Ciné-média - Critiques
CRITIQUES FILMS
Venus à Rome pour un congrès scientifique, le chirurgien Becker est enlevé sous les yeux de sa fille. Celle-ci, aidée par le journaliste Mike, part à sa recherche. Ils vont arriver en Afrique, au sein d’une forteresse commandée par le terrible Devilman, qui va tenter une substitution de cerveau sur Becker. Le cinéaste italien Paolo Bianchini, connu aussi sous le pseudonyme de Paul Maxwell, co-écrit et réalise en 1967 le long métrage d'aventures et d'espionnage "Devilman le Diabolique", du pur cinéma bis qui surfe sur les succès des James Bond mais aussi de "Fantômas" en 1964 qui avait cartonné en Italie. Nous suivons ainsi les périples d'une jeune femme, aidée par un journaliste, à la recherche de son père, un éminent chirurgien, kidnappé devant ses yeux....
Critique film
Publié le Lundi 05 juillet 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Depuis le fin fond de l’espace, l’extraterrestre Kronos est envoyé sur la Terre avec pour mission de rétablir l’ordre. Il s’installe à New York et devient un super héros. Il va avoir fort à faire en affrontant le Docteur Gulk, le chef d’une organisation secrète voulant dominer le monde. A la fin des années 70 sort un film de super-héros qui rencontre un vif succès au box-office mondial, je pense naturellement au "Superman" de Richard Donner avec Christopher Reeve. Il en faut peu pour que le marché du cinéma bis italien s'empare de l'idée et propose à son tour des productions plus ou moins inspirées mais qui ont pourtant toutes un point commun c'est la piètre qualité des films en raison d'un budget tout petit comme "Superargo contre Diabolikus", "Satanik",...
Critique film
Publié le Lundi 05 juillet 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
En septembre 1993, le premier ministre israélien Yitzhak Rabin annonce les accords d'Oslo, qui visent à parvenir à une paix durable entre les Israéliens et les Palestiniens après des décennies de conflit. Etudiant en droit et juif orthodoxe dévoué, Yigal Amir ne peut pas croire que le dirigeant de son pays cédera un territoire que lui et beaucoup d'autres croient être le leur au nom de "la parole de Dieu". Alors que la perspective d'un compromis pacifique approche, Amir passe du statut de militant politique à celui d'extrémiste dangereux. Convaincu qu'il doit arrêter la signature du traité de paix afin d'accomplir son destin et apporter le salut à son peuple, Amir ne voit plus qu'une seule issue : assassiner Yitzhak Rabin. Le nouveau film de Yaron Zilberm...
Critique film
Publié le Lundi 05 juillet 2021
Rédigé par : Camille
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Ce jour-là, en arrivant au lycée, Jerry Mitchell, adolescent sympathique et inoffensif, est loin de se douter qu'il va vivre l'une des pires journées de sa vie. Mais il croise la route de Buddy, un élève violent et baraqué, qui lui donne rendez-vous en fin de journée pour lui casser la figure. Durant les heures qui suivent, Jerry enchaîne les catastrophes. Comédie américaine datant de la fin des années 80, "Trois Heures, l'Heure du Crime" est un long métrage réalisé par Phil Joanou principalement connu pour avoir mis en scène en 1991 le film "Sang chaud pour meurtre de sang-froid" qui mettait en vedette le couple à l'écran Richard Gere et Kim Basinger. L'histoire raconte la journée trépidante d'un adolescent qui va tenter par tous les moyens d'éviter une ...
Critique film
Publié le Vendredi 18 juin 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Roy Alston et Bo Richards sont deux adolescents marginaux qui s'ennuient ferme au lycée. Fraîchement diplômés, ils n'ont d'autre perspective qu'une vie de dur labeur à l'usine locale. Pour leur dernier week-end de liberté, ils décident de partir en virée à Los Angeles. Les années de rage et de frustration contenues vont déclencher en eux une véritable folie meurtrière... Réalisé en 1985 par Penelope Spheeris, on lui doit en outre le film "Wayne's World" avec Mike Myers en 1992, "The Boys Next Door" (connu aussi sous le titre en V.F "De Sang Froid") est un thriller intense et ma foi fort peu connu auprès du grand public qui donne la réplique non seulement à Maxwell Caulfield, que l'on a pu découvrir notamment dans "Grease 2" en 1982, mais aussi au tout jeu...
Critique film
Publié le Jeudi 17 juin 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Jack Foley n'a pas son pareil pour braquer les banques sans arme ni violence. Mais, poursuivi par la poisse, il se retrouve pour la troisième fois en prison. Il réussit à s'enfuir avec l'aide extérieure de l'un de ses complices. La marshal Karen Sisco tente de s'interposer. Les deux hommes l'emmènent avec eux. "Hors d'Atteinte" est un long métrage américain réalisé en 1998 par Steven Soderbergh à qui l'on devra par la suite les sympathiques "Ocean's Eleven", "Traffic", "Ocean's Twelve" et bien d'autres parmi sa longue filmographie. Ici, nous avons affaire à une comédie d'action policière qui certes ne dispose pas d'une intrigue particulièrement originale mais qui possède un sens du rythme évident avec cerise sur le gâteau un casting excellent dont le duo ...
Critique film
Publié le Mardi 08 juin 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Sept ans après la guerre mondiale de 2017, la Terre est ravagée. Les quelques survivants errent dans des déserts, se battant pour les restes de l’ancien monde. Vic tente de survivre en compagnie de son chien, Prof, qui a le don de télépathie avec son maître. Toujours en quête de nourriture, armes, ou carburant, ils vont découvrir le monde souterrain qui abrite encore une civilisation. En fait, une oligarchie richissime qui profite du monde extérieur. Film post-apocalyptique américain réalisé en 1975, "Apocalypse 2024" est un long métrage que nous devons à l'acteur de légende L.Q. Jones ("Casino", "À couteaux tirés", "Le Masque de Zorro"...) qui signera ici son second et dernier long métrage après "The Devil's Bedroom" en 1964 sous le pseudonyme de Justus ...
Critique film
Publié le Vendredi 04 juin 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Lors de la première Croisade, Godefroy de Bouillon et son armée s’apprêtent à assiéger Jérusalem, afin de la délivrer des infidèles. Le Croisé Tancrède fait prisonnier deux femmes : Herminie, la fille du prince d’Antioche, et Clorinde. Cette dernière se laisse séduire par Tancrède. Jalouse, Herminie la dénonce comme alliée aux musulmans. "La Muraille de Feu" est une production italienne réalisée en 1957 par un certain Carlo Ludovico Bragaglia. Ce nom vous est peut être inconnu mais les cinéphiles ont peut être reconnus ce nom comme étant un grand spécialiste du cinéma populaire italien avec un grand nombre de films à son actif qui mettait souvent en vedette l'acteur Totò. On lui devait ainsi des longs métrages comme "Le Faucon rouge" en 1949, "Orient-Expr...
Critique film
Publié le Vendredi 04 juin 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Au XIIe siècle, dans le duché de Brabant, le comte palatin Siegfried de Trevire part pour les Croisades, laissant son épouse Geneviève et son fils aux soins de l’intendant Golo. Ce dernier se voit refuser ses avances et emprisonne la malheureuse. Geneviève parvient à s’enfuir et se réfugie dans la forêt, parmi les loups. Elle et son enfant vont y rester cachés, attendant le retour du comte. Production hispano-italienne de 1964, "Geneviève de Brabant" est un long métrage de cape et d'épée réalisé par José Luis Monter ("Le shérif ne tire pas"...) mettant en vedette en outre María José Alfonso ("Le Serment de Zorro"...) dans le rôle fascinant de l'héroïne. Il s'agit en fait d'une adaptation cinématographique de la biographie de la légendaire Geneviève de Bra...
Critique film
Publié le Vendredi 04 juin 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
À la fin du 17e siècle, en Angleterre, la peste continue de faire des ravages mais elle est en recul. Pourtant une nouvelle pandémie fait son apparition : la chasse aux sorcières. Une jeune veuve, Grace, est prise pour cible par la folie des hommes. Après avoir débuté sa carrière avec les sympathiques "Dog Soldiers" en 2002 et "The Descent" en 2005, le cinéaste britannique Neil Marshall réalise par moment les mises en scène d'épisodes de séries comme "Game of Thrones", "Constantine" ou encore "Black Sails" et "Westworld" pour ensuite retrouver récemment le milieu du cinéma avec sa nouvelle adaptation d'"Hellboy" en 2019. Le film fut un échec financier et sera lourdement critiqué... L'année suivante, il décide de revenir à un projet plus personnel et moins...
Critique film
Publié le Jeudi 03 juin 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Lors d'une mission scientifique sur Mars, le vaisseau du cosmonaute Chapaev doit atterrir d'urgence sur la planète rouge suite à une série d'incidents techniques. Il est dès lors livré à lui-même. Seul dans l'espace, il va alors rencontrer quelque chose d'inexplicable qui va changer sa vie à jamais, et devenir une légende vivante vu de la Terre. Réalisé en 2018, "Captivity" est un long métrage de science-fiction russe co-écrit, réalisé et avec Alexander Kulikov (producteur du film "La Légende de Viy" en 2014) qui entraîne ses spectateurs au cœur des pérégrinations d'un cosmonaute laissé seul sur la planète rouge. Malgré quelques bons éléments, le film traîne souvent en longueur et n'effleure que la surface de son propos... Avec un début prometteur où n...
Critique film
Publié le Mercredi 02 juin 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
En vacances avec sa mère, en quête d'un nouveau mari, et ses demi-soeurs, avec lesquelles il ne s'entend pas, le jeune Chuck a d'autres soucis : il désire ardemment intégrer l'académie militaire pour suivre les traces de son père disparu mais il a échoué à l'examen d'entrée et ne sait comment se préparer à la session de rattrapage. Il rencontre Justin McLeod, un ancien professeur au visage atrocement défiguré, qui vit en reclus, rejeté par la société. Chuck lui demande de l'aider... Tout premier film pour Mel Gibson derrière la caméra, "L'Homme sans Visage" est un long métrage fort émouvant, plein de compassion et d'émotions sur la tolérance, l'amitié et la condition humaine qui fait la part belle à la performance exceptionnelle de Mel Gibson dans le rôle...
Critique film
Publié le Mardi 01 juin 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Notre monde en cache un autre, dominé par de puissants et dangereux monstres. Lorsque le Lieutenant Artemis et son unité d'élite traversent un portail qui les transporte dans ce monde parallèle, ils subissent le choc de leur vie. Au cours d'une tentative désespérée pour rentrer chez elle, le brave lieutenant rencontre un chasseur mystérieux, qui a survécu dans ce monde hostile grâce à ses aptitudes uniques. Faisant face à de terrifiantes et incessantes attaques de monstres, ces guerriers font équipe pour se défendre et trouver un moyen de retourner dans notre monde. Après avoir côtoyé les zombies dans le premier film et les trois derniers de la saga "Resident Evil", le cinéaste britannique Paul W.S. Anderson renoue avec les adaptations cinématographiques ...
Critique film
Publié le Lundi 31 mai 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Suite à un terrible accident de voiture, Victor se retrouve dans le coma. Il va alors entrer dans un monde parallèle dans lequel tous les souvenirs, rêves et cauchemars des personnes tombées dans un coma profond sont connectés par un mystérieux réseau de neurones. Dans cet au-delà chaotique et fragmenté où paysages et objets défient les lois de la physique, le danger peut survenir à chaque instant. Poursuivis par les faucheurs, créatures errantes qui hantent les esprits prisonniers, Victor et ses compagnons doivent découvrir qui manipule ces psychoses humaines pour se réveiller et trouver la voie de leur délivrance. "Coma : Esprits Prisonniers" est une production qui nous vient de Russie qui a été co-écrit et réalisé en 2019 par Nikita Argunov, producteur...
Critique film
Publié le Vendredi 21 mai 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
En 2024, une pandémie a ravagé la planète, et le virus qui a muté tue à un rythme accéléré. Cela fait maintenant quatre ans que le monde vit en confinement. Les personnes infectées sont forcées de quitter leur maison et envoyées dans des camps de quarantaine. Grâce à son immunité au virus, Nico peut malgré tout continuer ses activités de coursier et passe ses journées à effectuer des livraisons à vélo à travers la ville. C'est ainsi qu'il va faire la connaissance de Sara, une jeune femme cloîtrée dans son appartement. Malgré les protocoles de sécurité, Sara et Nico tombent amoureux. Mais la jeune femme risque à tout moment d'être expulsée par le service d'hygiène de la ville... Sur le point de tout perdre, Sara garde malgré tout un infime espoir. Se pourrait-i...
Critique film
Publié le Jeudi 20 mai 2021
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire