Ciné-média - Critiques
CRITIQUES FILMS
De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu’à ses exploits d’aviateur en Afrique pendant la Seconde Guerre mondiale… Romain Gary a vécu une vie extraordinaire. Mais cet acharnement à vivre mille vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre, c’est à Nina, sa mère, qu’il le doit. C’est l’amour fou de cette mère attachante et excentrique qui fera de lui un des romanciers majeurs du XXème siècle, à la vie pleine de rebondissements, de passions et de mystères. Mais cet amour maternel sans bornes sera aussi son fardeau pour la vie…  Eric Barbier intègre l'Idhec en 1979, l'occasion pour lui de réaliser une poignée de courts métrages et de faire connaissa...
Critique film
Publié le Mardi 27 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies...  Denis Villeneuve débute sa carrière par la réalisation d'un court-métrage REW FFWD sur le thème du multiculturalisme. En 1998, il écrit et réali...
Critique film
Publié le Vendredi 16 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Pour fêter un anniversaire, six amis se lancent dans le dernier jeu d'évasion à la mode : Escape Room. Ensemble, ils ont une heure pour trouver la clé qui les libérera en élucidant des énigmes. Mais plus le jeu avance, plus ces dernières deviennent compliquées et entraînent les participants dans un jeu qui pourrait bien leur coûter la vie... Voguant sur le succès de plus en plus grandissant des "Escape Game" où un groupe de personnes se retrouvent enfermées dans une salle et doivent, par la résolution d'énigmes, la recherche d'objets et l'ouverture de mécanismes et de cadenas, trouver un moyen pour en ressortir, le long métrage "Escape Room" est un savant mélange entre l'énigmatique "Cube" et le dérangeant "Saw". Le co-producteur et réalisateur Will Werni...
Critique film
Publié le Jeudi 15 mars 2018
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Sous la pression de sa patronne, un producteur de musique à la dérive décide de monter un groupe constitué d'un rabbin, un curé et un imam afin de leur faire chanter le vivre-ensemble. Mais les religieux qu’il recrute sont loin d’être des saints…  Fabrice Eboué est très vite attiré par la scène. Il se produit dans divers cafés-théâtres et cabarets parisiens avant d'être repéré par Jamel Debbouze. Il se lance dans l'aventure du Jamel Comedy Club, ce qui lui ouvre les portes de la télévision et de la radio. Il fait ses premiers pas au cinéma dans Fatal, de et avec Michaël Youn. En 2010, il co-dirige et co-écrit avec son comparse Thomas Ngijol son premier long-métrage, Case Départ. Les deux compères se retrouvent en 2014 pour tourner Le Cro...
Critique film
Publié le Lundi 12 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Jean-Gabriel a décidé d’emmener toute sa petite famille passer les fêtes à la montagne pour Noël. Et cette fois, tout devrait bien se passer. C’est sans compter sur sa mère qui débarque des Antilles, ses enfants qui n’ont pas envie de partir, Jojo qui lui confie son Hummer et sa femme qui lui annonce qu’elle doit s’occuper de son père qu’elle n’a pas revu depuis qu’elle a fait le choix d’épouser Jean-Gabriel. Mais pour Jean-Gabriel, la famille c’est sacré et Noël aussi !  Lucien Jean-Baptiste travaille une dizaine d'années dans l'événementiel avant de tout abandonner pour suivre des cours de théâtre au Cours Florent à Paris. Il débute comme acteur de doublage et tente rapidement de percer comme a...
Critique film
Publié le Vendredi 09 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Rien ne va plus à l'approche du réveillon : les 92 000 lutins chargés de fabriquer les cadeaux des enfants tombent tous malades en même temps ! C'est un coup dur pour Santa (Claus), plus connu sous le nom de Père Noël... il n'a pas le choix : il doit se rendre d'urgence sur Terre avec ses rennes pour chercher un remède. À son arrivée, il devra trouver des alliés pour l'aider à sauver la magie de Noël. Alain Chabat, membre du collectif des Nuls, connaît la consécration en 1994 avec La Cité de la peur. Il poursuit dès lors une carrière en solo. Il s'illustre devant la caméra dans de nombreuses comédies, derrière la caméra avec son premier long Didier et même à l'animation en doublant l'ogre vert dans la saga Shrek. En 2002, il scénarise et met en scène Asté...
Critique film
Publié le Vendredi 09 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Alors que Frank Valken réalise un casse fabuleux, un commando de tueurs entre en action et exécute tous les témoins. On relève parmi les cadavres celui de la magistrate qui enquête sur l’affaire des Tireurs fous. Trente ans plus tard, ils semblent être de retour. Arrêté en flagrant délit et face à la pression médiatique, Frank n’a d’autre choix que de s’évader pour tenter de prouver son innocence.  Jean-François Hensgens est directeur de la photographie et à œuvré sur de nombreux longs-métrages franco-belges. François Troukens est quant à lui n gangster repenti, bien connu du grand banditisme belge. Il s'est formé à la littérature et aux métiers du cinéma durant son séjour derrière les barreaux. C'est là que le futur réalisateur a ...
Critique film
Publié le Vendredi 09 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Quatre ans maintenant que la tournée Stars 80 remplit les salles. Alors que les chanteurs partent pour une semaine de ski bien méritée, leurs producteurs Vincent et Antoine découvrent qu’ils ont été victimes d’une escroquerie et risquent de tout perdre. Seule solution pour couvrir leurs dettes : organiser LE concert du siècle en seulement 15 jours !  Thomas Langmann est le fils du réalisateur et producteur Claude Berri et baigne donc dès son plus jeune âge dans le septième art. Ainsi, il fait ses débuts devant la caméra où il se distingue dans deux films pour lesquels il est nommé aux César dans la catégorie Meilleur Espoir. Malgré ce succès, le métier d'acteur ne lui convient pas. Il quitte les feux des projecteurs pour se diriger vers la pro...
Critique film
Publié le Vendredi 09 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Suburbicon est une paisible petite ville résidentielle aux maisons abordables et aux pelouses impeccablement entretenues, l’endroit parfait pour une vie de famille. Durant l’été 1959, tous les résidents semblent vivre leur rêve américain dans cette parcelle de paradis. Pourtant, sous cette apparente tranquillité, entre les murs de ces pavillons, se cache une réalité tout autre faite de mensonge, de trahison, de duperie et de violence... Bienvenue à Suburbicon.  George Clooney fait dès son plus jeune âge des apparitions dans les émissions de son père. Envisageant un temps de devenir joueur de base-ball professionnel, il se tourne vers le 7ème art. Ses débuts en tant qu'acteur sont placés sous le signe de la série Z, avant de jouer le rôle d'un ...
Critique film
Publié le Vendredi 09 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Paddington coule des jours heureux chez les Brown, sa famille d’adoption, dans un quartier paisible de Londres, où il est apprécié de tous. Alors qu’il recherche un cadeau exceptionnel pour les cent ans de sa tante adorée, il repère un magnifique livre animé, très ancien, chez un antiquaire. Pas de temps à perdre : il enchaîne les petits boulots pour pouvoir l’acheter ! Mais lorsque le précieux ouvrage est volé, Paddington est accusé à tort et incarcéré. Convaincus de son innocence, les Brown se lancent dans une enquête pour retrouver le coupable…  Paul King est un scénariste et un metteur en scène britannique. Il travaille pour la télévision, le cinéma et le théâtre en particulier dans le registre de la comédie. Il se fait connaît...
Critique film
Publié le Vendredi 09 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
1915. A la ferme du Paridier, les femmes ont pris la relève des hommes partis au front. Travaillant sans relâche, leur vie est rythmée entre le dur labeur et le retour des hommes en permission. Hortense, la doyenne, engage une jeune fille de l'assistance publique pour les seconder. Francine croit avoir enfin trouvé une famille...  Xavier Beauvois s'engage dans le cinéma suite à la rencontre de Jean Douchet, critique et historien du cinéma respecté, lors d'une conférence. Il débute comme assistant réalisateur avant de franchir le pas du long-métrage avec Nord en 1992. Il est également acteur à l'occasion et joue dans de nombreux films, souvent dans des petits rôles. Continuant à réaliser des films, en 2010, la consécration arrive avec un tournant décisif d...
Critique film
Publié le Vendredi 09 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Lorsque le détective d’une section d’élite enquête sur la disparition d’une victime lors des premières neiges de l’hiver, il craint qu’un serial killer recherché n’ait encore frappé. Avec l’aide d’une brillante recrue, il va tenter d’établir un lien entre des dizaines de cas non élucidés et la brutalité de ce dernier crime afin de mettre un terme à ce fléau, avant la tombée des prochaines neiges. Tomas Alferdson est issu d'une famille de cinéastes et débute comme assistant dans une célèbre société de production et de distribution suédoise. Il intègre par la suite une chaîne privée scandinave, TV4, puis la chaîne publique SVT. En 1994, il crée sa propre série dramatique, intitulée Bert, avant de l'adapt...
Critique film
Publié le Vendredi 09 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Comme toutes les mères de famille, Amy, Kiki et Carla angoissent à l’approche de Noël. Entre les cadeaux, la cuisine, la décoration, l’organisation et la préparation, c’est toujours les mêmes qui s’y collent… Et pour compliquer les choses, leurs propres mères, exigeantes et critiques, s’invitent à la fête ! Au bout du rouleau, elles décident de prendre les choses en main et de s’éclater. Cette année l’esprit de noël va sérieusement trinquer…  Scott Moore et Jon Lucas sont des partenaires de longue date. Tous deux scénaristes, ils ont notamment écrit le scénario du film Very Bad Trip pour lequel ils ont été récompensés. En 2013, ils signent leur première réalisation 21 & Over. Mais ils se font remarquer...
Critique film
Publié le Vendredi 09 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
C’est l’histoire d‘un amour total entre César et Paz. Paz, photographe espagnole, nourrit une soif de rencontres, d’expériences et de voyages, alors que César, ex-grand reporter de guerre, souhaite à l’inverse s’extraire du tumulte du monde. Paz est enceinte, cette perspective l’angoisse, l’étouffe. Elle semble s’éloigner chaque jour un peu plus de César, comme obsédée par quelque chose qui lui échappe. Jusqu’au jour où elle disparaît, laissant son enfant et César sans véritable explication.  Mélanie Laurent débute au cinéma en 1999 avec un rôle dans le drame Un Pont entre deux rives, porté par Gérard Depardieu et Carole Bouquet. La jeune actrice se révèle en 2002 en incarnant la petite amie de G...
Critique film
Publié le Vendredi 09 mars 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
"Tout autour le Monde et nous au milieu, aveugles." Instantané d’une famille bourgeoise européenne. Présenté en compétition officielle lors du Festival de Cannes 2017, "Happy End" est le dernier long métrage du réalisateur autrichien Michael Haneke. Connu pour ses œuvres controversées et violentes, le cinéaste nous plonge ici dans un drame psychologique où l’humour noir pointe le bout de son nez. A travers le microcosme de cette famille bourgeoise vivant à Calais, Haneke continue son analyse des comportements humains. Mais contrairement à "Bunny’s Video" et "Funny Games", la violence n’est pas frontale. Hormis les séquences sur les réseaux sociaux où les personnages se sentent libres de s’adonner à leurs penchants secrets...
Critique film
Publié le Jeudi 08 mars 2018
Rédigé par : Floriane
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire