Test jeu vidéo
Publié le 21/07/2016 à 10h37 par Grégory
Odin Sphere : Leifthrasir
9 /10

ODIN SPHERE : LEIFTHRASIR - Action RPG - PS VITA

Édition du jeu vidéo : 11 Bit Studios

Graphisme : Le petit studio japonais Vanillaware est l'expert incontesté des graphismes en 2D, dessinés à la main...L'amour du sprite et du décor détaillé transpire une fois de plus dans cette superbe production. Tous les personnages ont été entiérement redessinés à partir des sprites de la version PS2 originale de 2008 et le résultat est éblouissant de finesse. Rajoutez de magnifiques décors aux ambiances classiques mais variées (la forêt, la montagne, le désert, etc...), et vous vous surprendrez à vous arrêter de jouer pour uniquement admirer les graphismes du jeu. Inutile de préciser que sur le petit écran OLED de la Psvita, le travail des dévelopeurs est encore plus impressionant... Par rapport aux autres productions Vanillaware sur la portable de Sony, Odin Sphere reste très détaillé mais manque des petits détails charmants que l'ont pouvait trouver dans Muramasa Rebirth par exemple (les feuilles d'érables emportées par la rivière, l'écume des vagues, les flocons de neige tourbillonant dans le vent, etc...). Le résultat reste tout de même complètement merveilleux et exceptionnel, la patte artistique de George Kamitani, le big boss de Vanillaware, y étant pour beaucoup.
Jouabilité : Les combats sont au c½ur d'Odin Sphere ! Chaque personnage a sa propre panoplie de mouvements et d'attaques, régulièrement étoffée avec l'avancement du scénario et des découvertes. L'obtention de psyphère de puissance, couplées à l'utilisation des phozons libérés par les ennemis vaincus, vous permettront de customiser votre guérrier de la façon qui vous conviendra le plus. Vous aurez également la posssibilité d'affecter sur certaines touches de supers attaques, gourmandes en énergie... Les combats sont nombreux, extrèmement dynamiques et galvanisant, dans la droite ligne de Muramasa Rebirth (encore lui !). L'action frénétique ne ralentit jamais, malgré le nombre et la taille des sprites affichés ! Une sacrée performance. De petits ajustements ont été prévus par les développpeurs notamment dans la confection des potions que vous pourrez concocter à force d'alchimie, le rythme plus soutenu des combats, l'épuisement moins rapide de la jauge de puissance, etc... Tous ces détails contribuent à rendre le jeu encore meilleur que la version PS2 d'origine : un bien bel exemple de remaster réussi ! Reste que la multitude de petits objets à ramasser sur le champ de bataille vous obligera à passer pas mal de temps dans les menus, notamment pour créer les meilleures potions alchimiques possibles : ce choix en matière de game design, déjà présent dans le jeu d'origine, est ici repris et parfaitement assumé.
Critique
Publié le 21/07/2016 à 10h37 par Grégory
Odin Sphere : Leifthrasir
9 /10
Les royaumes de Ragnival et Ringford sont en guerre ! L'enjeu ? Un chaudron magique qui mettra tout le monde d'accord... C'est dans ce contexte tumultueux que les destins de 5 personnages vont se jouer et s'entremêler. Cinq guerriers aguerris vont se côtoyer et se combattre : Gwendolyn la valkyrie, Cornelius le prince maudit, Mercedes l'orpheline princesse, Oswald le maudit et Velvet la sulfureuse sorcière. Chacun avec son histoire (passionante et Shakespearienne en diable!), ses doutes et ses ambitions. Il faudra une bonne quarantaine d'heures au joueur pour embrasser cet univers et s'y plonger. C'est long, et un peu répétitif sur la fin il faut bien l'avouer, mais l'histoire vous tiendra en haleine et l'univers charmant vous captivera...

Avec ce remake du jeu PS2 éponyme, sorti à la fin de la carrière de la console, Vanillaware a dépoussiéré avec talent le matériau d'origine et l'a peaufiné à l’extrême. L'accent de la refonte ne change en rien le scénario initial, mais concerne tout le reste : les graphismes en HD, l'ergonomie et tout un tas de petits réajustements qui rendent l'expérience plus fluide ou plus pratique.

Bien entendu, les petites lubbies de Vanillaware sont toujours présentes pour la plus grande joie des fans du studio : cette obsession du détail graphique et de l'animation de qualité, l'importance de la nourriture et des bons petits plats (on gagne beaucoup de points d'expérience en se restaurant avec les ingrédients et produits achetés ou trouvés...), la richesse de la bande son et des musiques d'ambiance toujours très belles...

A une époque où le jeu video est devenu une énorme industrie, formatée et globalisée, et où tous les jeux se ressemblent, ce titre est une véritable bouffée d'oxygène dans le paysage vidéo-ludique et une ode à l'artisanat des années 90, où les jeux en 2D se devaient d'être toujours plus beaux et détaillés.

Il n'y a donc plus qu'à savourer cet Action-RPG et son univers merveilleux, en espérant que la mystérieuse prochaine production des orfèvres de Vanillaware, 13 Sentinels, ne tardera plus à débarquer sur nos écrans nomades...
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire