Critique film
Publié le 21/08/2018 à 12h35 par Grégory
Strangers : Prey at Night
6,5 /10

Une famille s’arrête pour la nuit dans un parc de mobile home isolé qui semble complètement désert. Une jeune femme étrange frappe à leur porte... C’est le début d’une terrible nuit d’horreur : pris pour cible et poursuivis sans relâche par trois tueurs masqués, chacun devra lutter pour sauver sa peau dans un jeu de cache-cache impitoyable.

Après le classique mais sympathique "The Strangers" en 2008 mettant en vedette Liv Tyler et Scott Speedman dans le rôle d'un couple en crise qui, après être rentré dans leur maison de vacances perdue en pleine forêt, vont devoir faire face à des étrangers masqués en plein milieu de la nuit. Dans cette suite intitulée "Strangers : Prey at Night", on retrouve le même concept avec néanmoins quelques petites différences dont notamment de nouvelles victimes...

En effet, les mystérieux individus masqués prennent en chasse cette fois-ci une famille également en difficulté dans un parc de mobile home apparemment désert... Ainsi, fini la sensation de huis-clos par rapport au premier film, ici, on a choisi la carte d'agrandir l'espace pour offrir à nos tueurs de nombreuses opportunités de se cacher et de surprendre leurs victimes et, par la même occasion, les spectateurs. En choisissant d'élargir les endroits susceptibles de jouer à cache-cache et d'augmenter les éventuelles victimes, cette suite s'avère au final un peu plus banale en respectant simplement les codes du slasher avec néanmoins quelques scènes bien flippantes. De plus, la réalisation reste assez soignée et offre quelques plans bien travaillés, nous la devons à Johannes Roberts qui a signé la réalisation des longs métrages "Storage 24", The Door" ou encore "47 Meters Down"

Pour le cast, ils s'en sortent tous pour la plupart très bien. Nous avons ainsi Christina Hendricks ("The Neon Demon"...), Martin Henderson ("Everest"...), Bailee Madison ("Un Soupçon de magie") et Lewis Pullman ("Battle of the Sexes"...).

Bref, sans révolutionner le genre et totalement dispensable, "Strangers : Prey at Night" reste un film d'horreur divertissant pour tous les fans de ce genre de production.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire