Ciné-média - Critiques
CRITIQUES FILMS
Été 1967. Les États-Unis connaissent une vague d’émeutes sans précédent. La guerre du Vietnam, vécue comme une intervention néocoloniale, et la ségrégation raciale nourrissent la contestation. À Detroit, alors que le climat est insurrectionnel depuis deux jours, des coups de feu sont entendus en pleine nuit à proximité d’une base de la Garde nationale. Les forces de l’ordre encerclent l’Algiers Motel d’où semblent provenir les détonations. Bafouant toute procédure, les policiers soumettent une poignée de clients de l’hôtel à un interrogatoire sadique pour extorquer leurs aveux. Le bilan sera très lourd : trois hommes, non armés, seront abattus à bout portant, et plusieurs autres blessés…  Kathryn Bigelow est avant...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Paris 1930. Paul n’a toujours eu qu’un seul et même horizon : les hauts murs de l’orphelinat, sévère bâtisse de la banlieue ouvrière parisienne. Confié à une joyeuse dame de la campagne, Célestine et à son mari, Borel, le garde-chasse un peu raide d’un vaste domaine en Sologne, l’enfant des villes, récalcitrant et buté, arrive dans un monde mystérieux et inquiétant, celui d’une région souveraine et sauvage. L’immense forêt, les étangs embrumés, les landes et les champs, tout ici appartient au Comte de la Fresnaye, un veuf taciturne qui vit solitaire dans son manoir. Le Comte tolère les braconniers sur le domaine mais Borel les traque sans relâche et s’acharne sur le plus rusé et insaisissable d’entre eux, T...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
L’extraordinaire histoire vraie d’une amitié inattendue, à la fin du règne marquant de la Reine Victoria. Quand Abdul Karim, un jeune employé, voyage d’Inde pour participer au jubilé de la reine Victoria, il est surpris de se voir accorder les faveurs de la Reine en personne. Alors que la reine s’interroge sur les contraintes inhérentes à son long règne, les deux personnages vont former une improbable alliance, faisant preuve d’une grande loyauté mutuelle que la famille de la Reine ainsi que son entourage proche vont tout faire pour détruire. A mesure que l’amitié s’approfondit, la Reine retrouve sa joie et son humanité et réalise à travers un regard neuf que le monde est en profonde mutation.  Stephen Frears débu...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd'hui c'est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle, un de plus, celui de Pierre et Héléna. Comme d'habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l'orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie... Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d'émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu'à l'aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaille...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Petit Spirou, comme toute sa famille avant lui, a un destin professionnel tout tracé. Quand sa mère lui annonce qu’il intègrera dès la rentrée prochaine l’école des grooms, Petit Spirou, avec l’aide de ses copains, va profiter de ses derniers jours de classe pour déclarer sa flamme à Suzette. Et pas n’importe comment. Ils décident de vivre une aventure extraordinaire.  Nicolas Bary commence à réaliser ses premiers courts-métrages au lycée et c'est en toute logique qu'il suit des études de cinéma à l'ESRA. Mais il abandonne ses études au profit d'un stage sur le tournage de Le Petit Poucet d'Olivier Dahan. Par la suite, il travaille en régie ou en tant que stagiaire à la mise en scène sur de nombreux longs-métrages. Il réalise égale...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Trois destins familiaux entrelacés. Joséphine et Tomaz viennent de se marier dans l’allégresse. Mais bientôt, derrière le bonheur solaire des époux, les parents de Joséphine vont découvrir une réalité plus sombre. Mélanie, elle, annonce à ses parents qu’elle attend un bébé mais le père de l’enfant n’a pas du tout le profil du gendre idéal ! De son côté, Anthony, étudiant lunaire et malheureux en amour, va devoir prendre en charge sa mère, devenue soudainement incontrôlable.  Gilles Bourdos débute sa carrière dans les années 90 par la réalisation et la scénarisation de quelques courts-métrages. Il crée avec Michel Spinosa la société de production Persona Films et produit le premier film de Sylvie Verheyde, un frère en 1997. Il passe...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Jeannette Walls, chroniqueuse mondaine à New-York, a tout pour réussir et personne ne peut imaginer quelle fut son enfance. Elevée par un père charismatique, inventeur loufoque qui promet à ses enfants de leur construire un château de verre mais qui reste hanté par ses propres démons, et une mère artiste fantasque et irresponsable, elle a dû, depuis son plus jeune âge, prendre en charge ses frères et s½urs pour permettre à sa famille dysfonctionnelle de ne pas se perdre totalement. Sillonnant le pays, poursuivis par les créanciers, et refusant de scolariser leurs enfants, les Walls ont tout de même vécu une vie empreinte de poésie et de rêve, qui a laissé des marques indélébiles mais qui a créé des liens impossibles à renier. Destin Daniel Cretton commenc...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Nouvelle recrue d’une équipe d’élite officiant pour le contre-espionnage américain, Mitch Rapp va suivre un rude entraînement mené par Stan Hurley, formateur légendaire de la CIA. Face à une vague d’attaques terroristes sans précédent à travers le monde, les deux hommes vont devoir s’attaquer à Ghost, un individu aussi dangereux qu’insaisissable, ayant pour intention de déclencher une guerre nucléaire.  Michael Cuesta étudie la photo et le design à la School of Visual Arts de New York et réalise, à partir de 1992, de nombreux spots publicitaires. Son premier long-métrage, Long Island Expressway, aux accents autobiographiques sur la jeunesse dans les banlieues américaines remarqué à Sundance en 2001 et primé à Deauville en 200...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Passionné par son métier, Julien voyage énormément à l’étranger. Ce manque de présence a fait exploser son couple quelques années auparavant. Lors d’une escale en France, il découvre sur son répondeur un message de son ex femme en larmes : leur petit garçon de sept ans a disparu lors d’un bivouac en montagne avec sa classe. Julien se précipite à sa recherche et rien ne pourra l’arrêter.  Christian Carion développe une passionne pour le cinéma dès son plus jeune âge. Ses parents agriculteurs souhaitent qu'il poursuivre des études d'ingénierie dans l'agriculture, ce qu'il fait avant de se consacrer au septième art. Il commence par louer une caméra vidéo et bricole quelques films. Il démarre une carrière de producteur suite à sa renco...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
L'histoire vraie de Barry Seal, un pilote arnaqueur recruté de manière inattendue par la CIA afin de mener à bien l'une des plus grosses opérations secrètes de l'histoire des Etats-Unis.  Doug Liman se passionne très tôt pour le cinéma puisqu'à l'âge de sept ans il réalise déjà des courts-métrages. C'est donc en toute logique qu'il suit cette activité au lycée avant de s'inscrire à l'École de Cinéma et de Télévision de l'USC. C'est là qu'il signe en 1994 son premier long-métrage, la comédie Getting in. Doug Liman connaît son premier succès critique en 1996 avec Swingers, qu'il produit et réalise. En 2001, il change de registre et met en scène La Mémoire dans la peau, un thriller d'action dans lequel Matt Damon recherche sa véritable identité. Par la suite...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
La véritable histoire de Paul qui, après deux années au front, se mutile et déserte. Pour le cacher, son épouse Louise le travestit en femme. Dans le Paris des Années Folles, il devient Suzanne. En 1925, enfin amnistié, Suzanne tentera de redevenir Paul… André Téchiné passe une grande partie de son adolescence provinciale à hanter les salles de cinéma. C'est donc en toute logique qu'il se lance dans une carrière cinématographique. D'abord critique pour Les Cahiers du Cinéma, il passe ensuite par différents métiers allant d'assistant réalisateur, scénariste, à réalisateur. Il signe son premier long-métrage en 1967 (il ne sort qu'en 1975) avec Paulina s'en va mettant en scène Bulle Ogier. Cette première réalisation déconcerte les spectateurs, et c'est...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
François Foucault, la quarantaine est professeur agrégé de lettres au lycée Henri IV, à Paris. Une suite d’évènements le force à accepter une mutation d’un an dans un collège de banlieue classé REP +. Il redoute le pire. A juste titre.  Olivier Ayache-Vidal démarre comme créatif dans une agence de publicité. Intéressé avant tout par les relations humaines, il commence en 1992 son travail sur l’image et devient reporter photo.Il part en mission pour l’UNESCO et voyage à travers le monde pour l’agence Gamma. En cinq ans, il réalise une trentaine de reportages dans une quinzaine de pays. En 1997, il aborde la fiction en écrivant son premier scénario de bande dessinée. Il crée la série Fox One, traduite en cinq langues et vendue ...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Paris 1967. Jean-Luc Godard, le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne La Chinoise avec la femme qu'il aime, Anne Wiazemsky, de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean-Luc une remise en question profonde. Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Jean-Luc va le transformer profondément passant de cinéaste star en artiste maoiste hors système aussi incompris qu'incompréhensible. Michel Hazanavicius débute sa carrière en 1988 sur petit écran, travaillant notamment sur Canal + aux côtés de la troupe comique des Nuls. Sur la chaîne cryptée, il gravit les échelons rapidement, de stagiaire à scénariste de sketches. Très vite, l'envie de réalis...
Critique film
Publié le Mercredi 13 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Une grosse livraison de cocaïne destinée à la mafia est détournée. Vincent Downs et Sean Tip, deux flics de Las Vegas, sont rapidement suspectés. La police des polices les met sous pression. La mafia aussi. En kidnappant le fils de Downs, la mafia franchit la ligne blanche : blessé et traqué, Downs va devenir un adversaire brutal et impitoyable. Il est prêt à tout pour sauver son fils et il n’a qu’une nuit devant lui. Baran bo Odar est un scénariste et cinéaste suisse. Il signe sa première réalisation en 2006 avec Sous le soleil, très remarqué au Festival du Studio de Hambourg et au Festival de Munich. En 2011 sort son second long-métrage, Il était une fois un meurtre auréolé du Prix du jury du Festival International du Film Policier de Beaune...
Critique film
Publié le Mardi 12 décembre 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Le destin de quatre lycéens en retenue bascule lorsqu’ils sont aspirés dans le monde de Jumanji. Après avoir découvert une vieille console contenant un jeu vidéo dont ils n’avaient jamais entendu parler, les quatre jeunes se retrouvent mystérieusement propulsés au c½ur de la jungle de Jumanji, dans le corps de leurs avatars. Ils vont rapidement découvrir que l’on ne joue pas à Jumanji, c’est le jeu qui joue avec vous… Pour revenir dans le monde réel, il va leur falloir affronter les pires dangers et triompher de l’ultime aventure. Sinon, ils resteront à jamais prisonniers de Jumanji… En 1996 sortait sur les écrans le film devenu culte pour toute une génération : "Jumanji". Réalisé par Joe Johnson et adapté du roma...
Critique film
Publié le Lundi 11 décembre 2017
Rédigé par : Floriane
1 commentaire - Ecrire un commentaire