Critique film
Publié le 30/05/2018 à 14h12 par Kévin Aubin
Sherlock Gnomes
6,5 /10

Savez-vous ce que font les nains de jardin quand nous avons le dos tourné ? Ils s’amusent et préparent l’arrivée du Printemps. Lorsqu’ils se mettent à disparaître mystérieusement un par un, il n’y en a qu’un qui peut voler à leur secours : SHERLOCK GNOMES. Le célèbre détective, fervent défenseur des nains de jardin, débarque avec son acolyte Watson pour mener l’enquête. Commence alors une nain-croyable aventure au cours de laquelle nos héros vont faire des nouvelles rencontres et découvrir la face cachée de leur ville !

John Stevenson commence sa carrière dans l'industrie du divertissement comme character designer sur des films et des séries TV. Par la suite, il est directeur artistique sur la série animée Retour vers le futur et s'initie même à la motion capture sur stop motion sur James et la pêche géante. En 1998, il intègre Dreamworks Animation au département animation où il travaille sur de nombreux films à succès comme Shrek, Shrek 2, Madagascar et Sinbad : légende des sept mers. En 2008, il réalise son premier film d'animation, Kung Fu Panda, succès critique et public. Depuis 2012, il dirige la société de production Rocket Pictures.

En 2018, il revient avec son second long-métrage d'animation, Sherlock Gnomes, suite de Gnoméo et Juliette sorti en 2011. Revisiter le classique d'Arthur Conan Doyle en mettant en scène Sherlock Holmes dans l'univers des nains est la bonne idée du film. Personnage à l'aura planétaire, c'est donc une formidable enquête qui s'annonce même si celle-ci reste simple et en surface pour convaincre totalement. L'histoire est vite connue et ne vient pas sortir des sentiers battus donc elle reste typique de ce genre de film. Elle est néanmoins rythmée par des rebondissements en pagaille avec quelques dialogues sympathiques et de l'humour bienvenu. On reprochera que les scènes sont parfois un peu trop vite expédiées pour les apprécier pleinement. le rythme du film est donc soutenu et sur 1h20 le spectateur n'a pas le temps de s'ennuyer. La galerie de personnages est bien fournie même si l'attention du spectateur est rivé sur Sherlock Gnomes, Watson et le couple de héros. Des personnages auxquels on s'attache assez vite et que l'on prend plus ou moins le temps de découvrir tout le long du film. L'objectif premier étant d'offrir un divertissement bon enfant davantage pour le jeune public. L'ensemble du film est frais, léger et se regarde sans déplaisir. Dommage que la prise de risque ne soit pas présente pour essayer d'offrir un divertissement sortant des films du genre.

John Stevenson a l'habitude de l'animation et cela se ressent dans sa réalisation. La mise en scène est rythmée même si parfois trop de coupures dans les scènes sont à dénoter, les décors sont très bien travaillés et permettent d'offrir aux spectateurs une aventure grandeur nature, la photographie fourmille de couleurs et la bande-son signée en grande partie par Elton John est juste top. Une réalisation efficace qui s'inscrit parfaitement pour ce genre de film.

Au casting vocal on retrouve des stars internationales pour la version originale comme James McAvoy, Emily Blunt ou encore Michael Caine. Ils s'en donnent à c½ur et s'amusent à doubler ces facétieux nains. Côté casting vocal français, ce sont notamment Michael Gregorio et Flora Coquerel qui prêtent leur voix. Un doublage français convaincant pour chacun des personnages.

Pour sa nouvelle réalisation, John Stevenson signe un divertissement familiale bon enfant où les plus jeunes y trouveront leur compte. Les nains amusent et viennent rythmer une aventure sympathique à défaut d'être innovante.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire