaincre totalement. Le réalisateur n'arrivant pas à construire une trame narrative solide pour le cinéma. Résultat, les sketches s'enchaînent avec plus ou moins d'intérêt de façon pour le moins décousue où le spectateur finit même par se perdre dans ce qui s'apparente à un film qui n'a ni queue ni tête. C'est bien là tout le problème, la volonté de Damiens d'offrir une comédie grand public sur grand écran en y insérant sa patte n'emporte pas l'adhésion voire échoue. Après il faut bien admettre que l'on s'attend à voir un tel film surtout qu'il est intégralement tourné en caméras cachées et que rien n'est contrôlé voire tout est improvisé. Mais même avec cette attente l'ensemble fait un peu "fake" et c'est à voir à la télévision mais pas au cinéma.

Cela se ressent bien évidemment dans la réalisation de François Damiens qui manque de cinégénie. La mise en scène n'est pas contrôlée et c'est voulu, les décors sont communs puisque le film est tourné en ville, la photographie est un peu terne et manque de luminosité et la bande-son est plaisante à écouter. Une réalisation de télévision et non de cinéma.

François Damiens est sur tous les plans et l'homme de toutes les situations. Il fait son show tout en s'amusant et prenant du plaisir. Que l'on aime ou pas l'acteur et son humour, on ne peut être indifférent à son jeu et son investissement. Pour l'accompagner, ce sont des acteurs amateurs occasionnels qui lui donnent la réplique et surtout des personnes comme vous et moi au courant de rien. Le film joue bien sûr l'effet de surprise constant de ces personnes embarquées bien malgré elles, filmées à leur insu, dans un film dont elles n'ont même pas connaissance. Pour le moins étonnant et surprenant parfois.

Pour sa première réalisation, François Damiens ne signe pas un mauvais divertissement mais il n'est tout simplement pas adapté pour le cinéma. L'ensemble reste moyen même si l'on prend plaisir à revoir Damiens dans ce qui l'a fait connaître aux yeux du public. A voir à la télévision.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire