Ciné-média - Critiques
CRITIQUES FILMS
Montréal, le jour de Noël, Maia et sa fille, Alex, reçoivent un mystérieux colis en provenance de Beyrouth. Ce sont des cahiers, des cassettes et des photographies, toute une correspondance, que Maia, de 13 à 18 ans, a envoyé de Beyrouth à sa meilleure amie partie à Paris pour fuir la guerre civile. Maia refuse d’affronter ce passé mais Alex s’y plonge en cachette. Elle y découvre entre fantasme et réalité, l’adolescence tumultueuse et passionnée de sa mère dans les années 80 et des secrets bien gardés. Réalisé par un duo de cinéastes libanais Khalil Joreige ("Enfances"...) et Joana Hadjithomas ("Je veux voir"...), "Memory Box" est un long métrage poignant et p...
Critique film
Publié le Jeudi 19 mai 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Lors de la Seconde Guerre mondiale, la haute autorité nazie a autorisé des expérimentations menant à créer un commando de morts-vivants. Indestructibles, soumis aux ordres et dénués de sentiments, ils étaient les soldats parfaits. Cette unité a mystérieusement disparu. Trente ans plus tard, sur une île au large de la Floride, des naufragés vont découvrir où se terrent les nazis morts-vivants... "Shock Waves" (surnommé aussi "Le Commando des Morts-Vivants" lors de sa sortie en salles") est un film à petit budget d'horreur (si on peut dire car l'hémoglobine est une chose que l'on voit très rarement ici) co-écrit et réalisé en 1977 par Ken Wiederhorn ("Le Retour des morts-vivants 2"...) et mettant en vedette notamment Peter Cushing, Brooke Adams et John Carr...
Critique film
Publié le Mercredi 18 mai 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Une mère au foyer fumeuse compulsive sort alors qu'un tueur fou est en cavale ; un jeune homme passionné de jeu vidéo se retrouve à la frontière entre virtuel et réalité ; un prêtre en crise de foi cherche des réponses à ses questions et une femme entend des rats dans les murs de sa maison... Autant de personnages qui se retrouvent... en plein cauchemar ! Dans le même genre que "La Quatrième Dimension" ou bien "Creepshow", "En Plein Cauchemar" (ou Nightmares" en VO) est un film à sketches, qui lorgne entre le fantastique et l'épouvante, réalisé en 1983 par un certain Joseph Sargent. Si ce nom peut vous être familier pour certains d'entre vous, c'est tout à fait normal car il est à l'origine de la mise en scène de longs métrages comme "Les Dents de la mer ...
Critique film
Publié le Mercredi 18 mai 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Un groupe d'étudiants reste pour nettoyer après une fête organisée dans un batiment voué à la destruction. Mais les jeunes gens ne savent pas qu'un tueur sadique rôde dans les environs. Un jeu de massacre s'engage alors, une lutte pour la survie... Réalisé avec un modeste budget au début des années 80, "Massacre au Dortoir" est à l'origine un projet fou élaboré par un petit groupe d'étudiants en cinéma qui souhaite proposer leur version "low cost" du slasher movie dans la même veine que "Back Christmas" ou les films cultes de la saga "Vendredi 13". Disposant du matériel de l'école et embauchant de véritables inconnus au casting (qui le resteront pour la plupart d'entre eux...), nos deux compères Stephen Carpenter et Jeffrey Obrow vont alors réaliser un lo...
Critique film
Publié le Mercredi 18 mai 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Laura Wynant sort d'un séjour en hôpital psychiatrique. Fragilisée, elle rentre cependant dans son grand domaine. Mais quand elle commence à entendre les cris d'une femme semblant enterrée vivante, ses proches voient l'opportunité parfaite de prouver qu'elle est folle et contrôler son argent... Téléfilm américain réalisé par Jack Smight ("747 en péril", "La Bataille de Midway"...), "L'Enterrée Vive" (ou "The Screaming Woman" en version originale) s'inspire d'une nouvelle de Ray Bradbury qui met en vedette notamment l'actrice fort célèbre Olivia de Havilland, connue en outre pour avoir joué le rôle de Lady Marianne dans "Les Aventures de Robin des Bois" en 1938 mais aussi Melanie Hamilton dans "Autant en emporte le vent" en 1939. Notre histoire raconte ...
Critique film
Publié le Mercredi 18 mai 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Lorsque les pires tyrans et les plus grands génies criminels de l’Histoire se réunissent pour planifier l’élimination de millions d’innocents, un homme se lance dans une course contre la montre pour contrecarrer leurs plans. "The King's Man : Première Mission" est le troisième volet des aventures des King's Man où le cinéaste Matthew Vaughn reprend du service derrière la caméra pour une nouvelle fois après avoir signé la mise en scène des deux précédents opus. Dans cet épisode, nous revenons aux sources de l'histoire des King's Man, il s'agit donc d'un préquel avec un tout nouveau casting tout aussi prestigieux et convaincant que celui des premiers films. Dans cet épisode, les scénaristes ont souhaité apporté une touche de réalisme en y incorporant des...
Critique film
Publié le Mardi 17 mai 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
La jeune et jolie Julie suit une thérapie auprès de Luca, son psychiatre qui est aussi son amant. Une nuit, elle rêve qu’il se fait assassiner dans d’étranges conditions. Voulant lui faire le récit de son rêve, elle se rend chez Luca, qui demeure introuvable. A l’aide de l’agenda de son amant, elle se met à sa recherche, et va atterrir, après deux agressions, dans une villa luxueuse, parmi des gens troubles et excentriques. Mario Caiano, cinéaste hors-pair à l'origine de bon nombre de petites productions indépendantes aux genres variés allant du péplum ("Ulysse contre Hercule"...), au western ("Un Cercueil pour le shérif"...) en passant par le polar ("Assaut sur la ville"...), réalise en 1972 son unique Giallo avec "L'Oeil du Labyrinthe", un film policier...
Critique film
Publié le Mardi 17 mai 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Thomas A. Anderson (alias Neo) ne se souvient plus de rien et mène une vie d'apparence normale à San Francisco. Il est le créateur d'une trilogie de jeux vidéo à succès... Matrix. Mais c'est un homme perturbé par d'étranges visions. Il se rend régulièrement chez un psychiatre à qui il raconte ses rêves étranges et qui lui prescrit des pilules bleues. Après la réapparition de visages familiers et en quête de réponses, Neo repart à la recherche du lapin blanc. Il rencontre un certain Morpheus, qui lui offre le choix entre rester dans la Matrice et prendre son envol. Après avoir brillamment conclu sa saga culte de science-fiction "Matrix" avec "Matrix : Revolutions" en compagnie de sa sœur Lilly, Lana Wachowski retourne dans l'univers de la matrice presque 2...
Critique film
Publié le Lundi 16 mai 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Valentina, jeune et belle top model, essaye une nouvelle drogue expérimentale sous surveillance médicale, la HDS, drogue euphorisante et hallucinogène. Au cours de la nuit, elle assiste à un meurtre horrible, perpétré dans l’immeuble voisin par un tueur au gant d’acier pointé. Le lendemain, la jeune femme est persuadée que ce qu’elle a vu n’est pas le seul fruit de son délire. Elle va chercher ce qui s’est passé. Parfaitement représentatif du cinéma de genre italien dans la catégorie Giallo (et même si l'érotisme ici n'est pas présent), "La Mort Caresse à Minuit" est un long métrage policier réalisé en 1972 par un certain Luciano Ercoli qui était déjà l'origine de plusieurs giallos comme "Photo Interdite d'une Bourgeoise" en 1970 et "Nuits d'Amour et d'Ep...
Critique film
Publié le Mercredi 11 mai 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Chantecler, le coq le plus rock des fifties, a oublié de chanter un matin, mais le soleil s'est quand même levé. Ridiculisé, il quitte la ferme, à la grande joie de Grand Duc le hibou, qui va bientôt pouvoir faire régner les ténèbres éternelles. Il faut que Chantecler revienne ! Librement inspiré du roman "Chantecler" d'Edmond Rostand, ce film réalisé par Don Bluth en 1991 est un film d'animation à l'humour simple mais efficace. Le réalisateur a su nous proposé un film pour enfants à l'animation soignée et à l'histoire envoûtante. Il faut dire que Don Bluth est un habitué de ce genre de programme. Il a signé de nombreux films de qualité dont "Brisby et le Secret de NIMH", "Fievel et le Nouveau Monde", "Poucelina" et "Le Petit Dinosaure et la Vallée des ...
Critique film
Publié le Lundi 02 mai 2022
Rédigé par : Julien
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Fragilisée par une rupture, Daphné peine à retrouver foi en l'amour. Sa rencontre avec Franck et Jack, deux hommes qui tombent sous son charme, vient chambouler ses certitudes. L'un est un universitaire doux et sensible, l'autre est un globetrotteur imprévisible. La jeune femme ne sait lequel choisir entre ses deux prétendants, désireuse d'expérimenter toutes les facettes de sa propre personnalité. Ce double jeu ne pouvant durer qu'un temps, Daphné va devoir faire un choix. Drake Doremus, cinéaste au talent indéniable pour reproduire avec justesse la complexité des relations amoureuses, nous propose cette production romantique datant de 2019 avec "Love Again" réunissant à l'écran un trio de guests stars composés de Shailene Woodley, Jamie Dornan et Sebast...
Critique film
Publié le Jeudi 28 avril 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Autrefois le siège en plein essor du géant pharmaceutique Umbrella Corporation, Raccoon City est aujourd'hui une ville à l'agonie. L'exode de la société a laissé la ville en friche... et un grand mal se prépare sous la surface. Lorsque celui-ci se déchaîne, les habitants de la ville sont à jamais... changés... et un petit groupe de survivants doit travailler ensemble pour découvrir la vérité sur Umbrella et survivre à la nuit. Suite au succès de la saga des "Resident Evil" lancée en 2002 par Paul W. S. Anderson, le réalisateur Johannes Roberts ("47 Meters Down") reprends la franchise du célèbre jeu vidéo développé chez Capcom pour nous proposer une nouvelle vision cinématographique du jeu. Cette version, plus conventionnelle, est moins "badass" que les ve...
Critique film
Publié le Mercredi 27 avril 2022
Rédigé par : Julien
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Pour les 1 500 passagers du train le plus rapide du monde, au départ de Tokyo, tout semblait normal, et pourtant... Le Shinkansen est un train à grande vitesse qui traverse tout le Japon. Mais un homme a placé une bombe sous un bogie, une bombe sophistiquée qui explosera si le train descend en dessous de 80 km/h. Aidé de deux complices, il exige 5 millions de dollars en petites coupures... Derrière ce film catastrophe nippon des années 70 se cache les célèbres studio Toei (et sa filiale Toei Animation) qui ont produit ce long métrage co-écrit et réalisé par Jun'ya Satô ("Gorugo 13"...). Élaboré bien avant "Speed" ou encore "Unstoppable", ce "Super Express 109" (ou appelé aussi "The Bullet Train") est un film d'action et catastrophe efficace dans son genre...
Critique film
Publié le Vendredi 22 avril 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
En 1966, Helen Reddy quitte son Australie natale pour tenter sa chance en Amérique après avoir remporté un contrat d'enregistrement, mais la maison de disques déçoit rapidement ses espoirs. Sans visa, elle décide quand même de rester à New York et de poursuivre une carrière de chanteuse, luttant pour joindre les deux bouts. Devenue proche de la légendaire Lilian Roxon, celle-ci lui inspire la chanson "I Am Woman" qui devient l'hymne du mouvement féministe et incite une génération de femmes à se battre pour le changement, faisant de Helen une nouvelle icône et une immense vedette. Ce biopic inspiré par l'histoire incroyable de Helen Reddy, figure iconique des années 70, nous laisse une belle impression dès le début. Porté par l'excellente prestation de Til...
Critique film
Publié le Jeudi 21 avril 2022
Rédigé par : Julien
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Durant la seconde guerre mondiale, les Lerner, une famille juive, s'étaient réfugiés dans le château de leurs amis, les Rivière. Victime d'une odieuse dénonciation, Salomé, seule survivante de l'Holocauste, recherche le délateur. C'est sa rencontre avec le pianiste Erik Berchot, réincarnation vivante de son frère Salomon, qui sera le point de départ d'un livre. Trente ans plus tard, Salomé Lerner présente son autobiographie "Partir Revenir" à l'émission de Bernard Pivot, "Apostrophes". Le grand cinéaste français à la filmographie impressionnante est de retour derrière la caméra en 1985 où il signe la mise en scène de "Partir Revenir", un drame passionnant et bien ficelé qui aborde avec une telle force les thèmes de la réincarnation, l'Antisémitisme et l'a...
Critique film
Publié le Vendredi 15 avril 2022
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire