Ciné-média - Critiques
CRITIQUES FILMS
Après avoir fait trembler le champion Apollo Creed, Rocky Balboa obtient le droit de l'affronter à nouveau. Apollo Creed ne supporte en effet pas d'avoir été ainsi bousculé... Après le succès du premier film en 1976, Sylvester Stallone rendosse le costume de Rocky Balboa dans un nouvel affrontement aussi musclé et psychologiquement travaillé que le premier opus avec "Rocky II" où Mr Stallone passe aussi derrière la caméra. En effet, là où dans le premier épisode, l'acteur avait non seulement signé le scénario et joué le personnage principal, dans le second métrage, il écrit, réalise et interprète un rôle. Bref, un nouveau projet qui lui tient à cœur et où l'acteur livre une prestation avec le plus de conviction et de sincérité. Tout comme le premier fi...
Critique film
Publié le Mardi 18 février 2020
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Dans les quartiers populaires de Philadelphie, Rocky Balboa collecte des dettes non payées pour Tony Gazzo, un usurier, et dispute de temps à autre, pour quelques dizaines de dollars, des combats de boxe sous l'appellation de "l'étalon italien". Cependant, Mickey, son vieil entraîneur, le laisse tomber. Son ami Paulie, qui travaille dans un entrepôt frigorifique, encourage Rocky à sortir avec sa sœur Adrian, une jeune vendeuse réservée d'un magasin d'animaux domestiques. Pendant ce temps, Apollo Creed, le champion du monde de boxe catégorie poids lourd, recherche un nouvel adversaire pour remettre son titre en jeu. Son choix se portera sur Rocky. Premier film de la saga mythique "Rocky" réalisé en 1976 par John G. Avildsen ("Karaté Kid"...) qui révéla le ...
Critique film
Publié le Mardi 18 février 2020
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
L'histoire du hérisson bleu le plus rapide du monde qui arrive sur Terre, sa nouvelle maison. Sonic et son nouveau meilleur ami Tom font équipe pour sauver la planète du diabolique Dr. Robotnik, bien déterminé à régner sur le monde entier. Jeu vidéo culte de la console Megadrive de SEGA, Sonic débarque au cinéma. Après une production plus que chaotique (on se souvient tous du bad buzz sur le design du personnage), "Sonic – Le film" sort aujourd’hui sur nos écrans. Le résultat est-il la catastrophe annoncée par beaucoup ? Réponse. Réalisé par Jeff Fowler, le long métrage s’inscrit dans la lignée de film à l’imagerie geek et nostalgique à la "Detective Pikatchu". Ce genre en soi, souvent casse gueule, a la lourde tâche de raviver les souvenirs de l’ancie...
Critique film
Publié le Mercredi 12 février 2020
Rédigé par : Floriane
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Jeff Tuche, se réjouit de l'arrivée du TGV dans son cher village. Malheureusement, le train à grande vitesse ne fait que passer, sans s'arrêter à Bouzolles. Déçu, il tente de joindre le président de la République pour que son village ne reste pas isolé du reste du territoire. Sans réponse de l'Élysée, Jeff ne voit plus qu'une seule solution pour se faire entendre : se présenter à l'élection présidentielle... Profitant de circonstances politiques imprévisibles, Jeff Tuche et toute sa famille vont s'installer à l'Élysée pour une mission à haut risque : gouverner la France. Six ans après le premier film, le cinéaste (et acteur) Olivier Baroux ("Mais qui a re-tué Pamela Rose ?"...) revient derrière la caméra avec sa famille préférée pour la troisième fois (et...
Critique film
Publié le Mardi 11 février 2020
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
À l’occasion de l’anniversaire de "coin-coin", le benjamin de la fratrie, la famille Tuche part le retrouver aux États-Unis : les choses ne vont pas se passer comme prévu, mais alors pas du tout.  5 ans après un premier opus qui a rencontré un vif succès auprès du public français, une suite était donc inévitable. Cette fois-ci on embarque avec la famille Tuche en Amérique. Et là encore les situations de drôlerie s'enchaînent à un rythme effréné pour le meilleur et pour le rire. Bien évidemment, ne vous attendez pas à une histoire qui tienne la route car tout n'est que prétexte à faire rire avec du n'importe quoi du début à la fin. Mais bon, si vous avez aimé le premier film et si vous êtes friand de ce genre d'humour alors ce second opus saura vou...
Critique film
Publié le Mardi 11 février 2020
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
A Bouzolles, tout le monde connaît les Tuche. Respectueux de la philosophie Tuche, "l'homme n'est pas fait pour travailler", Jeff, Cathy et leurs trois enfants vivent gaiement du système D. Mais les 100 millions d'euros gagnés à "l'Euroloterie" vont bouleverser ce fragile équilibre. Quitte à changer de vie, autant changer de lieu. Quoi de plus logique pour les Tuche que d'aller vivre à Monaco ? Ils devront néanmoins se faire accepter, changer leurs habitudes sans trahir leurs valeurs. La partie n'est pas gagnée... L'acteur et réalisateur Olivier Baroux ("Mais qui a re-tué Pamela Rose ?"...) revient derrière la caméra en 2010 pour son troisième long métrage après "Ce soir, je dors chez toi" en 2007 et "Safari" en 2009 avec une comédie potache et délirante ...
Critique film
Publié le Mardi 11 février 2020
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Modesto, Californie, Août 1962. Pour Curt et Steve, la nuit qui commence est la dernière avant de partir à la fac. Une dernière nuit de fête, et il sera temps de faire leurs adieux à leurs copains de lycée. Les heures qui viennent seront inoubliables. Après un tout premier long métrage en 1971 avec "THX 1138" et juste avant de s'attaquer à la saga "Star Wars" qui va le rendre célèbre auprès de tous, le cinéaste George Lucas a réalisé en 1973 le film "American Graffiti" devenu pour beaucoup de cinéphiles un véritable chef d'oeuvre. Une plongée nostalgique et pleine d'émotions sur l'"American Dream" aux côtés d'un groupe de jeunes qui, juste avant de se séparer pour l'Université, se retrouvent pour la toute dernière fois à bord de leurs véhicules pour une v...
Critique film
Publié le Jeudi 06 février 2020
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Lorsqu'il pose le pied au Pôle Sud pour la première fois, sortant vainqueur de la course à la découverte de ce continent glacé, Roald Amundsen écrit dans son carnet de bord : "Jamais un homme ne se sera trouvé si diamétralement opposé à l'endroit où il souhaite réellement y être". Grand explorateur, son plus grand rêve est d'être le premier homme à découvrir le Pôle Nord. Et pour y arriver, il est prêt à sacrifier famille, argent et amour. Encore une fois les paysages polaires ont inspiré un nouveau réalisateur après Joe Penna et son "Arctic", c'est au tour d'Espen Sandberg, à qui l'on doit le sympathique "Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar", de concevoir un projet cinématographique autour du Grand Froid et plus précisément sur Roald Amundsen,...
Critique film
Publié le Mercredi 05 février 2020
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Vous connaissez l'histoire du flic, de l'oiseau chanteur, de la cinglée et de la princesse mafieuse ? Birds of Prey (et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn) est une histoire déjantée racontée par Harley en personne – d'une manière dont elle seule a le secret. Lorsque Roman Sionis, l'ennemi le plus abominable – et le plus narcissique – de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz décident de s'en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley, de la Chasseuse, de Black Canary et de Renee Montoya se télescopent et ce quatuor improbable n'a d'autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman… On se souvient, malheureusement, tous du fiasco qu’était le "Suicide Squad" de David...
Critique film
Publié le Mercredi 05 février 2020
Rédigé par : Floriane
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Le Dr Weitzman, psychiatre, décide d'emmener quatre de ses patients en balade à New York. Il y a là Billy, sujet à des accès de violence, Henry, schizophrène et paranoïaque, Albert, incapable de communiquer avec les autres, et Jack, qui croit être la réincarnation du Christ. Mais le médecin est victime d'une agression, et nos quatre énergumènes se trouvent livrés à eux-mêmes, dans une ville encore plus folle qu'eux. "Une Journée de Fous" est une comédie américaine des années 80 à la fois loufoque et pleine d'émotions que l'on doit au cinéaste Howard Zieff à qui l'on doit entre autres la comédie "La Bidasse" avec l'excellente Goldie Hawn et les très bons "My Girl 1 et 2". Dans cette comédie un brin délirante, nous partons en ballade au milieu de la ville d...
Critique film
Publié le Mercredi 29 janvier 2020
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Afin de fêter comme il se doit la nouvelle année, un groupe d'étudiants organise un réveillon costumé dans un train à vapeur. Entre drogues, alcool, danse et divertissements, la soirée promet d'être animée. Mais un tueur s'est introduit dans le train. Nouvelle production des années 80 dans le genre slasher, "Terror Train" ou "Le Monstre du Train" est le premier long métrage de Roger Spottiswoode ("À l'aube du 6ème jour"...) qui met en vedette Jamie Lee Curtis dans un nouveau film d'horreur après ses rôles dans "Halloween, la nuit des masques" en 1978 et "Le bal de l'horreur" en 1980. Là encore, notre Jamie adorée va devoir faire face à un nouveau tueur en séries au beau milieu d'un train... Souhaitant surfer sur la vague du succès après le "Halloween" ...
Critique film
Publié le Mardi 28 janvier 2020
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Un pêcheur part en mer quand apparaît un bateau au milieu du brouillard. Le pêcheur monte à bord et découvre un bateau vide. Lorsqu'il veut retourner sur son embarcation, celle-ci a disparu. Il se retrouve seul à bord de ce vaisseau fantôme. Il arrive parfois que l'on découvre des films que l'on ignorait totalement l'existence ou que l'on n'avait pas l'intention de regarder en priorité pour finalement se retrouver face à de réelles bonnes surprises comme ce fut le cas avec "The Boat", un huis-clos captivant qui souffre d'un manque de budget mais qui offre tout de même un suspense constant et une mise en scène soignée. Écrit par le cinéaste Winston Azzopardi ainsi que par son propre fils Joe Azzopardi ("Paul, apôtre du Christ"...), "The Boat" a un avant...
Critique film
Publié le Mardi 28 janvier 2020
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Rambo est désormais installé dans l'Arizona où il mène une vie tranquille dans son immense ranch. Il partage sa vie avec la famille qu'il s'est choisie, Maria et sa petite-fille Gabriela, auprès de qui il se sent entouré et apaisé. Mais Maria part en secret au Mexique sur les traces de son père biologique. Là-bas, elle est kidnappée par un gang de narco-trafiquants pratiquant aussi la prostitution. Rambo part à sa recherche. Malgré une critique presse généralement boudée et des chiffres aux box office légèrement inférieurs au précédent opus conçu en 2008, le cinquième (et normalement dernier) volet de la saga cinématographique "Rambo" intitulé "Last Blood" revoit pour la dernière fois le grand Sylvester Stallone dans le rôle de John Rambo pour un épisode ...
Critique film
Publié le Lundi 27 janvier 2020
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Avec l'aide de deux sœurs chasseuses de démons, Howard doit apprendre à maîtriser les pouvoirs dont il a hérités pour détruire des hordes de créatures démoniaques. Entre les rafales d'armes automatiques, les attaques de zombies hystériques, les chairs explosées, les éclairs de plasma et les assauts de sa mère qui essaie de manger son âme immortelle, Howard va vivre une véritable journée en enfer. Après son délirant "Road of the Dead" en 2014, le cinéaste australien Kiah Roache-Turner revient dans le genre horrifique avec "Nekrotronic" en 2018 avec une histoire encore une fois totalement déjantée mêlant habilement les genres dans un florilège de scènes survitaminées gorgées de créatures affreuses et d'hémoglobine le tout servi par une petite touche d'humou...
Critique film
Publié le Lundi 27 janvier 2020
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Tout peut changer est un documentaire qui révèle ce qui se cache derrière l'une des aberrations de l'industrie du cinéma américain : la sous-représentation des femmes à Hollywood. Le réalisateur Tom Donahue met en avant des décennies de discrimination à l'égard des femmes derrière et devant la caméra, grâce notamment à une méthode inédite d’étude des données chiffrées, avec, à l’appui, des centaines de témoignages accablants.  Plus important encore, le film cherche et propose des solutions qui vont au-delà de l'industrie du cinéma et bien au-delà des frontières américaines, à travers les témoignages de nombreuses voix d'Hollywood, dont Meryl Streep, Cate Blanchett, Natalie Portman, Reese Witherspoon, Sandra Oh, Jessica Chastain, Chloë Grace Moretz, Shonda Rhim...
Critique film
Publié le Lundi 27 janvier 2020
Rédigé par : Floriane
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire