Ciné-média - Critiques
CRITIQUES FILMS
Passionné par son métier, Julien voyage énormément à l’étranger. Ce manque de présence a fait exploser son couple quelques années auparavant. Lors d’une escale en France, il découvre sur son répondeur un message de son ex femme en larmes : leur petit garçon de sept ans a disparu lors d’un bivouac en montagne avec sa classe. Julien se précipite à sa recherche et rien ne pourra l’arrêter.  Christian Carion développe une passionne pour le cinéma dès son plus jeune âge. Ses parents agriculteurs souhaitent qu'il poursuivre des études d'ingénierie dans l'agriculture, ce qu'il fait avant de se consacrer au septième art. Il commence par louer une caméra vidéo et bricole quelques films. Il démarre une carrière de producteur suite à sa renco...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
L'histoire vraie de Barry Seal, un pilote arnaqueur recruté de manière inattendue par la CIA afin de mener à bien l'une des plus grosses opérations secrètes de l'histoire des Etats-Unis.  Doug Liman se passionne très tôt pour le cinéma puisqu'à l'âge de sept ans il réalise déjà des courts-métrages. C'est donc en toute logique qu'il suit cette activité au lycée avant de s'inscrire à l'École de Cinéma et de Télévision de l'USC. C'est là qu'il signe en 1994 son premier long-métrage, la comédie Getting in. Doug Liman connaît son premier succès critique en 1996 avec Swingers, qu'il produit et réalise. En 2001, il change de registre et met en scène La Mémoire dans la peau, un thriller d'action dans lequel Matt Damon recherche sa véritable identité. Par la suite...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
La véritable histoire de Paul qui, après deux années au front, se mutile et déserte. Pour le cacher, son épouse Louise le travestit en femme. Dans le Paris des Années Folles, il devient Suzanne. En 1925, enfin amnistié, Suzanne tentera de redevenir Paul… André Téchiné passe une grande partie de son adolescence provinciale à hanter les salles de cinéma. C'est donc en toute logique qu'il se lance dans une carrière cinématographique. D'abord critique pour Les Cahiers du Cinéma, il passe ensuite par différents métiers allant d'assistant réalisateur, scénariste, à réalisateur. Il signe son premier long-métrage en 1967 (il ne sort qu'en 1975) avec Paulina s'en va mettant en scène Bulle Ogier. Cette première réalisation déconcerte les spectateurs, et c'est...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
François Foucault, la quarantaine est professeur agrégé de lettres au lycée Henri IV, à Paris. Une suite d’évènements le force à accepter une mutation d’un an dans un collège de banlieue classé REP +. Il redoute le pire. A juste titre.  Olivier Ayache-Vidal démarre comme créatif dans une agence de publicité. Intéressé avant tout par les relations humaines, il commence en 1992 son travail sur l’image et devient reporter photo.Il part en mission pour l’UNESCO et voyage à travers le monde pour l’agence Gamma. En cinq ans, il réalise une trentaine de reportages dans une quinzaine de pays. En 1997, il aborde la fiction en écrivant son premier scénario de bande dessinée. Il crée la série Fox One, traduite en cinq langues et vendue ...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Paris 1967. Jean-Luc Godard, le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne La Chinoise avec la femme qu'il aime, Anne Wiazemsky, de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean-Luc une remise en question profonde. Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Jean-Luc va le transformer profondément passant de cinéaste star en artiste maoiste hors système aussi incompris qu'incompréhensible. Michel Hazanavicius débute sa carrière en 1988 sur petit écran, travaillant notamment sur Canal + aux côtés de la troupe comique des Nuls. Sur la chaîne cryptée, il gravit les échelons rapidement, de stagiaire à scénariste de sketches. Très vite, l'envie de réalis...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Une grosse livraison de cocaïne destinée à la mafia est détournée. Vincent Downs et Sean Tip, deux flics de Las Vegas, sont rapidement suspectés. La police des polices les met sous pression. La mafia aussi. En kidnappant le fils de Downs, la mafia franchit la ligne blanche : blessé et traqué, Downs va devenir un adversaire brutal et impitoyable. Il est prêt à tout pour sauver son fils et il n’a qu’une nuit devant lui. Baran bo Odar est un scénariste et cinéaste suisse. Il signe sa première réalisation en 2006 avec Sous le soleil, très remarqué au Festival du Studio de Hambourg et au Festival de Munich. En 2011 sort son second long-métrage, Il était une fois un meurtre auréolé du Prix du jury du Festival International du Film Policier de Beaune...
Critique film
Publié le Mardi 12 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Après ses spectaculaires débuts dans Captain America : Civil War, le jeune Peter Parker découvre peu à peu sa nouvelle identité, celle de Spider-Man, le super-héros lanceur de toile. Galvanisé par son expérience avec les Avengers, Peter rentre chez lui auprès de sa tante May, sous l’½il attentif de son nouveau mentor, Tony Stark. Il s’efforce de reprendre sa vie d’avant, mais au fond de lui, Peter rêve de se prouver qu’il est plus que le sympathique super héros du quartier. L’apparition d’un nouvel ennemi, le Vautour, va mettre en danger tout ce qui compte pour lui... Jon Watts démarre sa carrière en réalisant quelques courts métrages. par la suite, il se tourne vers l'humour en réalisant quelques sketchs sur Internet p...
Critique film
Publié le Vendredi 08 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Pas facile de survivre à l'enfer du lycée, Claire Shannon et ses copines en savent quelque chose. Du coup, quand son père lui offre une ancienne boîte à musique dont les inscriptions promettent d'exaucer tous ses v½ux, Claire tente sa chance. Et ça marche ! Argent, popularité, petit ami, tout semble parfait. Mais le rêve a un prix : au fur et à mesure de ses souhaits, des personnes de son entourage meurent dans des conditions particulièrement atroces. Claire le sait : elle doit se débarrasser de la boîte pour sauver sa vie et celle de ses proches avant de faire le v½u de trop.  John R. Leonetti commence sa carrière alors qu’il est adolescent, en travaillant dans l’entreprise d’équipements cinématographiques créée par son père Frank Léone...
Critique film
Publié le Vendredi 08 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
1 commentaire - Ecrire un commentaire
Deux vaisseaux Argos et Galyot reçoivent des signaux de détresse venant d'un planète nommée Aura. Une force invisible les oblige à se poser sur celle-ci. Dés qu'il atterrisse, une ennemi inconnu les agresse et prend possession des corps... Beaucoup plus connu dans la réalisation de films d'horreur, le cinéaste italien Mario Bava s'essaie dans le genre de la science-fiction avec "La Planète des Vampires", une petite production italienne et espagnole réalisé en 1965 qui aurait, selon diverses rumeurs, inspiré de nombreux films du genre dont le fameux "Alien" de Ridley Scott. Ici, pas de vampires à l'horizon mais plutôt des extra-terrestres, ne disposant pas de formes physiques, qui prennent possession des corps humains afin de s'échapper de leur planète. ...
Critique film
Publié le Vendredi 08 décembre 2017
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Maurice a tout d'un pingouin... mais le tigre est en lui ! Élevé par une tigresse, ce pingouin loin d'être manchot est devenu un pro du Kung Fu. Avec ses amis, les As de la jungle, Maurice entend dorénavant faire régner l'ordre et la justice dans la jungle, comme sa mère avant lui. Mais Igor, un koala diabolique, entouré de ses babouins mercenaires pas très futés, a pour projet de détruire la jungle... Les As de la jungle, à la rescousse ! Après s'être attaqué avec grand succès à la série télé, la société française et toulousaine TAT Productions lance l'adaptation cinématographique de sa série animée délirante "Les As de la Jungle". Après plusieurs années de développement et de réalisation, voici donc nos chers "As de la Jungle" qui débarquent sur grand é...
Critique film
Publié le Mercredi 06 décembre 2017
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Suite au décès de sa femme, Bill et son fils Wes de 17 ans déménage d'une petite ville à la grande ville pour un nouveau départ. Chacun va vivre une romance qui va l'éloigner de l'autre afin de mieux se rapprocher par la suite. Présenté au dernier Festival du Cinéma Américain de Deauville, "The Bachelors" est un drame sincère sur le deuil et le passage à l'âge adulte. Réalisé par Kurt Voelker, le film met tendrement en scène ce père et son fils face à la disparition d'un être cher. Bien que le sujet paraisse classique et surexploité au cinéma, "The Bachelors" tire son épingle du jeu grâce à une écriture subtile qui évite le côté larmoyant de ce genre de récit. Mais l'intérêt du film réside surtout dans la rencontre à l'écran entre l'actrice-réalisatri...
Critique film
Publié le Mardi 05 décembre 2017
Rédigé par : Floriane
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Un couple voit sa relation remise en question par l'arrivée d'invités imprévus, perturbant leur tranquillité.  Darren Aronofsky étudie les techniques de réalisation et d'animation à la prestigieuse université d'Harvard. En 1996, il réalise son premier long, Pi, avec seulement 60 000 dollars réunis grâce à ses amis et ses proches. Ce film lui permet de remporter le prix de la mise en scène au Festival Sundance en 1998. Fort de ce succès, il décide d'adapter le roman "Last Exit to Brooklyn" d'Hubert Selby Jr. dans Requiem for a Dream. Véritable descente aux enfers liée à la drogue et autres dépendances, le film se fait immédiatement remarquer et en deux films, Darren Aronofsky devient un réalisateur culte à suivre de très près. Pour son troisième film, The ...
Critique film
Publié le Mardi 28 novembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Un braquage qui tourne mal… Connie réussit à s'enfuir mais son frère Nick est arrêté. Alors que Connie tente de réunir la caution pour libérer son frère, une autre option s'offre à lui : le faire évader. Commence alors dans les bas-fonds de New York, une longue nuit sous adrénaline. Les frères Joshua Safdie et Ben Safdie sont des réalisateurs de films indépendants américains, originaires de New York. Ils ont fondé avec d'autres personnes actifs dans le cinéma le collectif Red Bucket Films, une société de production indépendante. C'est Joshua Safdie qui se lance en premier dans la réalisation d'un premier long-métrage avec The Pleasure of Being Robbed, présenté à la Quinzaine des réalisateurs en 2008. S'en suit une réalisation conjointe avec son frèr...
Critique film
Publié le Mardi 28 novembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Cory Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature…  Taylor Sheridan est issu d'un milieu très modeste et en 1990 il se rend à Los Angeles pour tenter sa chance devant les caméras. Parallèlement à divers emplois alimentaires, il enchaînes les petits rôles dans de nombreuses séries comme Walker, Texas Ranger, Star Trek : Enterprise ou encor...
Critique film
Publié le Mardi 28 novembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Belgique, 1944. Lionel Evans, célèbre chef d orchestre américain, part en tournée dans le pays ravagé par les combats, jouant pour les troupes Alliées. Mais dès la première représentation, les musiciens tombent dans une embuscade tendue par les nazis. Emprisonnés dans un château, ils échappent à l exécution grâce au Général Schiller, grand mélomane, qui ordonne à Evans de préparer un concert pour les nazis... "La symphonie des héros", est un film de Ralph Nelson, le cinéaste américain qui avait mis sur pellicule l’excellent drame "Requiem pour un champion" avec Anthony Queen et Mickey Rooney, en 1962, et plus tard…En 1970, l’excellent "Soldat Bleu", avec Candice Bergen, Peter Straus et Donald Pleasence. Ces trois films ont quelque c...
Critique film
Publié le Mardi 28 novembre 2017
Rédigé par : Ciné Vor
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire