Ciné-média - Critiques
CRITIQUES FILMS
Un expert en relations amoureuses, en tournée promotionnelle pour son dernier best-seller, croise la route d'une collègue experte qui l'accuse d'être un charlatan. Leur relation professionnelle orageuse prend pourtant un tournant inattendu lorsqu'ils développent des sentiments l'un pour l'aurtre... Adaptation du roman "The Bounce Back Book" de Karen Salmansohn, "Séductions" met en scène le personnage de Matthew Taylor (Shemar Moore), écrivain dont le dernier livre est entré dans le classement des Best-seller ; "The Bounce Back Book", un livre de coaching qui permet de surmonter les affres peines de c½ur et des ruptures amoureuses douloureuses. Père divorcé, Matthew vit selon les principes qu'il a lui même édictés dans son ouvrage. Vivre comme si les évén...
Critique film
Publié le Jeudi 01 juin 2017
Rédigé par : Fred
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Ruth, une jeune biologiste à la vie sentimentale compliquée, est invitée coup sur coup aux mariages de trois de ses ex ! Dès le premier mariage, elle rencontre un charmant chirurgien esthétique, Thomas. Une nouvelle idylle commence. Un coup de théâtre remet tout en question lors du deuxième mariage... Couronnée de succès en Espagne avec près d’1 million d’entrées et 7 nominations aux Goya Awards, la comédie romantique déjantée "3 Mariages de Trop" débarque en France avec en tête d'affiche la pétillante Inma Cuesta vraiment excellente dans le rôle de Ruth. Derrière la caméra, on retrouve le réalisateur Javier Ruiz Caldera, un grand habitué des comédies délirantes à qui l'on doit les films comme "Spanish Movie", "Ghost Graduation" et "Anacleto :...
Critique film
Publié le Jeudi 01 juin 2017
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Carole, geekette introvertie, et Caroline, pickpocket rebelle, ne se connaissent pas. Et pourtant, elles ont le même père, envolé avant leur naissance et qu'elles n'ont jamais vu. Lorsque Patrick ressurgit après avoir frôlé la mort, il est décidé à rattraper le temps perdu en réunissant ses deux filles autour d'un but commun : le casse d'un Stradivarius à 15 M¤...  Pour bien commencer l'année, rien de telle qu'une petite comédie française. Certes, cette comédie française n'est qu'une parmi tant d'autres qui sortiront cette année mais bon que voulez-vous, on ne peut y échapper. En France, les comédies sont légions et celle-ci ne déroge pas à la règle. Tous les ingrédients sont réunis pour faire passer un moment sympathique un point c'est tout. R...
Critique film
Publié le Mercredi 31 mai 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Une mère et sa fille de 13 ans vivent dans la pauvreté. Elles vont trouver refuge dans une petite ville des Etats-Unis. "All We Had" est la première réalisation de l'actrice américaine Katie Holmes qui interprète également le personnage principal. Également productrice du film, Katie Holmes a choisi d'adapter le roman d'Annie Weatherwax, paru en août 2014, qui retrace la vie difficile d'une mère prête à tout pour assurer une vie meilleure à sa fille de 13 ans. Face à des difficultés financières, la jeune maman tente de se reconstruire tant bien que mal tout en essayant de renouer avec sa fille au caractère bien trempé. Même si le scénario est un peu trop classique voire prévisible, l’histoire se laisse suivre sans problème. Katie Holmes est vraim...
Critique film
Publié le Mardi 30 mai 2017
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Alice, seule survivante de la bataille de Washington contre les zombies, doit retourner à l'endroit où le cauchemar a commencé : le Hive à Raccoon City. C'est là, qu'Umbrella Corporation a regroupé ses dernières forces pour mener l'assaut final contre les survivants de l'apocalypse. Débutée en 2002 par Paul W.S. Anderson, la saga "Resident Evil" se termine apparemment avec ce sixième volet avec Mr Anderson derrière la caméra une fois de plus (la quatrième fois après avoir laissé sa place à Alexander Witt pour le second épisode et Russell Mulcahy pour le troisième) et Milla Jovovich dans le rôle d'Alice. Dans cet ultime volet, les producteurs et scénariste ont mis le paquet pour nous proposer non seulement un film d'horreur dans la pure tradition des "Resi...
Critique film
Publié le Mardi 30 mai 2017
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Musicalement accompagné de la "Awesome Mixtape n°2" (la musique qu'écoute Star-Lord dans le film), Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 poursuit les aventures de l'équipe alors qu'elle traverse les confins du cosmos. Les gardiens doivent combattre pour rester unis alors qu'ils découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill. Les vieux ennemis vont devenir de nouveaux alliés et des personnages bien connus des fans de comics vont venir aider nos héros et continuer à étendre l'univers Marvel.  James Gunn se passionne dès son plus jeune âge pour le cinéma. Il réalise notamment quelques courts amateurs avec sa caméra Super 8. C'est donc tout naturellement qu'il étudie par la suite l'écriture scénaristique. Il fait donc ses débuts au cinéma en tant que sc...
Critique film
Publié le Lundi 29 mai 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Claire est la droiture même. Sage-femme, elle a voué sa vie aux autres. Déjà préoccupée par la fermeture prochaine de sa maternité, elle voit sa vie bouleversée par le retour de Béatrice, ancienne maîtresse de son père disparu, femme fantasque et égoïste, son exacte opposée.  Avant tout comédien, Martin Provost s'illustre au cinéma et au théâtre notamment en tant que pensionnaire à la Comédie Française. Ce n'est qu'en 2001, pour relancer sa carrière, qu'il passe derrière la caméra en réalisant son premier long-métrage. Habitué des drames, avec des femmes comme premier rôle, il signe avec ce cinquième film à nouveau un drame avec en deux actrices dans les rôles principaux. L'histoire d'une retrouvaille entre deux femmes à la personnalité diamétralement...
Critique film
Publié le Samedi 27 mai 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Après quelques temps passés à l'ombre, Toro, un ancien membre de la mafia, est bien décidé à refaire sa vie. Il souhaite plus que tout laisser derrière lui son passé. Mais lorsque sa nièce se fait enlever, il se retrouve entraîné dans une spirale infernale de fuite, de pièges et de violence. Son instinct de tueur va resurgir... Voici une belle réalisation, un film d'action rythmé et un divertissement stylisé intéressant. "Toro" est un thriller mafieux de Kike Maíllo, à qui l'on doit le film fantastique "Eva", sortie en 2012, alors porté par le brillant comédien Daniel Brühl ("Rush", "Colonia"). Le style de ce nouveau film, nous rappel aisément la série napolitaine "Gomorra", les enjeux, la narration, les personnages et les objectifs de chacun, saisisse...
Critique film
Publié le Jeudi 25 mai 2017
Rédigé par : Ciné Vor
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Deux ans après un "burn-out", Duval est toujours au chômage. Contacté par un homme d'affaire énigmatique, il se voit proposer un travail simple et bien rémunéré : retranscrire des écoutes téléphoniques. Aux abois financièrement, Duval accepte sans s'interroger sur la finalité de l'organisation qui l'emploie. Précipité au coeur d'un complot politique, il doit affronter la mécanique brutale du monde souterrain des services secrets. Pour son premier long métrage, le réalisateur Thomas Kruithof signe un coup de maître avec "La Mécanique de l'Ombre", un thriller d'espionnage haletant et oppressant brillamment écrit et mis en scène avec un casting de premier choix. L'histoire est captivante de bout en bout, nous nous posons sans cesse des questions sur ce qui s...
Critique film
Publié le Mercredi 24 mai 2017
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Rien ne résiste aux entreprises de séduction de la Marquise de Merteuil et du Vicomte de Valmont. Unis par leurs complots et leurs secrets, ils règnent sur les salons et les boudoirs de cette aristocratie qui ignore que sa fin approche. Mais ces virtuoses de l'intrigue amoureuse finiront par s'affronter...  Après en avoir vu l'adaptation par Christopher Hampton dans un théâtre de Londres, Milo¨ Forman décide de mettre en scène pour le cinéma, les aventures du vicomte de Valmont. Souhaitant garder sa liberté artistique, il choisit de ne pas acheter les droits de la pièce (qui seront finalement acquis par la société de Stephen Frears) et se lance dans un travail d'adaptation avec Jean-Claude Carrière sous la houlette du producteur français Claude Berri. ...
Critique film
Publié le Mardi 23 mai 2017
Rédigé par : Fred
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Une jeune étudiante pudique. Un milliardaire sexy. Un pacte diabolique. A l'occasion de la sortie du deuxième volet de 50 nuances de Grey, ne manquez pas la parodie de Marlon Wayans ! Michael Tiddes, à qui l'on doit la comédie parodique "Ghost Bastards", revient avec son acolyte Marlon Wayans ("Ghost Bastards","Scary Movie") pour une nouvelle caricature filmique. Cette fois-ci, ils nous ont concocté un cocktail euphorique, brut et ardent, en parodiant l'un des plus gros succès de l'année 2015, le sulfureux "Cinquante nuances de Grey". Comme, il s'en veut une habitude pour ce genre de films, les scènes sont quasiment reproduites à l'identique, mais en allant chercher ce petit plus qui vous fera rire, ce petit délire malsain, éc½urant, ridicule et déb...
Critique film
Publié le Mardi 23 mai 2017
Rédigé par : Ciné Vor
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
L'adolescent John Cleaver est obsédé par les monstres et les tueurs en série, il sent au plus profond de lui qu'il pourrait succomber à ses pensées meurtrières du jour au lendemain. Assister sa mère April lors d'autopsies au salon funéraire familial semble le garder calme pour l'instant, tout comme son amitié avec son voisin âgé, M. Crowley. Cependant, lorsqu'une série de meurtres violents secoue la petite ville où John habite, ses pulsions se ravivent. Un vrai monstre a débarqué dans les environs, et bien que la poursuite de celui-ci puisse être sa fin, John n'a pas d'autre choix. Après tout, qui de mieux placé pour comprendre un tueur en série qu'un adolescent secrètement sociopathe ? "I am not a serial killer", est l'adaptation d'un roman de Dan Wells,...
Critique film
Publié le Mardi 23 mai 2017
Rédigé par : Ciné Vor
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Kolima et Gagarin, deux jeunes garçons, grandissent ensemble dans une communauté mafieuse ultra-violente. Le patriarche les initie aux m½urs criminelles à l'ancienne et à ses codes d'honneur. A 20 ans, les deux amis vont devenir peu à peu les pires ennemis, pris au piège par des choix de vie radicalement opposés. Si l'Amérique nous à été contée par le grand Sergio Leone, à travers le destin de gamins new-yorkais qui basculent dans la criminalité. Ici, c'est autre cinéaste italien de talent, qui nous conte la destinée d'une bande de gosses de Sibérie, dont l'avenir sombre, semble également se dessiner. C'est Gabriele Slavatores ("Nirvana", "L'été où j'ai grandi", "Le Garçon Invisible"), qui réalise ce film sorti en Direct-to-Video. Il adapte les mémoir...
Critique film
Publié le Mardi 23 mai 2017
Rédigé par : Ciné Vor
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Ils ne se connaissent pas, mais tous ont rendez-vous pour décider du sort d’un de leurs semblables. Avant d’être juges, avocats ou jurés, ils sont d’abord des femmes et des hommes au tournant de leurs existences, avec leurs rêves et leurs secrets, leurs espoirs et leurs limites, tous sous un même soleil, chacun avec sa part d’ombre. Dans une jolie ville de province, le temps d’un festival de jazz, la vie va jongler avec les destins…  Réalisateur incontournable du cinéma français, Claude Lelouch revient avec un film choral au casting impressionnant. Il convie notamment bon nombre de ses copains pour un film où tout le monde prend plaisir à passer derrière la caméra du réalisateur. Mais le spectateur prend-t-il autant pl...
Critique film
Publié le Mardi 23 mai 2017
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l'espace vers une nouvelle planète, deux d'entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l'idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu'ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains... Par le réalisateur de "Imitation Game" et le scénariste de "Doctor Strange" et "Prometheus", "Passengers" est une belle petite surprise qui plaira à coup sûr aux fans de S.F. Soigneusement écrit et mis en scène, le long métrage prend son rythme doucement en se concentrant principalem...
Critique film
Publié le Mardi 23 mai 2017
Rédigé par : Grégory
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire