Critique film
Publié le 29/11/2018 à 13h35 par Grégory
The Lost Soldier
6,5 /10

En 1942, en riposte à l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, l'US Air Force décide de bombarder Tokyo. Mais sur le chemin du retour, l'avion du jeune pilote Jack Turner, à court de carburant, s'écrase dans la jungle de la province de Zhejiang en Chine. Les aviateurs qui ont pu sauter en parachute sont capturés par les forces d'occupation japonaise. Jack, blessé, est secouru par Ying, une jeune veuve chinoise du village voisin. Aidée par sa fille de 12 ans et la résistance chinoise, elle va cacher le soldat américain chez elle, alors que les troupes japonaises ratissent la zone à sa recherche. Au coeur des combats, ying et Jack vont-ils réussir à s'exfiltrer et à fuir le chaos ?

Après plusieurs longs métrages dont la version américaine de "Les Misérables" avec Liam Neeson dans le rôle de Jean Valjean, le cinéaste danois Bille August réalise en 2017 "The Lost Soldier", un film mêlant la romance et la guerre sur un fond historique. Écrit par Greg Latter ("Ingrid Jonker", "Goodbye Bafana"...), l'histoire raconte le parcours mouvementé d'un soldat américain, aidé par une jeune veuve chinoise, tombé dans les lignes ennemies prêt à franchir tous les obstacles pour rejoindre son camp face aux forces d'occupation japonaise.

La trame principale est, je dois dire, loin d'être des plus originales car l'histoire d'amour qui s'installe peu à peu entre deux personnages qui apprennent à se connaître au milieu d'un champ de bataille reste des plus classiques. Fort heureusement, l'intrigue est suffisamment captivante avec son lot de rebondissement et de scènes d'action pour nous tenir en haleine jusqu'à la fin. De plus, le long métrage dispose d'une mise en forme soignée avec des décors et des effets spéciaux de qualité. En ce qui concerne la réalisation, elle reste aussi bien travaillée.

Devant la caméra, nous retrouvons en guest star l'acteur Emile Hirsch ("The Jane Doe Identity"...) très convaincant dans le rôle d'un soldat mais aussi Yifei Liu ("The Assassins"...) également excellente, Fangcong Li et Vincent Riotta ("Bienvenue en Sicile"...).

En résumé, malgré une trame peu originale et des personnages trop stéréotypés, "The Lost Soldier" est un long métrage historique captivant et soigné servi par un casting convaincant.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire