Critique série
Publié le 05/02/2018 à 15h17 par Grégory
Commando Cody : Maréchal de l'Univers
5,5 /10

De dangereux changements climatiques sont en train de ravager la Terre. Le super-scientifique masqué Commando Cody est chargé par le Gouvernement américain d'enquêter. Équipé de sa combinaison volante et aidé de ses collègues, Commando Cody découvre que ces catastrophes sont causées par des forces extraterrestres, avec à leur tête le machiavélique Régent...

Petite production américaine constituée de 12 épisodes d'une trentaine de minutes, "Commando Cody : Maréchal de l'Univers" est une série de science-fiction datant de 1955 qui fait référence au Commando Cody déjà vu dans le serial "Radar Men from the Moon" produit par le studio de cinéma Republic Pictures. Voguant sur le thème des super héros, nous suivrons les mésaventures de Commando Cody face au grand méchant (le machiavélique Régent) et à ses multiples tentatives de détruire la Terre par tous les moyens. Notre héro s'hésitera pas à utiliser ses compétences et ses muscles pour contrecarrer les plans des méchants.

Il est clair que la série a bien vieilli avec des costumes un peu ridicules (je ne parle même pas du masque du héro...) et des effets spéciaux bien kitschs (même s'ils sont réussis pour l'année) mais néanmoins son côté rétro et ses intrigues amusantes et farfelues promettent le divertissement. De plus, les séquences de bagarres, même si elles deviennent de plus en plus courtes et étalées au fur et à mesure des épisodes, restent de bonne qualité.

Pour le casting, nous avons en outre Judd Holdren ("The Lost Planet"...), Aline Towne ("Zombies of the Stratosphere"...), Gregory Gaye ("Le tueur au cerveau atomique"...), Craig Kelly ("Edge of Fury"...) et Dale Van Sickel ("Mike Hammer"...).

En résumé, loin d'être extraordinaire, "Commando Cody : Maréchal de l'Univers" reste un bon divertissement pour tous les amoureux de séries rétros, kitschs et farfelues.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire