Critique film
Publié le 27/03/2018 à 12h51 par Kévin Aubin
Pitch Perfect 3
7,5 /10

Après avoir remporté les championnats du monde, les Bellas se retrouvent séparées et réalisent qu’il n’existe pas de perspective de travail qui permette de faire de la musique avec sa bouche. Mais lorsqu’on leur offre la chance de se retrouver une nouvelle fois sur scène pour une tournée à l’étranger, ce groupe de nerds se réunit pour une dernière nouvelle aventure musicale.

Trish Sie est une danseuse de salon professionnelle et chorégraphe de renom. Elle a également ouvert une école de danse en Floride. Par la suite, elle réalise différents clips vidéos et des publicités. En 2014, elle se lance dans la réalisation de son premier long-métrage, avec Sexy Dance 5 : All In Vegas, cinquième opus de la série Sexy Dance.

En 2017, elle retrouve le genre musical avec Pitch Perfect 3, troisième volet de la saga Pitch Perfect. Initiée en 2014, cette saga a rencontré un succès inattendu outre-Atlantique et vient se clôturer. Exit l'université de Barden, nos Bellas sont entrées dans la vie active et par un concours de circonstance vont à nouveau devoir donner de leur voix. Quel plaisir de retrouver cette fine équipe dans un dernier tour de piste embarquée dans une aventure improbable. Ce troisième opus s'écarte davantage des deux premiers opus pour offrir aux spectateurs une histoire plus simple dans sa construction narrative mais tout aussi divertissante. Les ingrédients qui ont fait le succès de la saga sont toujours présents : chansons a cappella, battles de chant, shows musicaux et humour second degré. Mais au-delà de ces ingrédients, la réalisatrice se concentre plus sur les jeunes femmes qui composent le groupe des Bellas. Elle développe même deux sous-intrigues sur deux des personnages féminins qui viennent dynamiser l'ensemble du film. Le rythme est toujours aussi soutenu avec des rebondissements en pagaille et des gags qui font mouches. Les joutes verbales sont toujours aussi caustiques et amènent à des situations cocasses appréciables. Il est vrai que la folie des débuts est moins présente et que le filon commence à un peu s'épuiser mais pour un dernier épisode le contrat est rempli. Les aficionados de la saga seront conquis et en viendront même à regretter que celle-ci s'arrête là. Mais comme il faut bien une fin à tout, autant qu'elle soit la tête haute.

Derrière la caméra, Trish Sie va droit à l'essentiel et le fait bien. La mise en scène profite aux actrices, les décors sont bien travaillés et amènent à l'évasion, la photographie joue sur les couleurs pour un spectacle détonnant et la bande-son envoie du lourd. Une réalisation qui fait honneur à cette saga.

Les actrices qui ont fait le show tout le long de la saga sont bien évidemment de retour pour une dernière tournée. Toutes sont dans leur élément et arrivent à tirer leur épingle du jeu. En tête, on retrouve la sublime Anna Kendrick qui porte le groupe avec toujours autant de ferveur et d'énergie. On retrouve également l'atypique Rebel Wilson sans qui la saga ne serait rien. Véritable boule d'énergie comique, elle éclipse toutes ses comparses à chaque apparition pour notre plus grand plaisir. Dommage que John Michael Higgins et Elizabeth Banks, que l'on prend plaisir à retrouver, ne servent que de faire-valoir et n'apportent pas grand-chose dans cet opus.

Pour sa nouvelle réalisation, Trish Sie clôture la saga Pitch Perfect comme il se doit, le grain de folie en moins. Un plaisir pour les fans que de retrouver les Bellas toujours aussi énergiques emmenées par des actrices toujours au top. La saga de la comédie musicale moderne qui fait passer un bon moment, ici le dernier.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire