Ciné-média - Critiques
CRITIQUES FILMS
Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Mais du jour au lendemain quand Laura, sa femme, quitte le domicile, il lui faut concilier éducation des enfants, vie de famille et activité professionnelle. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre, car Laura ne revient pas. Guillaume Senez est un réalisateur et scénariste franco-belge, et est l’auteur de plusieurs courts-métrages sélectionnés dans de nombreux festivals. En 2016, il sort son premier long, Keeper, sélectionné dans plus de 70 festivals et reçoit plus d’une vingtaine de prix. En 2018, il revient avec le drame Nos batailles. Le réalisateur s’inspire de son expérience personnelle pour porter un film social ...
Critique film
Publié le Mercredi 28 novembre 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Manuel et Driss ont grandi comme deux frères inséparables dans la même cité. Mais aujourd’hui tout les oppose. Manuel est à la tête d’un trafic de drogue, alors que Driss est devenu flic. Quand celui-ci est promu aux Stups, son retour bouleverse les équilibres et met Manuel en danger. David Oelhoffen commence par réaliser des courts-métrages avant de se lancer dans la mise en scène de son premier long avec Nos retrouvailles. Le film est notamment présenté à la Semaine de la critique lors du Festival de Cannes 2007. En 2013, il réalise son second film, Loin des hommes, récompensé au Festival du film de la Réunion par l’Orchidée d’Or, soit le Grand Prix du festival. En 2018, il revient avec le film policier Frères Ennemis. Le réal...
Critique film
Publié le Mercredi 28 novembre 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
1988. Les temps sont durs pour Roy, petit gangster de la Nouvelle-Orléans. La maladie le ronge. Son boss lui tend un guet-apens auquel il échappe de justesse. Une seule issue : la fuite, en compagnie de Rocky, une jeune prostituée. Deux êtres que la vie n’a pas épargnés. En cavale vers la ville de Galveston, ils n’ont plus rien à perdre… Mélanie Laurent débute sur grand écran en 1999 avec un rôle dans le drame Un Pont entre deux rives. C’est en 2002 que l’actrice se révèle dans le film de Michel Blanc, Embrassez qui vous voudrez. Elle emprunte alors un parcours plutôt atypique en jouant dans des films de tous genres et de nationalités différentes. On la retrouve aussi bien à l’affiche de Je vais bien, ne t’en fais...
Critique film
Publié le Mercredi 28 novembre 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Star de country un peu oubliée, Jackson Maine découvre Ally, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu'ils tombent follement amoureux l'un de l'autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d'elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus de mal son propre déclin… Bradley Cooper commence par s'illustrer sur les planches avant de faire ses débuts sur le petit écran dans Sex & the City. Il passe au grand en 2001 dans We Hot American Summer. La même année, J.J. Abrams lui confie un rôle dans la série Alias. Par la suite, l'acteur se fait de plus en plus présent au cinéma dans des seconds rôles avant d'être révélé au grand public dans la comédie Very Bad Trip. Il enchaîn...
Critique film
Publié le Mercredi 28 novembre 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Cette aventure magique raconte le récit frissonnant de Lewis, 10 ans, lorsqu’il part vivre chez son oncle dans une vieille demeure dont les murs résonnent d’un mystérieux tic-tac. Mais lorsque Lewis réveille les morts accidentellement dans cette ville, en apparence tranquille, c’est tout un monde secret de mages et de sorcières qui vient la secouer. Eli Roth se passionne très tôt pour les films d’horreur si bien qu’il se décide à être réalisateur. C’est en toute logique qu’il étudie le cinéma à l’université et en 1995, il co-écrit son premier scénario, Cabin Fever. N’obtenant pas de financement pour le porter à l’écran, il vit de petits boulots et part s’installer à Los Angeles où il devien...
Critique film
Publié le Mercredi 28 novembre 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Monique dirige une communauté Emmaüs près de Pau. Après plusieurs années d’absence, elle voit débarquer son frère, Jacques, un bon à rien qui n’a qu’une obsession : trouver l’idée qui le rendra riche. Plus que des retrouvailles familiales, ce sont deux visions du monde qui s’affrontent. Benoît Delépine et Gustave Kervern officient tous deux à la télévision et se rencontrent en 1999 dans les locaux de Canal+. Ils se lancent dans l’aventure de l’émission télévisée Grolandest et de leur rencontre naissent de nombreux sketches. En 2004, ils signent leur première collaboration cinématographique avec le road-movie Aaltra dont ils assurent la réalisation et l’interprétation. S’en suivent plusieurs collaborati...
Critique film
Publié le Mercredi 28 novembre 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Arnaud Jaurès, 25 ans, novice en politique, intègre par un concours de circonstances l’équipe de campagne d’un candidat à l’élection présidentielle. Il devient l’assistant de Agnès Karadzic, directrice de la communication, une femme de pouvoir et d’expérience qui l’attire et le fascine. Sans l’épargner, elle l’initie aux tactiques de campagne, et à ses côtés il observe les coups de théâtre et les rivalités au sein de l’équipe, abandonnant peu à peu sa naïveté pour gravir les échelons, jusqu’à un poste très stratégique. Mathieu Sapin débute dans la littérature jeunesse en illustrant quelques mensuels Je bouquine et travaille également au musée de la BD à Angoulême. Il dessine également pour la je...
Critique film
Publié le Mercredi 28 novembre 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d'innocents... Ils n'éprouvent aucun état d'âme à tuer. C'est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d'une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l'Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ? Jacques Audiard est le fils du réalisateur et dialoguiste Michel Audiard. Jacques Audiard se destine au professorat, mais après des études de Lettres avortées, il se lance dans le cinéma et débute comme monteur. Il s'essaie avec succès à l'écriture de scénarios ...
Critique film
Publié le Mercredi 28 novembre 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Trois lycéens, Steve Smith, Gus Ruffo et Billy Anderson se lient d’amitié avec un tailleur juif du nom de Herman. Celui-ci est aux prises avec Louis Garrett, le mafieux local qui tente de lui extorquer de l’argent en échange d’une protection. Quand Herman est assassiné par Garrett et que le malfrat s’en sort au procès, les trois jeunes décident d’enquêter et de rendre justice… Entre deux films historiques, Cécil B. DeMille change de registre avec le drame contemporain "La Loi de Lynch". Même si le genre est différent, on reconnaît la patte du célèbre réalisateur hollywoodien. Il traite ce "soulèvement" d'étudiants avec le même élan épique et romantique que ses fresques historiques. Avec ces étudiants voulant faire j...
Critique film
Publié le Lundi 26 novembre 2018
Rédigé par : Floriane
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
En conquérant l'Egypte, César conquiert le coeur de Cléopâtre avec qui il revient, triomphant, à Rome. Il y est rapidement assassiné et Cléopâtre rejoint son pays. Peu de temps après, le Consul Marc-Antoine succombe lui aussi à ses attraits, mais Rome se fâche. Avant que Joseph L. Mankiewicz s'attaque au mythe de la Reine d'Egypte, le réalisateur légendaire Cecil B. DeMille ("Les Dix Commandements") donnait sa version de Cléopâtre avec Claudette Colbert dans le rôle-titre. Centré sur sa vie amoureuse tumultueuse, le film dresse un portrait trouble et fascinant de l'Egyptienne. Entre sa loyauté envers son pays et son amour pour Jules César (Warren William), puis Marc Antoine (Henry Wilcoxon) son c½ur balance. Simple manipulatrice ou femme sincère ? Le ...
Critique film
Publié le Lundi 26 novembre 2018
Rédigé par : Floriane
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Alors que les Chrétiens sont la cible de la vindicte de Néron, Marcus Superbus, le préfet de Rome, tombe amoureux de l'une d'entre eux, Mercia. Poppée, femme de Néron et maîtresse de Marcus, fait arrêter la belle Chrétienne, qui est condamnée à être jetée aux lions... Après l'échec de ses dernières productions au Box-Office, le réalisateur hollywoodien légendaire Cécil B. DeMille revient avec une adaptation libre de la pièce de Wilson Barrett, "Le Signe de la Croix". Le film marque le retour du cinéaste aux récits bibliques qui ont fait sa renommée au temps du muet, comme "Les Dix Commandements" (1923). Grâce à sa construction en trois parties, Cécil B. DeMille prouve qu'il maîtrise son art. La réalisation aérée permet au récit de côtoyer le romanesque...
Critique film
Publié le Lundi 26 novembre 2018
Rédigé par : Floriane
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Dans le futur, des extra-terrestres se seront implantés dur Terre. Après des années passées sous quarantaine, ils sont libres d'aller et venir mais sont victime d'une nouvelle forme de discrimination. Dans ce contexte, Sam Francisco est le premier officier de police extra-terrestre. Son partenaire est un vétéran de la police raciste. Ils devront surmonter leurs différences pour mettre à mal les complots des dirigeants extra-terrestres. Sacré Meilleur Film de science-fiction lors de sa sortie en 1988 par les Saturn Awards, "Futur Immédiat : Los Angeles 1991" est tombé au fil des années dans l'oubli. Pourtant cette variation autour du film d'invasion mêlé au buddy movie n'est pas inintéressante. Projet initié par la productrice des succès du genre de l'é...
Critique film
Publié le Lundi 26 novembre 2018
Rédigé par : Floriane
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Charley Thompson a quinze ans et a appris à vivre seul avec un père inconstant. Tout juste arrivé dans l’Oregon, le garçon se trouve un petit boulot chez un entraîneur de chevaux et se prend d’affection pour Lean on Pete, un pur-sang en fin de carrière. Le jour où Charley se retrouve totalement livré à lui-même, il décide de s’enfuir avec Lean on Pete, à la recherche de sa tante dont il n'a qu’un lointain souvenir. Dans l'espoir de trouver enfin un foyer, ils entament ensemble un long voyage….  Adapté du roman "Lean on Pete" de Willy Vlautin, "La Route sauvage" est le quatrième long métrage d'Andrew Haigh. Après des ½uvres queers ("Looking", "Week-end") et sentimentales ("45 ans"), le réalisateur d'origine britannique change...
Critique film
Publié le Lundi 26 novembre 2018
Rédigé par : Floriane
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
Waël, un ancien enfant des rues, vit en banlieue parisienne de petites arnaques qu’il commet avec Monique, une femme à la retraite qui tient visiblement beaucoup à lui. Sa vie prend un tournant le jour où un ami de cette dernière, Victor, lui offre, sur insistance de Monique, un petit job bénévole dans son centre d’enfants exclus du système scolaire. Waël se retrouve peu à peu responsable d’un groupe de six adolescents expulsés pour absentéisme, insolence ou encore port d’arme. De cette rencontre explosive entre « mauvaises herbes » va naître un véritable miracle. Kheiron démarre comme animateur dès l'âge de 15 ans, activité qu'il poursuit jusqu'à la direction d'un groupe de professionnels de l'A...
Critique film
Publié le Vendredi 23 novembre 2018
Rédigé par : Kévin Aubin
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire
1976, un vol Air France de Tel Aviv pour Paris est détourné sur Entebbe, en Ouganda. Les faits qui s'y sont déroulés ont changé le cours de l'histoire. Après avoir relaté le détournement du vol 93 lors des évènements tragiques du 11 septembre, le duo de producteurs Tim Bevan et Kate Solomon revient avec un nouveau projet sur le même thème : "Otages à Entebbe". Le film relate les faits survenus lors de l'été 1976. Des terroristes d'origine palestinienne et allemande ont pris en otages 239 passagers pendant sept jours à l'aéroport d'Entebbe. Leur but ? Sensibiliser le monde sur la lutte du peuple palestinien face à Israël. Avec un sujet aussi épineux qu'est le conflit Israélo-palestinien, le film réalisé par José Padilha ("Narcos") se devait d'être m...
Critique film
Publié le Vendredi 23 novembre 2018
Rédigé par : Floriane
Aucun commentaire - Ecrire un commentaire