Critique série
Publié le 08/12/2016 à 18h42 par Catheolia
Outlander - Saison 2
9 /10

En 1948, Claire se réveille à Craigh Na Dun. Elle retrouve son mari Franck à qui elle raconte son périple, y compris son mariage avec Jamie et sa grossesse. Tentant de réconcilier son présent et le passé, Claire se rappelle 1743 et son arrivée en France avec Jamie, ainsi que les

On quitte les Highlands pour Paris dans cette seconde saison qui s'annonce plus politique que guerrière. Nos deux héros se frayent un chemin à la Cour de France afin de tenter de saboter les plans de rébellion à leur source : le prince Charles Edward Stuart qui tente de rassembler les fonds nécessaires afin de prétendre à la couronne d'Ecosse et d'Angleterre. On troque donc la lande écossaise pour le faste de la Cour de France avec son lot d'intrigues, de manigances et bien sûr un peu de magie, n'oublions pas qu'"Outlander" reste à la base une série fantastique.

A nouvelle saison, nouveaux personnages et nous accueillons notamment Andrew Gower ("Being Human"...) dans le rôle de Charles Stuart (connu dans l'histoire pour être le principal instigateur de la révolution Jacobite) qui se mêle sans efforts au casting, nous délivrant une jolie prestation pour ce personnage à la fois drôle et dangereusement déterminé dans son entreprise. A ses côtés Stanley Weber ("Le Premier jour du reste de ta vie"...) campe le nouvel ennemi, le Comte de Saint-Germain, avec classe.
Nous faisons également connaissance avec Raymond (Dominique Pinon - "Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain"), Louise de Rohan (Claire Sermonne - "Profilage"), Mère Hildegarde (Frances de la Tour - franchise "Harry Potter") et quelques autres personnages hauts en couleurs qui nous font oublier un temps le regret de ne plus voir les magnifiques paysages auxquels nous nous étions attachés dans la première saison.

Si le rythme nous parait un peu plat sur les premiers épisodes, on reste transporté par le personnage principal, la majestueuse Claire qui porte l'intrigue avec brio. Caitriona Balfe ne déçoit pas dans ce nouveau décor. A ses côtés, Sam Heugan paraîtrait presque un peu effacé, l'histoire tournant moins autour de Jamie que de la révolution en elle-même. Malgré tout on suit Claire et Jamie dans un nouveau chapitre de leur mariage, la venue imminente de leur enfant et les fantômes du passé qui les poursuivent en la personne de Randall, toujours présent dans l'ombre... et dans l'esprit de Claire qui doit malgré toutes les horreurs subies par Jamie s'assurer de l'ascendance de son premier mari Franck.

De par le premier épisode, on sait plus ou moins ce qu'il se passe à la fin. Mais on parvient presque à l'oublier tant on se laisse emporter par l'histoire, le retour en Ecosse et cette fameuse bataille de Culloden. Le double épisode final nous ouvre les portes pour la troisième saison avec plusieurs surprises et beaucoup de questions.

Une deuxième saison rondement menée, des décors, costumes et musiques qui ne manquent pas de nous embarquer dans un voyage toujours aussi magique. C'est avec impatience que j'attends les saisons 3 et 4 promises par Starz, avec Netflix toujours aux commandes de la diffusion internationale.
Rendez-vous au Printemps 2017. Pour patienter, il y a toujours les livres...

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Note :
  /10
Code de vérification
:
0 commentaire
0 /10