Critique film
Publié le 09/03/2018 à 11h32 par Kévin Aubin
Santa & Cie
9,5 /10

Rien ne va plus à l'approche du réveillon : les 92 000 lutins chargés de fabriquer les cadeaux des enfants tombent tous malades en même temps ! C'est un coup dur pour Santa (Claus), plus connu sous le nom de Père Noël... il n'a pas le choix : il doit se rendre d'urgence sur Terre avec ses rennes pour chercher un remède. À son arrivée, il devra trouver des alliés pour l'aider à sauver la magie de Noël.

Alain Chabat, membre du collectif des Nuls, connaît la consécration en 1994 avec La Cité de la peur. Il poursuit dès lors une carrière en solo. Il s'illustre devant la caméra dans de nombreuses comédies, derrière la caméra avec son premier long Didier et même à l'animation en doublant l'ogre vert dans la saga Shrek. En 2002, il scénarise et met en scène Astérix et Obélix : mission Cléopâtre. Plus de 14 millions d'entrées font du film l'un des plus gros succès du box-office français. Il se retrouve ainsi sollicité de toute part et devient l'une des personnalités les plus puissantes et populaires du cinéma français. Il continue à jouer dans des films en tout genre et à réaliser.

En 2017, il livre son cinquième long-métrage avec Santa & Cie, dans lequel il incarne ni plus ni moins que le Père Noël. Comédie familiale par excellence, Santa & Cie est le film de noël français inespéré. Alain Chabat revisite à sa façon la magie de noël et en cette période de fin d'année ça fait du bien voire c'est revigorant. Avec son humour bien à lui, Chabat entraîne le spectateur dans une aventure drôle, tendre où l'on passe un agréable moment. Les enfants s'émerveilleront devant cette magie omniprésente et les adultes retomberont en enfance. Tous s'amuseront des facéties du Père Noël, s'attendriront des nombreux moments que le réalisateur nous donne à voir et rigoleront des nombreux gags. L'histoire est simple mais efficace avec des idées à la seconde. Les effets spéciaux sont sublimes, les dialogues sont finement écrits et les nombreux personnages apportent quelque chose à l'ensemble du film. Tout est fait pour plaire à un plus grand nombre avec le souci du détail. Le spectateur se retrouve le temps d'un instant emporté dans une fantaisie qu'on aimerait sans fin. Une fantaisie rythmée avec des rebondissements en tout genre entre réalité et fiction. Un film qui fait rêver sans mièvrerie et qui fait rire intelligemment où nos sentiments les plus simples y sont révélés. Du merveilleux à la française qui fait plaisir à voir.

Alain Chabat assure la réalisation et comme toujours il est pleinement investi. La mise en scène invite au voyage, les décors à la fois réels (Paris) et fictifs (monde du Père Noël) appuient cette atmosphère merveilleuse et magique omniprésente, la photographie est des plus colorées et s'inscrit parfaitement tout le long du film et la bande-son est composée de mélodies douces et agréables à entendre. Une réalisation ingénieuse qui convient parfaitement à un film de Noël.

Alain Chabat se met en scène dans le rôle de Santa Claus. Un rôle qu'il investit totalement pour notre plus grand plaisir. Un peu plus sage que d'habitude, il campe un Père Noël facétieux et déterminé. Pour l'accompagner on retrouve deux acteurs plus ou moins connus du grand public, Golshifteh Farahani et Pio Marmai. Tous deux forment un couple aimant qui se retrouvent bien malgré eux embarqués dans un périple inattendu. Mention spéciale aux deux enfants du couple qui jouent très naturellement.

Pour sa nouvelle réalisation, Alain Chabat signe le film de noël qui manquait au cinéma français. Un divertissement familial frais et léger dont il serait dommage de se priver. A ne pas manquer !

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire