Critique film
Publié le 12/06/2018 à 14h15 par Floriane
Train de Nuit dans la Voie Lactée
7 /10

Enfant d'une famille pauvre, Giovanni doit travailler chaque jour pour aider sa mère malade. Il est souvent l'objet de moqueries de la part de ses camarades de classe. Son seul ami est Campanella. Les deux enfants vont vivre une incroyable aventure à bord d'un train voyageant... dans la Voie Lactée. Ils vont assister à une suite d'événements extraordinaires.

Sorti en 1985 au Japon, mais inédit en France, ‘Train de nuit dans la voie lactée’ sort pour la première fois en DVD & Blu-ray. L’occasion de découvrir ou redécouvrir ce petit bijou d’animation japonaise.

Réalisé par Gisaburo Sugil, le film est une adaptation du récit éponyme écrit par Miyazawa. Devenue un classique de la littérature jeunesse dans son pays d’origine, la nouvelle est transposée à l'écran dans toute sa mélancolie.

Le cinéaste Gisaburo Surgil, grand admirateur de l'écrivain (il adaptera en 2012 un autre livre de Miyazawa, "Budori, L'Etrange Voyage"), retranscrit avec fidélité l'½uvre originale, tout en y apportant sa patte personnelle. Ecrite alors que l'auteur se remettait de la mort de sa s½ur, la nouvelle, comme le film, est empreint de questions existentielles.

Avec un récit construit sous la forme d'une odyssée initiatique, Surgil et son scénariste Minoru Betsuyaku, aborde avec une grande justesse le sentiment de mal-être de ses personnages. Le film nous projette dans un véritable voyage introspectif qui lorgne du côté du cinéma de Miyazaki, mais aussi de celui de Spielberg avec son esthétique qui rappelle les films Amblin des années 80.

Très sombre dans ses thématiques, Surgil plonge le spectateur dans une ambiance onirique et mystique. Ambiance renforcée par la musique mélancolique de Haruomi Hosono.

"Train de nuit dans la voie lactée" est un film riche par les sujets qu'il aborde, mais aussi par son animation travaillée.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire