Critique film
Publié le 08/03/2018 à 12h14 par Floriane
Money
6 /10

Fatigués de leurs fins de mois difficiles, trois jeunes sans avenir voient l'opportunité de gagner beaucoup d'argent en volant une mallette à un notable du Havre. Sans le savoir, ils viennent de braquer un secrétaire d'État corrompu et de voler l'argent d'une entreprise criminelle. Débute alors, une spirale qui les dépasse complètement.

Pour son quatrième film, le réalisateur français, Gela Babluani reste dans son genre de prédilection, le thriller. Avec "Money" il semble vouloir rappeler, une fois de plus, que l’argent ne fait pas le bonheur, mais pas que.

En contant son récit sur une durée réduite (l’action se déroule quasiment sur une seule nuit), le film tient en haleine jusqu’à sa conclusion poignante. Et bien que "Money" soit un polar haletant, le réalisateur en profite pour dresser un portrait en creux de la ville du Havre et de ses habitants. S’ajoute alors une dimension sociale à l’histoire. En plus d’une certaine misère financière, on sent à travers le destin de ses trois jeunes un certain désespoir, comme si le crime était la seule solution pour vivre. Babluani évoque aussi l’immigration avec le personnage de la mère de Dani. Et il n’oublie d’évoquer les hommes riches et leurs éternelles magouilles

Mais le film doit sa singularité à ses interprètes. Alors que Vincent Rottiers impressionne toujours autant dans ce rôle de jeune aveuglé par l’appât du gain, celui que l’on remarque est George Babluani. Aperçu dans les "Métamorphoses" de Christophe Honoré, l’acteur capte le regard avec sa voix douce et son visage fin. Il donne de la profondeur à ce personnage de jeune père se retrouvant au milieu d’une situation inextricable. En plus de l’apparition furtive de Benoît Magimel en homme sans pitié, on retrouve Louis-Do de Lencquesaing dont l’énième performance d’homme bourgeois égocentrique lasse…

Avec tous ces bons points, il est dommage de voir le film sombrer dans le ridicule lors de séquences peu crédibles, comme l’affreuse scène du train.

Mais malgré ses petits défauts, "Money" reste un film de genre efficace à l’ambiance âpre et anxiogène qu'il dégage.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire