Critique film
Publié le 28/03/2018 à 18h44 par Grégory
The Villainess
7,5 /10

Elle est née pour tuer. Depuis sa plus tendre enfance, Sook-hee a été entraînée pour devenir un assassin sans pitié. Enrôlée par les services secrets après la mort de son mentor, elle devient agent du gouvernement sud-coréen. On lui promet qu'après 10 ans de bons et loyaux services, elle aura droit à une seconde chance. Mais lorsque deux hommes font irruption dans sa vie, de sombres secrets ressurgissent de son passé. Pour Sook-hee, l'heure de la vengeance à sonné...

Cinq ans après "Confession of Murder", le réalisateur sud-coréen Byeong-gil Jeong revient plus en forme que jamais avec "The Villainess", un film d'action survitaminé qui respecte les codes du genre tout en le révolutionnant avec une réalisation innovante et quelques plans-séquences hallucinants qui en mettent plein les yeux.

Dès les premières minutes, le long métrage nous plonge directement dans le c½ur de l'action avec un stupéfiant plan-séquence bourré d'adrénaline filmé à la première personne comme le film "Hardcore Henry". Cette première scène est ahurissante et mérite déjà à elle seule le coup d’½il. Fort heureusement, ce n'est pas la seule et l'intrigue nous promet un bon nombre de séquences spectaculaires et réalisées de manière originale comme celle de la course poursuite en moto ou encore la scène finale sur la voiture et dans le bus. De plus, les chorégraphies des combats sont incroyablement sophistiquées et réalistes. Du cinéma d'action à couper le souffle !

Au niveau du scénario, entre deux bagarres, nous avons une histoire peut être peu originale qui rappelle un peu des références comme "Nikita" ou encore "Kill Bill" (surtout par rapport aux coups sanglants des blessés) avec au menu de la vengeance, de l'amour, de la trahison, des révélations et beaucoup beaucoup de violence. En un mot, classique mais tout de même divertissant.

En ce qui concerne le casting, il est vraiment à la hauteur de nos espérances avec surtout la présence de Ok-bin Kim ("Thirst, ceci est mon sang"...) à la fois bouleversante, déterminée et forte. Une très belle interprétation à la fois sensible et physique. Ensuite, nous avons Ha-kyun Shin ("Les Braqueurs"...), Jun Sung ("White Christmas"...) et Seo-hyeong Kim ("The Agent"...).

Bref, "The Villainess" est un spectaculaire film d'action survitaminé et bourré d'adrénaline comportant des plans séquences hallucinants, des combats palpitants et des courses poursuites à couper le souffle le tout sublimé par une réalisation innovante et maîtrisée.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire